Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // Espagne-Suisse

La Roja, pas besoin de Morata ?

Avec, notamment, les présences de Diego Costa et Iago Aspas dans ses rangs, le staff de l’Espagne a décidé de partir à la Coupe du monde sans Álvaro Morata dans ses valises. Un choix pas si illogique que ça.

Modififié
Álvaro Morata aurait-il participé à la Coupe du monde 2018 si le mercato hivernal n’avait pas existé ? Personne ne saura jamais. Mais la réalité est ce qu’elle est, et Olivier Giroud est bel et bien venu renforcer l’effectif de Chelsea pour la deuxième partie de saison. Une période durant laquelle ce qui aurait pu être considéré comme improbable autrefois s’est déroulé sous les ordres d’Antonio Conte, à savoir que l’attaquant de 31 ans passé par Arsenal ou Montpellier et acheté 17 millions d’euros a pris la place de celui aux 25 bougies ayant connu la Juventus ou le Real Madrid et qui en a coûté 66 (hors bonus). Conséquence directe ou simple nouvel argument en faveur de la décision, c’est selon : le Français a composté son billet pour la Russie pendant que l’Espagnol est resté à quai.

La vague emporte Álvaro


L’absence de l’avant-centre au Mondial s’explique surtout par une autre concurrence : celle de ses compatriotes. Diego Costa, excellent et vainqueur de la Ligue Europa avec l’Atlético de Madrid aux côtés d’Antoine Griezmann dès qu’il a eu le droit de refouler une pelouse, et Iago Aspas, impressionnant sous le maillot du Celta de Vigo, même s’il joue bien plus souvent sur l’aile droite (22 buts en 34 journées de Liga contre onze en 31 de Premier League pour le Londonien) et qui profite de sa polyvalence, ont ainsi été préférés par Julen Lopetegui.


Derrière, le sélectionneur de la Roja, pas franchement obsédé par les véritables numéros neuf, a opté pour Rodrigo Moreno, auteur d’un remarquable exercice à Valence (et qui compte déjà deux réalisations avec son pays en l’espace de 244 minutes étalées sur quatre rencontres). Ce qui donne un secteur offensif au profil varié. Et complètement différent de celui de l’Euro 2016, puisqu'en plus de Morata, Pedro, Nolito et Aritz Aduriz doivent également laisser leur siège (seul Lucas Vázquez conserve sa place dans la catégorie des offensifs).


Devant ces constats, ne pas amener Morata ne relève pas de l’absurde. Surtout au vu d’autres malheureux qui, à d'autres postes, auraient bien davantage mérité de faire partie de l’aventure (comme Marcos Alonso, Javi Martínez, Sergi Roberto...). En réalité, celui qui pourrait quitter l’Angleterre cet été paye tout simplement son année 2017-2018 en demi-teinte, à l’instar des Pedro, Cesc Fàbregas, Juan Mata ou Héctor Bellerín. « C'est une décision que l'entraîneur a dû prendre, il y a beaucoup d'autres très bons joueurs espagnols, a d’ailleurs commenté Aspas face à la presse, mettant en avant des critères somme toute logiques. Mario Götze a marqué le but de la victoire pour l'Allemagne lors de la dernière finale, et il ne va pas à la Coupe du monde. Si vous faites une mauvaise saison, un autre coéquipier aura l'opportunité d'être en sélection. »

La balle dans le camp Costa


« Il n'y a pas de raison négative, a justifié, de manière plus tendre, Lopetegui en conférence de presse. C'est vrai qu'il a eu une fin de saison compliquée, mais il aurait pu venir. Cependant, un autre joueur est arrivé et il nous a convaincu davantage. (...) Nous avons opté pour d’autres joueurs (...), nous avons pris la décision de partir avec trois attaquants et non quatre. » Finalement, le débat semble naturellement se porter sur la « rivalité » Costa-Morata. Les deux avants-centres de métier, qui ne peuvent pas évoluer sur les côtés, proposent des qualités différentes.



Et certains ne croient pas à la greffe entre Diego le costaud, dont le jeu tout en puissance tranche avec l’identité de sa nation, et la Roja. Ceux-là estiment donc que la technique et la mobilité d’un Álvaro, même en méforme sportive ou physique, s’intègrent mieux à la philosophie espagnole. Et augmente donc les chances de soulever le trophée tant convoité. Mais il fallait trancher, et le coach l’a fait : ce soir, c’est le Madrilène qui défiera la Suisse. Puis, si tout se passe bien, combattra le Portugal, le Maroc et l’Iran. Avec l’occasion de faire taire les sceptiques et retourner leur veste. Dans le cas contraire, c’est un homme d’1,89 mètre posé devant sa télévision pendant ses vacances qui sortira vainqueur de ces mois de juin et juillet.




Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:53 La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 96
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall
Hier à 12:43 La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 Hier à 12:34 River Plate devrait quitter El Monumental 14 Hier à 11:41 Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 15