Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 13e journée

La recette génoise, Donadoni en bave

Juve et Roma avancent toujours au même rythme, Donadoni s'embourbe dans la lose avec une nouvelle défaite face à Palerme, Gênes toujours dans le top 5 et Osvaldo a failli se venger face à la Roma.

Modififié
  • La ville du week-end : Gênes

    Samedi, le Genoa a prouvé que sa série de 8 matchs sans défaite n'était pas due au hasard. Il lui suffit de 45 minutes pour mettre Cesena à genoux. Matri se permet même de rater un penalty. 3-0, merci pour ce moment. En revanche, ce fût un petit peu plus compliqué pour la Samp. Eder ne libère les siens qu'à partir de la 58e, mais ils se font surprendre dans les derniers instants par Zapata. Le Napoli revient de loin. C'est rageant pour la Samp même si en début de saison, ils auraient signé pour un match nul face à Benítez et une 5e place à ce moment de la saison. Bref, la Samp et le Genoa sont toujours aussi surprenants et leur ville peut être fière d'avoir deux clubs dans le top 5 italien.

    PS : Massimo Ferrero se porte toujours aussi bien.


  • Vous avez raté Cagliari/Fiorentina (et vous n'auriez pas dû)

    Ou quand le score ne reflète pas du tout le jeu proposé. 4-0 pour la Fiorentina, c'est vraiment très, très cher payé pour l'équipe de Zeman. Dans ce match, le ballon n'a cessé de voyager d'une cage à l'autre et, globalement, on pourrait presque dire que Cagliari a dominé. Les Rossoblù étaient plus hauts sur le terrain, plus pressants, mais complètement handicapés devant les bois. D'où ce résultat pas vraiment flatteur pour eux. En tout cas, le spectacle était présent et c'est ce qu'il faut retenir.

  • L'action du week-end

    Ou plutôt l'action qui n'a pas eu lieu ce week-end. Avant le Roma/Inter, Osvaldo en a gros sur la patate. Il veut prendre sa revanche face à son ancienne équipe. Alors sous son maillot, il cache un tee-shirt floqué « Vi ho purgato ancora » . (Une référence à un but de Totti face à la Lazio dans les années 2000 quand il avait sorti ce message aux supporters laziale). Traduction : « Je vous ai encore bien eu » (pour rester poli). Vicieux. Osvaldo a marqué, mais l'Inter a perdu. Osvaldo n'a donc pas pu chambrer les tifosi romains. Mais un petit malin a quand même entraperçu le tee-shirt. Oui, c'est ça, Osvaldo a tout perdu dimanche soir.


  • L'homme de cette journée : Roberto Donadoni

    Peu d'entraîneurs peuvent se vanter d'avoir tenu aussi longtemps que lui. Pour le moment, Roberto Donadoni réalise une putain de performance : 13 matchs, 11 défaites, 6 points et toujours sur le banc de Parme. Mais jusqu'où pourra-t-il aller ? Ça en devient presque irréel. Bon en fait, Roberto Donadoni profite surtout des mauvaises finances de son club. Ça lui coûterait trop cher de le virer. Mais voilà, il est toujours là. Et même si la rumeur Crespo se fait de plus en plus pressante, on est en droit de lui rendre hommage. Chapeau Roberto !

  • La hype : Sassuolo

    À l'ombre des grosses locomotives, un petit train fait son bout de chemin sans faire de bruit. Cette fois-ci, c'était pourtant mal embarqué pour Sassuolo. Ils ont encaissé un but dès la 7e minute face au Hellas Vérone. Mais cette petite ville du Nord de l'Italie a su réagir, comme ils le font depuis le 7-0 encaissé face à l'Inter le 14 septembre dernier. Chut… on va finir par les remarquer.

  • Miroslav Klose a dit :

    « Je suis en bonne santé… et je veux jouer plus souvent. Il est évident que la situation actuelle ne me satisfait pas du tout. » Quitter la Lazio en janvier ? « Dans le football, rien n'est impossible » . C'est clair, son statut de remplaçant ne lui convient pas. Le mercato hivernal est bientôt ouvert. À vos marques… Prêts ? Partez !

  • Une journée, un tifo

    « C'est notre symbole. Il n'y a qu'un Turin dans le football. Jusqu'à la fin, allez la Juve. » Dans une saison, les rencontres importantes se comptent sur les doigts d'une main. Un derby en fait clairement partie. Au Juventus Stadium, les supporters de la Vieille Dame tiennent donc à rappeler qu'il n'y a qu'une seule équipe à Turin. Ils ne se sont pas trompés, mais ils ont quand même le droit de remercier Monsieur Pirlo.


  • La stat inutile

    78. Comme la distance parcourue - en mètres - par Bruno Peres avant de laisser sur place toute l'équipe de la Juve et d'aller casser la lucarne de Storari. Sa page Wikipedia a été mise à jour pour l'occasion.


  • Dolce Vita

    Les joueurs du Milan fêtent leur victoire avec les hôtesses de l'Emirates. Tout va bien. Sauf pour Keisuke Honda visiblement.



  • Et sinon…


    - La Juve et la Roma ont encore gagné. Pour changer…
    - Mario Gómez a enfin marqué. 8 mois d'abstinence. Ce fût long.
    - Mario Gómez était capitaine.
    - Mario Gómez a failli pleurer.
    - Mais la Fio veut Pato… Une coïncidence ?
    - De nouveau papa, un doublé face à l'Udinese et trois points qui font du bien. C'est certain, Jérémy Ménez se plaît de plus en plus au Milan.
    - Pirlo a marqué son premier but dans le jeu depuis 2 ans.
    - Marco Donadel file au Québec dans une indifférence gênante.
    - Empoli et Bergame ont joué l'un contre l'autre.

    Par Ugo Bocchi
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses
    À lire ensuite
    Simple comme Morel