En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Revue de presse

La revue de presse étrangère de la soirée

Avec une dernière journée de phase de poules haletante, il y a eu des héros, des heureux et des grands perdants. Revue de presse dans les différents pays.

Modififié

Islande : « Quelle nuit pour être un Islandais ! »


L’Islandais à la victoire modeste. Visir.is savoure la première victoire de l’histoire de l’Islande dans une grande compétition de manière sobre. Un résumé, un récapitulatif des éventuels adversaires en 8es, un album photos et les notes des joueurs… L’occasion de remarquer que Kári Árnason a été élu homme du match avec la note de 9/10. DV.is se contente d’un « 2-1, l’Islande a gagné » agrémenté d’une interview de Gylfi Sigurdsson qui prévient les Anglais que ça ne sera pas un match facile. MBL.is est un peu plus explicite, qualifiant le but décisif de Traustason de « jouissif » . Mais au final à 23h, c’est toujours l’article sur le jet de micro de Cristiano Ronaldo qui a été le plus lu… Après tout, si la moitié du pays était au Stade de France, à quoi bon débattre ?



Albanie : « Fiers de nos combattants »


Pas de match au programme ce mercredi pour l’Albanie, mais du suspense. Encore dans la course grâce à leur victoire contre la Roumanie, les Kuq e Zintje étaient « dans l’attente d’un miracle » comme l’affichait en une Panorama Sport. Le Telegrafi était, lui, moins optimiste, anticipant déjà la déception en début d’après-midi. Mais la fierté prédomine. « Merci d’avoir été aussi combatifs ! Nous sommes fiers de vous ! Vive l'équipe nationale ! » Heureux d’avoir assisté à une performance historique, le journal albanais a publié une photo postée plus tôt par Ansi Agolli sur Instagram. On y voit le défenseur le point rageur à la fin du match contre la Roumanie. La pilule est plutôt bien passée du côté de Tirana, un appel à un accueil chaleureux ayant été lancé.



Autriche : Drame, un Euro amer, retour à la maison


La presse autrichienne, optimiste il y a encore quinze jours, a vu tous ses espoirs s’effondrer avec une dernière défaite contre l’Islande qui cloue les coéquipiers de David Alaba à la dernière place d’une poule F qui paraissait pourtant à leur portée. « Un rêve européen qui s’écroule » , les larmes de Dragović, la mine triste de David Alaba, voilà la une de oe24.net ce mercredi soir. À l’image des 23 acteurs, c’est toute l’Autriche qui se prépare à un réveil avec la gueule de bois demain jeudi. Les médias tentent déjà de se projeter. Alors que le joueur du Bayern Munich affirme que « notre histoire ne peut pas se terminer comme ça » sur le site du Kronen Zeitung, oe24.net est plus négatif. « C’est la fin de notre Wunder-Team » . La star de l’équipe est déjà critiquée. Symbole d’une équipe décevante pour Sport1, « à côté de la plaque pendant ce qui devait être son Euro  » pour Österreich. Der Standard fait simple. Pour lui, c’est « une défaite et un retour à la maison » . Quand le Kurier parle d’une élimination « amère » , Kronen propose un retour en vidéo sur « l’énorme drame de mercredi » . Comme un sentiment d’avoir laissé échapper une chance unique dans l’histoire. Tout sera à refaire dans deux ans en Russie


Hongrie : « Scènes de liesse à Budapest »


La Hongrie savoure sa qualification en huitièmes de finale. Après le match fou contre le Portugal, les Hongrois sont descendus dans la rue pour célébrer cette performance. Des scènes de liesse, des Hongroises à moitié nues, des hommes à peine plus habillés sur des lampadaires… Nemzeti Sport salue en une un événement qui fera « du bien psychologiquement à tout le pays » . Origo s’extasie devant le parcours réalisé par les hommes de Bernd Storck ces deux dernières années. Pour RTL Hongrie, c’est la plus grande nouvelle du jour, la Hongrie a fini en tête de sa poule de l’Euro tout en restant invaincu pendant « le plus beau match depuis le début de l’Euro » .



Suède : « Merci pour tout Ibra »


Plus que l’élimination, ce match face à la Belgique restera comme le dernier de Zlatan Ibrahimović avec le maillot de la sélection nationale sur les épaules. Aftonbladet le remercie pour tout et fait sa une sur… le but refusé à l’ancien joueur du PSG. Expressen, l’autre tabloïd du pays, ouvre également le débat quant à la validité du but. Sydsvenskan rappelle qu’outre le grand attaquant, c’est également la fin des carrières internationales de Kim Källström et Andreas Isaksson. « La Suède a lutté, a essayé, mais a plié devant une équipe belge réaliste. L’Euro est terminé, et trois joueurs d’exception nous quittent » , souligne le journal du sud du pays. Dagens Nyheter évoque un « coup de sifflet final » en référence à une campagne européenne peu emballante et à une page qui se tourne chez les Scandinaves.



Par Nicolas Kohlhuber
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9
À lire ensuite
La dernière du Z