Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

La RFA de 1966 dopée

Modififié
On a longtemps pensé en Allemagne que le dopage était l'apanage de la RDA.

Une étude de l'Université Humboldt détaille pourtant l'organisation d'un dopage « systématique et organisé » en Allemagne, aussi bien à l'est qu'à l'ouest, notamment en vue des Jeux olympiques de Munich (1972). Des témoignages médicaux évoquent en outre des cas de dopage dans les équipes nationales de football de la RFA. Au moins trois finalistes de la Coupe du monde 1966 auraient été dopés aux amphétamines.

Le journal Süddeutsche Zeitung, à l'origine de ces révélations, évoque un « pacte faustien » entre fonctionnaires, politiques et médecins pour « la victoire à tout prix » . Invité à réagir, Walther Tröger, l'ancien directeur du comité national olympique allemand, a sobrement commenté : « Il y a eu de la recherche sur le dopage à la demande du gouvernement. Tout le monde le savait.  » Hans-Dietrich Genscher, ministre de l'intérieur en charge des sports à l'époque, reste lui bloqué dans le déni, répétant qu'un tel système est « totalement exclu » .


À sept semaines des législatives, la polémique éclabousse la classe politique. Une session extraordinaire sur le sujet se déroulera en septembre au Bundestag. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 10
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
L'OM s'accroche à Capel