En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/2 finales retour
  3. // Real Madrid/Juventus (1-1)

La remise en question vitale du Real

Trop sûrs de leur force, trop obnubilés par le Barça, les Merengues en ont oublié de jouer lors de la seconde mi-temps face à la Juve, à l'image de leur fin de saison ratée. L'été s'annonce turbulent pour une direction sportive dont la marge d'erreur se réduit comme peau de chagrin.

Modififié
Trois jours dans la tourmente. Entre le 26 et le 29 août, Carlo Ancelotti se mange les rares ongles qui lui restent et sort craies et chiffons pour se confronter au casse-tête de son tableau noir. Les maux de tête, déjà présents suite à une défaite en Supercoupe d'Espagne face au voisin de l'Atlético, découlent des choix, qu'il juge peu judicieux, de sa direction. Dans sa volonté de construire une nouvelle dream team de Galacticos, Florentino Pérez n'en fait qu'à sa tête. En soi, un redite du mercato précédent, que Bale, Isco ou encore Illarramendi avaient animé. Le portrait-robot du Merengue 2.0 répond à un triptyque illustré à la perfection par James Rodríguez : jeunesse, talent et caractère policé. Des caractéristiques auxquelles ne répondent pas Xabi Alonso, vieillissant mais ô combien important, ni Ángel Di María, dont le faciès de gobelin et les exigences financières ne collent pas avec les volontés présidentielles. De ces deux pertes fatales, le Real ne s'est jamais relevé, en témoigne l'impossibilité, malgré un petit Pirlo en face, de prendre le dessus sur l'entrejeu turinois. Et si le coupable de cet échec ne se trouvait pas sous la guérite du Bernabéu, mais dans sa loge d'honneur ?

Un milieu en perdition


Les tâtonnements tactiques d'Ancelotti jalonnent dès le début de saison l'actualité madridista. À un succès pas des plus compliqués face au FC Séville en Supercoupe d'Europe répondent trois échecs difficiles à avaler. Le double duel entre champion de Liga et vainqueur de la Copa tourne en faveur de l'Atlético Madrid, qui récidive pour le premier derbi madrileño de championnat une vingtaine de jours plus tard. Entre-temps, l'autre Real, de San Sebastián, inflige un revers en forme de purge aux hommes d'Ancelotti. Les critiques pleuvent, les interrogations grandissent et les solutions manquent. Qu'importe, puisque la force de frappe offensive de ces Merengues semble suffisante pour contrecarrer les plans de bataille adverses et gommer les errements dans le jeu. Comme à chaque début de saison, lobbying pour le Ballon d'or oblige, Cristiano Ronaldo dégaine plus vite que son ombre et entraîne dans son sillage tout un collectif enfin dans le tempo. Alors que la trêve se dessine, le Real Madrid enchaîne 22 victoires consécutives - record du club - et relègue le rival blaugrana au rang de dauphin suite à un Clásico rondement mené.

Le Mondial des clubs, remporté sans frayeur, renvoie le board de Florentino à ses rêves les plus fous. Son Real Madrid trône enfin sur la planète football et relègue ses concurrents colchoneros et azulgranas au rang de figurants. L'ordre mondial comme domestique est rétabli, à tel point que les recrutements de Lucas Silva, anonyme milieu de terrain brésilien, et d'Ødegaard, précoce Norvégien au choix de carrière douteux, reçoivent les éloges de la nébuleuse du Chamartin. Le principal, lui, se volatilise. Car en coulisses, Carletto le sait : son onze reste bancal et sujet à la forme d'une seule douzaine de joueurs. Au premier accroc de Mestalla succède une série de derbys contre le voisin du Calderón. Trop intense, « trop violent » pour certains, l'Atlético élimine l'omnipotent voisin blanc de la Coupe du Roi avant de lui infliger une correction en Liga. Incapables de remporter la bataille du milieu, les hommes d'Ancelotti payent un effectif hétérogène. Dépassé, Toni Kroos n'en reste pas moins irremplaçable. Asier Illarramendi, recruté à prix d'or - pour que la société de BTP de Florentino empoche le jackpot des travaux de rénovation d'Anoeta ? -, ne peut le relever.

Zidane, le Guardiola rêvé par Pérez


Les absences prolongées de Luka Modrić et de James Rodríguez apparaissent alors comme un défi insurmontable. La qualification face aux modestes Teutons de Schalke 04 prend des airs homériques et la suivante pour un énième derbi madrileño tourne à la guerre de tranchées. De fait, le coude-à-coude jusqu'à ce nul face à Valence en Liga relève de l'exploit tant la machine collective merengue est grippée. Le coup de poker Ramos au centre du pré pointe les limites d'un groupe à plus de 600 millions d'euros, mais sans réelle cohésion sans ses maîtres à jouer croate et français. Seul le Colombien, génial meneur contraint à un rôle de relayeur, fait figure de réussite pour une direction qui échange l'échec de la politique de Florentino Pérez contre de soi-disant fautes tactiques d'un Ancelotti pas exempt de tout reproche, mais qui avait annoncé depuis l'été les problèmes actuels. Le compte à rebours des adieux de l'Italien s'est enclenché et le favori à sa succession est son ancien adjoint. Le président madrilène rêve en effet d'un destin à la Pep Guardiola pour Zinédine Zidane, sans montée avec son Castilla, mais pas sans crédit.

Roi politique et économique du Bernabéu, Florentino Pérez s'apprête à vivre un été mouvementé. Les questions s'amoncellent devant son bureau et quelques contestations pointent le bout de leur nez. Son premier grand chantier répond au nom de Cristiano Ronaldo. Le Portugais, dont l'attitude agace de plus en plus, présente tous les symptômes du problème qui ne dit pas son nom. Pour sûr, il lui reste encore quelques saisons à plus de 50 pions dans les pieds, mais son apport au jeu apparaît plus incertain que jamais. Toujours bankable, son départ n'est plus un gros mot et pourrait s'avérer décisif dans la construction d'un nouveau projet. Un projet duquel Gareth Bale, chouchou présidentiel et de fait intransférable malgré les offres folles des mastodontes anglais, devrait devenir la pièce angulaire. Reste la reconstruction du milieu de terrain. Plus que le front offensif ou l'assise défensive, le cœur du jeu appelle à des changements. Un aboyeur, un chieur, un ratisseur se fait désirer, sans quoi le cauchemar de la Juventus pourrait se répéter. Autant de questions que le limogeage prochain quasi certain du Mister Ancelotti ne pourra cacher.


Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23