La Roja interdite de Twitter et Facebook

0 0
Cette année à la Coupe du Monde, l'ennemi numéro 1 n'est plus le Brésil ou l'Argentine. C'est Twitter et Facebook. Les réseaux sociaux ont envahi la sphère footballistique et pourraient bien compromettre certaines informations censées être confidentielles.

La sélection espagnole a ainsi décidé de prendre le taureau par les cornes en interdisant ses joueurs de se connecter aux deux sites. Vicente Del Bosque craint en effet que ses joueurs ne diffusent des informations privées ou leurs états d'âmes perso, ce qui pourrait nuire à l'ambiance du groupe.

En revanche, rien sur les prostituées.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0