1. //
  2. // Mönchengladbach

La renaissance du Borussia Mönchengladbach ?

Modififié
2 15
Laissé pour mort il y a environ un an et demi, le Borussia Mönchengladbach est de retour sur la scène européenne. Grâce à Marco Reus, bien sûr, et surtout grâce à Lucien Favre. Aujourd’hui, le technicien suisse et ses Poulains veulent à nouveau briller en Europe, comme au bon vieux temps. Qu’ils se trouvent en Allemagne, en Espagne, en Azerbaïdjan ou ailleurs, les Uli Stielike, Allan Simonsen, Berti Vogts et leurs compères d’autrefois ont une raison d’être heureux. Près de quatre décennies après une glorieuse période ponctuée par cinq titres de champion (entre 1970 et 1979) et deux Coupes de l’UEFA (1975 et 79), le Borussia Mönchengladbach semble revenir sur le devant de la scène. On va pas se mentir, c’est la troisième fois qu’on se dit ça depuis les seventies.

Il y a d’abord eu une tentative de retour dans le milieu des années 80, où l’escouade de Jupp Heynckes (ancien de Gladbach, lui aussi) a flirté avec le podium avec des joueurs comme Michael Frontzeck, Uwe Rahn, Frank Mill et Lothar Matthäus (un peu), avant que le club n’aille se balader dans le ventre (de bière) mou de la Bundesliga. Dix ans plus tard, rebelote avec Stefan Effenberg, Patrik Andersson et Martin Dahlin. L’illusion durera deux saisons (94-96) avant que le club ne connaisse les joies de la descente et de l’ascenseur.

Lucien Favre, le magicien

Seulement voilà : après avoir transpiré au cours des trois dernières saisons et manquant de descendre au terme de l’exercice 10/11, le Borussia Mönchengladbach a décidé de se réveiller. Sur le terrain, c’est Marco Reus qui s’en est chargé, en marquant but sur but pour maintenir les Fohlen (Poulains en VF) en vie, notamment en barrages face au VfL Bochum. La saison dernière, il a été suivi dans son entreprise par tous ses collègues, et le Gladbach a fini à une flatteuse quatrième place. Un bonheur n’arrivant jamais seul, le club de Rhénanie du Nord-Westphalie (et non de la Ruhr, comme il est souvent dit à tort) bénéficie du travail des copains de Bundesliga en Europe et accroche les barrages de la Ligue des champions. Merci qui?

Merci aux joueurs, mais surtout, merci Lucien Favre. Après avoir mené le Hertha Berlin à la 4e place en 08/09, le technicien a réussi à redonner de la joie aux supporters de l’autre Borussia. Il a récupéré un Gladbach en totale déliquescence à l'hiver 10/11 (lanterne rouge) et a réussi quelque chose d’assez incroyable, un peu à la Mirko Slomka la saison précédente avec Hanovre : sauvetage in extremis enchaîné avec une qualification en Europe. En l’espace d’un an et demi, Lucien Favre est devenu un véritable héros dans la ville natale de Heinz-Harald Frentzen. Aussi est-ce logique de le voir refuser l’offre de l’Olympique de Marseille et, surtout, de le voir prolonger jusqu’en 2015. « Je me réjouis de cette prolongation et je suis excité à l’idée d’aborder les challenges qui nous attendent » , assure ainsi l’adepte du « frallemand » , qui utilise régulièrement des mots comme « Polivalent » ou « Penalisieren » .

Revenir durablement sur la scène européenne

Outre la volonté de continuer à squatter les premières places du classement, c’est bien entendu la Ligue des champions qui excite tout le peuple noir, blanc et vert. Ce sera sans Dante, parti au Bayern pour près de 5 millions d’euros. Sans le héros Marco Reus non plus, retourné à Dortmund contre un joli chèque de 17 millions d’euros. Mais ce sera avec le défenseur Álvaro Domínguez, 23 ans, double vainqueur de l’Europa League avec l’Atlético Madrid, et surtout Granit Xhaka, la perle du FC Bâle. Si tout se passe bien, l’attaquant du FC Twente Luuk de Jong devrait également venir. Le Néerlandais serait même prêt à payer 2,5 millions de sa poche pour que le transfert se réalise. Voilà comment, en l’espace de dix-huit mois, le Borussia Mönchengladbach est passé d’un club cliniquement décédé à une destination potentiellement attractive. Pour le plus grand bonheur de millions de fans, nostalgiques des années 70.

Ali Farhat
Modifié

Note : 1
Lorsque Mönchengladbach se maintient la première fois c'est grâce surtout à Logan Bailly (désormais devenu impopulaire suite à une bourde!!!Enfin bref...Certains ont la mémoire courte).Sinon,en ce qui concerne Luuk de Jong,il a signé au Borussia pour (apparemment) 11 millions d'Euros.
Larsen Wenger Niveau : CFA2
Sans Reus, ça semble quand même compliqué pour eux d'aller chercher le Bayern ou l'autre Borussia. En recrutement offensif par contre, vous auriez pu citer Hoilett, que pas mal de clubs anglais suivaient, mine de rien.
Super job de Lulu
Note : 1
@PaysBas55
Je sais bien que Bailly a déjà sauvé le club, mais là j'étais plus focalisé sur le travail de Favre. Apparemment, Luuk de Jong n'a pas encore signé, Twente sont en train de le rendre chèvre.

@Larsen Wenger
Hoilett n'a pas encore signé; peut-être que ça se fera, mais ce n'est pas encore le cas. Xhaka, par contre, a l'air vachement intéressant. Il n'aura pas l'impact d'un Reus, mais ça peut être une bonne surprise.

Ali F.
Larsen Wenger Niveau : CFA2
Merci M. Ali F. pour ces précisions^^. J'étais effectivement persuadé que De Jong et Hoilett avaient déjà signé.
Quant à Xhaka, je vous crois sur parole car j'avoue ne pas du tout connaître le potentiel de ce joueur....
C'est vrai cher Ali que Lucien Favre a fait un super job en un an et demi, notamment en réussissant une superbe mayonnaise offensive à base de Reus-Arango-Hanke-Herrmann
Xhaka est plus un récupérateur et ne devrait pas avoir le même impacte offensif que Reus ... Mais à même pas 20 ans il pourrait être la bonne surprise de cette saison en Allemagne
beau parcours de Lucien Favre en effet, mais d'un point de vue international, en LDC ils seront tout de meme super limite... pas bon pour l'indice UEFA allemand ca...
papaboubadiop Niveau : CFA2
Les Fohlen ont quand même de la chance, il y a encore un an ils se seraient seulement qualifiés pour l'Europa League.
Je les vois pas finir dans les 7 premiers cette année. Ils me rappellent le Hertha qui avait complètement loupé la transition et etaient descendu juste après leur 4ème place en 2009. Ils avaient perdu leurs meilleurs joueurs, Voronin, Pantelic, Simunic, un peu comme Gladbach aujourd'hui avec Reus et Dante. Alors oui, Gladbach a su garder les Herrmann et compagnie, mais le Hertha à l'epoque avait encore Kacar, Friedrich, Piczcek, au moins de quoi se maintenir quoi. Ah oui, et c'etait qui le coach du Hertha à l'époque? Tiens tiens...

sinon @ali Farhat: sympa l'allusion au Bierbauch
@Schuey
En LDC, à moins d'avoir énormément de chance au tirage et une réussite incroyable, ils devraient juste faire de la figuration, on est d'accord. Seulement, l'Europa League, c'est pas impossible à accrocher. Mais avant tout cela, il faut déjà se qualifier pour la phase de groupes en C1!

@papaboubadiop
Je ne pense pas que Favre refera les mêmes erreurs. Gladbach semble plus armé, également. Et puis il n'y a qu'à voir la gueule des dirigeants: Bonhof, Meyer, Eberl, les mecs marchent ensemble, pas comme au Hertha où c'est toujours le bordel. Enfin, on verra bien. Mais vivement que la saison commence!
 //  Aficionado del Argentine
Twente demande un paquet d'ou le faite que le transfert tarde !
il y avait une rumeur Guidetti un moment donné le Suedois de City preter au Feyenoord ..
Bobadilla et De Camargo ont pas trop remplit leurs roles et Gladbach a toujours eu du mal en Bundesliga et la cellule recrutement y etait peut etre pour quelque chose aussi .. en tout cas article top !
( Martin Dahlin toute une epoque de ce championnat )
@Ali Farhat:
Quand je disais que certains avaient la mémoire courte,je visais les supporters de Gladbach (même s'ils ne regarderont pas nos messages).J'espère que vous vous ne sentiez pas viser par ces propos car ce n'était pas le cas!!!
papaboubadiop Niveau : CFA2
@ali Farhat --> je vois pas non plus Gladbach s'effondrer comme le Hertha s'etait effondré sous Favre. Rien qu'au niveau financier, Gladbach a empoché 22 Mio pour Reus et Dante; le hertha a l'epoque avait perdu Voronin et Pantelic pour pas un copec, ce qui les a contraints de prendre Vichniarek (je sais plus comment trop son nom s’écrit mais tu m'en voudras pas hein) pour les remplacer. Donc oui pour Gladbach ca devrait mieux se passer. Mais bon...
Peter Noetzli Niveau : Loisir
Après Lucien Favre a gardé le Borussia dans la saison avant-dernier avant la route de football tristesse et a dans la saison passé, une grande inattendue volant est devenu une nouvelle ère!
Depuis, le directeur sportif Max Eberl encore empilées de façon profonde. Les trois départs à la retraite de grande envergure a été remplacé adéquatement. Les joueurs que Favre est maintenant disponible il peut encore rendre le jeu de la variable Borussia. La saison dernière faiblesse, à savoir les joueurs de réserve sera désormais une force de l'équipe.
Tous ceux qui prédisent la disparition de Borussia Mönchengladbach se demandent maintenant encore plus.
Objectifs Favre sont alignés avec le terme large et long! Ligue allemande et la tasse dans un proche avenir n'est pas exclue!
@PaysBas55
Nan, t'inquiète, y a pas de soucis ;-)

@papaboubadiop
Tant que les joueurs ne prennent pas la grosse tête, ça devrait bien se passer, ils devraient gérer leur saison.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Trash Talk basket Le kit du supporter Vietnam Label
2 15