Modififié
0 22
Drôle de soirée pour Sergio Ramos. Buteur dès la 12e minute face au Rayo Vallecano (2-0), le défenseur du Real Madrid n’a pas fait long feu sur la pelouse du Santiago Bernabéu. La faute à deux avertissements récoltés en… 44 secondes seulement (18e) !

Visiblement sur les nerfs, l’Espagnol a tout de même répondu à la presse après la rencontre. L’occasion pour le numéro 4 merengue de revenir sur son expulsion. A la troisième personne, évidemment :

«  C’est très facile d’exclure Sergio Ramos. Mon premier carton jaune est totalement injuste. Je ne suis pas le genre de footballeur qui joue pour faire mal. Je suis déçu pour mes coéquipiers. Le football espagnol possède de très grands joueurs et il mérite un meilleur arbitrage. Certaines personnes doivent se pencher sur ce sujet. On ne peut pas laisser une équipe à 10 juste pour ça. C’est préoccupant.  »

Interrogé sur la Ligue des champions et le huitième de finale aller disputé face à Manchester United (1-1), le Sévillan est également revenu sur les critiques de José Mourinho suite au but de Danny Welbeck. Un but sur lequel Ramos n’est pas exempt de tout reproche :

«  Chacun est libre de penser ce qu’il veut. Moi, on m'a éduqué de telle manière que je ne critiquerai jamais un coéquipier s’il commet une erreur. Maintenant, il faut être plus unis que jamais pour affronter les grands matchs qui arrivent.  »

Le Mou appréciera…

GB
Modifié

Dans cet article

Note : 1
Il est même intelligent dans ses sorties médiatiques. Pas si con le Sergio!
Jean Luc Sassus Niveau : District
Note : 2
Il a vu Jordan Ayew la semaine dernière et s'est dit.. Joder Tio, yé peu faire meyor !
Note : 1
On dirait un vieux couple "la brute et le mou"
Ils vont finir par s'enfiler je vous le dis
WernerRuhr Niveau : DHR
Vous trouvez pas que le brassard lui va bien ? En l'absence de San Iker bien sur.
Note : 1
Et des nouvelles du satellites qu'il a envoyé sur son peno ?
s'il devait y avoir un article et une conférence de presse à chaque fois qu'un joueur se fait expulser...

Par chance en Espagne, la reconnaissance des arbitres est au niveau zéro, ils sont moins importants que les mecs qui portent la civière ou ceux qui agitent les bras en chasubles derrière les cages quand il y a but, sans trop savoir à quoi ils servent (???)
Donc personne n'a peur de leur rentrer dedans à chaque fin de match, ce qui permet à la polémique de naître et de grandir...et donc à de nombreux journalistes de vivre.
nononoway Niveau : CFA
Note : 1
« C’est très facile d’exclure Sergio Ramos."

Parler de soi à la 3eme personne.

"Mon premier carton jaune est totalement injuste. Je ne suis pas le genre de footballeur qui joue pour faire mal."

Faut pas vouloir blessé un mec pour avoir un jaune amigo.

"Je suis déçu pour mes coéquipiers."

Pour ? C'est déjà 2-0. Je pense que ça ira même à 10.

"Le football espagnol possède de très grands joueurs et il mérite un meilleur arbitrage."

Pour une fois qu'un règlement est appliqué au couteau...

C'est plus un cou que ce mec a, c'est un pylone électrique.
nononoway Niveau : CFA
Note : -3
blesser*
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Note : 3
"Je ne suis pas le genre de footballeur qui joue pour faire mal"

On l'a vu lors des 5 classicos en 1 mois en 2011
et ton peno on en reparle ?
 //  Socio du Kyrgyz Respublikasy
Note : 2
"on m'a éduqué de telle manière que je ne critiquerai jamais un coéquipier s’il commet une erreur. "
a part ca mourhino est ton coach, ton manager, ton boss quoi et pas un pote qui vient te dire comment il faut vivre avec ta femme.
on croit rêver, ok il est fort mais le melon a la evra, il va finir chauffeur de bus le ramos!!
Rastashaman Niveau : CFA2
Note : 1
Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que ce mec est à la base de la scission entre le coach et son vestiaire et même s'il est talentueux, je me demande s'il est vraiment un atout pour le club (je reste dans le domaine de gestion d'un groupe et pas des performances).
Le mec critique jamais ses coéquipiers (en même temps Mou critique pas ses coéquipiers mais ses joueurs, nuance) mais les abandonner sur le terrain pour cause de carton rouge ou deuxième jaune, ça il sait faire.
Sur le 2nd jaune : il défend tout bras ouverts, contre le ballon de la main...et simule le ballon en pleine poire en se prenant le tête à 2 mains façon Slaven Bilic...Tu m'étonnes que l'arbitre apprécie!
Note : 7
Beaucoup de monde pour mentionner son péno envoyé dans les airs, moins pour mentionner sa panenka à peine 2 mois plus tard...
 //  Socio du Kyrgyz Respublikasy
ouais pis c'est pas comme si platini, baggio, raul ou beckham pour ne citer que des poires n'avaient jamais loupé des penos en phase finale de CdM. si les penos faisaient le talent d'un joueur Landreau serait triple ballon d'or
Note : 1
Message posté par liddel
Et des nouvelles du satellites qu'il a envoyé sur son peno ?


Ronaldo l'a intercepté face a Man U
Sans faire dans le favoritisme, l'arbitre était vraiment une pelle à merde.
1 minute après l'expulsion, il ne met pas de carton jaune sur une simulation flagrante digne d'un Petit Vélo au maximum de sa confiance artistique.

Rendez-nous Pierluigi nom de dieu !
Buts de la semaine Wenger prolongé?
0 22