La Roma américaine

Modififié
0 0
L'AS Roma pourrait très prochainement avoir l'accent américain. Les dirigeants sont actuellement aux États-Unis pour définir une éventuelle cession du club. Depuis de nombreux mois, la Roma croule sous les dettes et seule une revente pourrait désormais la sauver d'une faillite qui se profile à court terme.



Du coup, les délégués d'Unicredit, la banque qui gère les fonds de la Roma, ont rencontré hier à Manhattan les représentants du Boston International Group. Leur Président, Thomas Richard di Benedetto, également actionnaire de l'équipe de baseball des Red Sox, a proposé un plan de rachat.

L'offre se base sur plusieurs critères : faire de la Roma un club de premier plan dans le secteur de l'entertainment, favorisant la conception très américaine de la société sportive en tant que “media company”. En gros : une superpuissance qui pourrait même vendre des produits dérivés au centre de Times Square. Tout un programme.



Selon le Corriere dello Sport, Di Benedetto, 60 ans, aurait mis sur la table une mallette contenant entre 100 et 120 millions d'euros pour le rachat total du club. Une somme qui permettrait à Unicredit de conserver des parts dans la société. Et qui permettrait surtout d'acheter quelques pépites l'été prochain.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0