La révolution de Joey Barton

0 2
Après avoir critiqué la politique de transfert de son club sur Twitter, Joey Barton a vu apparaître son nom sur la liste des indésirables à Newcastle. Action, réaction.


Pas impressionné par la menace, le milieu de terrain a répondu hier, toujours sur le réseau social, qu'il souhaitait rester chez les Magpies au moins jusqu'à la fin de sa dernière année de contrat, quoi qu'en dise la direction du club. Qu'à cela ne tienne, le voilà désormais contraint de s'entraîner seul.

Au vrai, Joey Barton en a vu d'autres et la perspective d'être mis au coin ne l'effraie pas plus que ça. L'international anglais a même décidé de contre-attaquer en dénonçant l'attitude dictatoriale de Newcastle. Et ce, de fort belle manière : «  A une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire » .


Un footballeur qui utilise Twitter pour citer George Orwell. On aura tout lu.

RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Barton le philosophe, on aura tout vu...
Il peut venir s'entrainer à la commanderie s'il le souhaite
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 2