1. //
  2. // 21e journée
  3. // Barcelone/Málaga

La relève est-elle assurée à Barcelone ?

57, 86 ou 95 millions d’euros, la Masia n’en a que faire. Elle, l’élite mondiale des centres de formation, forme les Xavi, Iniesta et Piqué de demain. Justement, pour demain, la relève est-elle assurée du côté du FC Barcelone ?

Modififié
11 20
Bartra, le bébé Piqué

Les images sont cruelles : Marc Bartra, les yeux dans le zig, la tête dans le zag, les jambes dans le sac. Face au Bayern Munich, le jeune Catalan a connu le pire des cadeaux. Avec une avalanche de blessures dans l’axe de la défense blaugrana, il avait été aligné lors des demies face au grand méchant loup bavarois. Lui qui n’avait joué qu’une petite dizaine de matchs de la saison avait pris le bouillon. Mais comment ce grand dadais, réplique de Piqué sans Shakira, pourra-t-il assurer la relève ? Par du travail. Beaucoup. Cet été, après trois ans d’un programme individuel, il était censé avoir atteint sa forme optimale. Bingo, Tata Martino et Andoni Zubizarreta, convaincus, décident de ne recruter aucun central. Troisième choix derrière Piqué et Mascherano, il dispose de plus de temps de jeu – il a déjà joué deux matchs de plus que l’an dernier. Des prestations qui font dire à Fernando Hierro : « Il est rapide et courageux, plus fort défensivement qu’il n’y paraît. » Et qui ont poussé Vicente del Bosque à lui offrir une première cape.

Verdict : À ce niveau, Bartra est une alternative crédible pour les joutes internationales. Et puis, ses yeux « de loup » vont bouffer Jesús Navas.

Montoya, la droite molle

Depuis quelques mois, Dani Alves n’est plus. Plus celui qui avait illuminé l’Europe de ses débordements, ses centres chirurgicaux, sa frappe de balle et ses plongeons. Mais comment lui en vouloir lorsque la concurrence répond au nom de Martin Montoya ? Alors que son aile gauche dispose de la meilleure paire d’Europe (Jordi Alba-Adriano), la droite barcelonaise n’a aucune alternative crédible au Brésilien. Lancé par Guardiola en 2011, le jeune Martin Montoya est un honnête joueur de Liga. Physiquement robuste et rapide, il assure le minimum syndical défensivement. Problème, son jeu offensif est d’une faiblesse inconcevable avec le rôle prédominant des latéraux blaugrana. Techniquement, le garçon de 22 ans est trop limité. Il assure les montées offensives, mais ne peut adresser le centre adéquat. Alors, à chaque fois ou presque, il cherche l’un de ses milieux. Bref, du pain béni pour les défenseurs adverses. Montoya a encore beaucoup à apprendre.

Verdict : Si le Barça souhaite trouver une relève au Brésilien, c’est en dehors de la Masia qu’il devra aller chercher.

Sergi Roberto, le prototype blaugrana

La bonne surprise de cette saison, c’est lui : Sergi Roberto, sa mèche digne d’un boys-band et son look de surfer des côtes méditerranéennes. Ces attributs physiques mis à part, il est le prototype du milieu de terrain made in Barcelona. Autrement dit, un milieu relayeur, doté d’une super vision du jeu et qui travaille toujours pour le bien de l’équipe. Au club depuis 2005, il a fait l’unanimité dans toutes les catégories d’âge de la maison barcelonaise. Après avoir patienté, Tata Martino a fait de lui un joueur à part entière du groupe pro pour cette saison. Jamais, ou presque, utilisé en début de saison, il a vu la Copa del Rey lui offrir du temps de jeu. Titulaire lors de chaque rencontre de Coupe, il assure et rassure sur son niveau. «  Il est très discipliné, quelques fois trop. C’est un travailleur, humble et timide » , dit-on dans le staff technique du Tata. Aux côtés d'Iniesta, Xavi et Cesc, il devrait apprendre suffisamment pour se faire une place au soleil du Camp Nou.

Verdict : L’inconnu du début de saison est une belle surprise : bon, dès que l’on fait appel à lui, il se rêve en Xavi. Au boulot, donc.

Tello, monsieur « crochet-frappe »

Sa gestuelle est caricaturale : crochet du droit, intérieur du droit. Sans effet de surprise, Tello compense par sa vitesse. Il va vite, très vite. En deux lignes, voilà un bref résumé du cas Cristian Tello. Natif de Sabadell, à quelques minutes de la capitale catalane, Cristian fait ses armes à Can Rull avant d’être détecté par le Barça en 2002. En 2008, l’idylle prend un coup dans l’aile : libre, il s’engage avec l’Espanyol. Deux ans plus tard, il revient au Mes que. De ces aller-retour, Cristian s’est forgé un caractère à l’épreuve des balles. Pas le plus talentueux, il sait se faire désirer par ses coachs. Depuis qu’il a intégré le groupe pro en automne 2011, il ne fait pas débat. Quelques rumeurs de prêt, point. En compagnie de Messi et Pedro, son jeu a évolué. Moins stéréotypé, il marque plus (5 buts cette saison) et devient une solution crédible dans le turn-over de Tata Martino. «  Il apporte beaucoup de choses différentes que nous n’avons pas, et a gagné cette agressivité qui lui manquait » , dit de lui Jordi Roura.

Verdict : Tello, c’est un peu le Bale du pauvre, la frappe de balle en moins. Avec ses qualités de vitesse, il s’amuserait sans doute plus avec les défenses anglaises.

Deulofeu et Rafinha, les exilés sont désirés

Mais les deux pépites de la Cantera qui excitent la nébuleuse barcelonaise sont loin du Camp Nou. Deulofeu et Rafinha, tous deux en prêt respectivement à Everton et au Celta Vigo, vont revenir l’été prochain. Ce ne sont pas des rumeurs, mais la volonté du board barcelonais. Rafinha, frère de Thiago Alcántara, réussit une très belle saison du côté de Vigo. Sous les ordres du Culé Luis Enrique, il répète tous les week-ends en Liga les préceptes du toque. Et ça marche : depuis le début de saison, il est le meilleur joueur galicien. Deulofeu, lui, est le diamant brut de la Masia. Loin du cocon barcelonais, il est parti faire ses armes à Everton. Comme Rafinha, son mentor est un Espagnol adepte du football léché. Avec Martinez, Gerard de son prénom joue le rôle de remplaçant de luxe. Et ça marche. Buteur face à Arsenal, ce surdoué technique pourrait faire bien plus mal dans des défenses de Liga taquinant un peu moins les chevilles.

Verdict : Les deux joueurs, offensifs, sont les plus prometteurs du club. Partir pour mieux revenir, revenir pour mieux régner.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Mouais, enfin bon Sergi Roberto ne m'emballe pas plus que ça .. le seul de la cantera qui me donne de l'illusion est Deulofeu ! Hâte de le voir revenir en Liga.
Je vous trouve un peu dur avec Montoya les gars quand même, sinon Roberto a vraiment un potentiel énorme, il souffre encore trop d'irrégularité, va falloir l'intégré tout doucement, mais pas de soucis à ce niveau.

Bartra, je sais pas quoi en penser, perso je préféré Muniesa, mais beaucoup trop fragile comme joueur.

Tello, le Barça s'en servira pour se faire de la tune je pense.

Pour conclure, Deulofeu, il a l'air d'avoir dégonflé le boulard qu'il avait eu suite a ses 1ere convocations de 2011. M'enfin, le Barça a quand même un belle génération encore, plutôt des attaquants cette fois que des milieux.

Dernier mot, un peu déçu que vous ayez oublié Doungou, qui potentiellement peut être le 1er "vrai n°9" adapté au jeu de la Masia...
D'accord avec tout ce qui est dis. Bartra prometteur, Montoya non. Sergi Roberto a encore du boulot. Tello, c'est un peu sévère par contre. On a tous compris ce qu'il était, stéréotypé, mais ce qu'il sait faire, il le fait franchement bien. Il marque pas mal, il sait déborder, il percera sans doute jamais totalement au Barça mais il peut faire quelque chose ailleurs. Vu l'utilisation des ailiers dans le système actuel du Barça, il est toujours plus efficace que Pedro ou Alexis (dès que Messi est là, ils ne font plus rien...).

Mais c'est clair que c'est pas avec ça qu'ils vont bâtir une équipe pour gagner la C1.
pour moi, en tout cas à ce jour, montoya n'a pas du tout le niveau, bartra prend de l'ampleur (à confirmer qd meme) et il y a qq bons jeunes
mais il va falloir que le barça arrete de ne miser que sur la masia, meme si ces dernieres anées ont offert au club une période bénie, je ne pense pas que les futures générations soient aussi bonnes...et le coté "vitrine catalane", qui a certes toujours existé, me soule de plus en plus
ps : mes parents sont d'origine catalane donc...
Bartra: Début de saison titanesque, qu'il continue ainsi et il aura sa place bien au chaud en défense centrale. Au passage, parfois il nous offre de ses montées... Digne de Dani Alvès.

Montoya: Exactement ce que dit l'article, bon défensivement (mais sans plus), et nul à chier offensivement. Inutile de dire qu'au Barça ça fait tâche. Au début il nous donner de l'espoir mais au final il déçoit de plus en plus.
Et au passage, Dani Alvès choisit ses matchs désormais, car quand il le veut ça reste toujours un putain de monstre dans tous les compartiments. Face à des Rayo et autres Valladolid, un Alvès à 15% suffit amplement.

Roberto: Très irrégulier, il peut être très bon comme très nul. Et en ce moment il penche plus du mauvais côté. On jugera mieux en fin de saison.

Tello: Depuis ses débuts il était très convainquant. Jusqu'à cette été. Le contenu de ses matchs était très bons, et possédé une bonne finition. Très rapide, bons aux dribbles, sa palette technique parait limité et est peu créatif. Cette saison il a beaucoup de mal, le temps de jeu et la concurrence rude de Neymar, Sanchez et Pedro, les trois on fire, étant le principal problème.
Néanmoins son triplé la peut être remis en confiance et si il récupère au fur et à mesure plus de minutes il pourrait retrouver le niveau de sa première saison.

Pour les deux autres, je ne vois pas les matchs du Celta et d'Everton et donc je ne peut pas dire ce que j'en pense, mais il parait que les deux se démerdent de fort belle manière.
Je trouve que c'est une connerie d'avoir laisser partir, même si ce n'est qu'un prêt, Deulofeu. Déjà de un parce que il est absolument pas fait pour ce championnat (joueur fin physiquement, très rapide et technique), de deux parce Tata pourrait très bien en avoir besoin cette saison, et je trouve que vu son niveau, il pourrait rentrer en cours de jeu en LDC pour dynamiter une défense qui tient les assauts catalans (comme Man City va peut-être le faire) . Enfin, dans le pire des cas, si il revient totalement diminué et plus pareil (mentalement comme physiquement) parce que il se sera fait descendre par un Agger ou un Vidic, ne pleurez pas amis catalans
Attention à Guardiola qui serait tenté de se servir
Message posté par Kaizer
Je trouve que c'est une connerie d'avoir laisser partir, même si ce n'est qu'un prêt, Deulofeu. Déjà de un parce que il est absolument pas fait pour ce championnat (joueur fin physiquement, très rapide et technique), de deux parce Tata pourrait très bien en avoir besoin cette saison, et je trouve que vu son niveau, il pourrait rentrer en cours de jeu en LDC pour dynamiter une défense qui tient les assauts catalans (comme Man City va peut-être le faire) . Enfin, dans le pire des cas, si il revient totalement diminué et plus pareil (mentalement comme physiquement) parce que il se sera fait descendre par un Agger ou un Vidic, ne pleurez pas amis catalans


Ouai enfin vu ce qu'il mettais aux défenseurs de Premier League en début de saison c'est pas lui qu'est à plaindre...
Au contraire, les joueurs technique sont ceux qui s'amusent le plus dans ce championnat de bourrins.
Hank_Scorpio Niveau : DHR
La vraie relève au milieu (poste de Xavi) était Thiago Alcantara ...

Isco si ils avaient réussit à l'avoir avant le Real aurait pu être une excellente relève pour Iniesta

Pour Valdes, Ter-Stegen c'est pas mal

Messi a encore 12 ans donc ça va pas besoin de relève.

(Oui je sais je vais me faire flageller derrière, j'ai cité Ter Stegen et Isco sur un article concernant la relève du Barça par la Masia).
Thiago c'est beaucoup plus proche d'un Iniesta que d'un Xavi. D'ailleurs, Xavi, c'est à part.
Mais bon il est partie car du haut de ses 22 ans il estimé ne pas profité d'assez de temps de jeu (20 titularisations, 36 matchs joués pour 1900 minutes de jeu la saison passé) un placardisé quoi!
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
et surtout sofoot, la plainte contre rossell ayant été retiré: les explications fournies ont convaincu le socio. j'espère un article mea culpa parce que votre article de M. Delorme ne laissait pas beaucoup de place au doute sur la culpabilité du sire rossell(un peu de conditionnel pour faire genre).
ça ressemble a une bonne vieille entreprise de déstabilisation, comme ça commence a germer du coté du club catalan(le père messi et la mafia, le pdt véreux).
Si Thiago etait toujours au Barça , la reponse pourrait facilement être oui .

Pour Sergi, certes il peut passer au travers parfois mais il faudrait être aveugle pour dire qu'il n'a pas de potentiel à la Gohan, il ne peut que devenir grand surtout vu son entourage.

Bartra, pareil, bon potentiel , il a deja un bon physique, reste à ne pas être traumatisé des deux demis de la saison passées .

Enfin , je trouves qu'un mec comme Montoya, à défaut d'apporter un plus offensivement, est déjà assez rassurant derrière, à eux de voir comment gérer son cas .
Message posté par Le FC K


Au contraire, les joueurs technique sont ceux qui s'amusent le plus dans ce championnat de bourrins.


Tout à fait d'accord avec toi , j'avoues que je misais pas cher il y a 2 ans sur ce gringalet de Mata, force est de constater qu'il à merité notre respect .
SO FOOT,

sur ce coup-là, vous vous êtes pas vraiment foulé. En Novembre 2012, vous avez pondu un article qui s'appelait "les nouvelles pépites de la masia". Voilà le lien:
http://www.sofoot.com/les-nouvelles-pep … 64252.html
RonHarrisJr Niveau : Loisir
le problème c'est que la masia ne sort plus de grands talents.
elle compense en achetant des joueurs.
la relève est assurée mais elle ne vient pas de là ou on s'y attendait.
Pour Montoya, Omar Da Fonseca l'a très bien résumé en une phrase:
"Il lui manque toujours les 10 centimes pour faire un euro."
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Un que j'aurai aimé juger sur pièce à Can Barca c'est le petit Oriol Romeu. Il joue au même poste que Busi, la frappe de balle en plus, le coté catin en moins....
HaaalaMadrid Niveau : District
Des nouvelles d'Isaac Cuenca ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
11 20