La RFA de 1966 dopée

Modififié
2 22
On a longtemps pensé en Allemagne que le dopage était l'apanage de la RDA.

Une étude de l'Université Humboldt détaille pourtant l'organisation d'un dopage « systématique et organisé » en Allemagne, aussi bien à l'est qu'à l'ouest, notamment en vue des Jeux olympiques de Munich (1972). Des témoignages médicaux évoquent en outre des cas de dopage dans les équipes nationales de football de la RFA. Au moins trois finalistes de la Coupe du monde 1966 auraient été dopés aux amphétamines.

Le journal Süddeutsche Zeitung, à l'origine de ces révélations, évoque un « pacte faustien » entre fonctionnaires, politiques et médecins pour « la victoire à tout prix » . Invité à réagir, Walther Tröger, l'ancien directeur du comité national olympique allemand, a sobrement commenté : « Il y a eu de la recherche sur le dopage à la demande du gouvernement. Tout le monde le savait.  » Hans-Dietrich Genscher, ministre de l'intérieur en charge des sports à l'époque, reste lui bloqué dans le déni, répétant qu'un tel système est « totalement exclu » .

À sept semaines des législatives, la polémique éclabousse la classe politique. Une session extraordinaire sur le sujet se déroulera en septembre au Bundestag. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Le gouvernement actuel a aussi hésité à rendre publique cette recherche... ca aide pas pour le bénéfice du doute. En ce moment, ca ne parle que de ca (ou presque) à la télé ici.
Ma foi... god saved the queen!
FlyingDutch Niveau : DHR
Bon bah ça leur fera un truc à répondre à un allemand relou...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'OM s'accroche à Capel
2 22