1. //
  2. //
  3. // Real Madrid-FC Barcelone

La « Realification » du Barça

Longtemps reconnu pour son style caractéristique et ses nombreux joueurs formés au club, le FC Barcelone entre dans une période de grandes turbulences. Si bien qu’après une nouvelle élimination en quarts de finale de la Coupe d’Europe, les Blaugrana ressemblent de plus en plus au Real Madrid du début du siècle.

Modififié
Lorsqu’ils regagnent les coursives du Camp Nou, les Blaugrana peinent à faire bonne figure. C’est que, tout juste éliminés par la Juventus, ils ne verront pas les demi-finales de la Ligue des champions pour leur seconde campagne consécutive. Pis, en mettant de côté leur sacre européen de l’édition 2014/15, il s’agit de leur troisième Coupe d’Europe sur les quatre dernières sans atteindre le dernier carré. Un coup d’arrêt pour Bartomeu et sa clique, ou plutôt une « realification » du club depuis la prise en main du Mes que par l’ancien sbire de Sandro Rosell. Autrement dit, à l’instar de la période mouvementée que traverse le Real Madrid entre 2003 et 2010, soit sept campagnes de Ligue des champions de suite sans figurer parmi les quatre meilleures équipes continentales, le Barça n’est plus de taille sur la scène européenne. Et ce, malgré sa clinquante MSN et son statut de second club le plus bankable de la planète – derrière Manchester United, mais devant le Real Madrid. Comme quoi, aussi catalan soit-il, le FC Barcelone ressemble de plus en plus à son ennemi castillan, n’en déplaise à une histoire lésée.

Quand les Galactiques deviennent la MSN


Le 27 février 2006, le Santiago Bernabéu est en branle-bas de combat. Et pour cause, pour la première fois de son histoire, la Maison-Blanche assiste à la démission de son président en activité et se prépare à des mois d’instabilité institutionnelle. En soi, la crise sportive ne fait que s’exporter dans l’antre madridista, incapable de dépasser le stade des huitièmes de finale de la Coupe d’Europe depuis 2003 et une élimination en quarts par la Juventus. De fait, le très contesté Florentino Pérez décide de rendre les armes, lui qui a rendu au Real son prestige commercial, mais qui a enchaîné les choix sportifs incongrus. Une décennie plus tard, ce schéma se répète à quelques centaines de kilomètres de la capitale espagnole. Plus précisément, c’est du côté du FC Barcelone que les tracas institutionnels – démission de Sandro Rosell, guéguerre avec la FIFA, problèmes judiciaires... – s’exportent sur le rectangle vert. Si bien qu’aujourd’hui, le Barça ne s’est jamais aussi bien porté économiquement et aussi mal sportivement. Un comble qui ferait sourire les socios blaugrana si le mal n’était pas aussi profond.


Sur le banc des accusés, Luis Enrique est, forcément, le premier à s’asseoir. Pourtant vainqueur d’une Ligue des champions, deux Liga, deux Coupes du Roi ou encore un Mondial des clubs, l’entraîneur azulgrana a d’ores et déjà annoncé qu’il prendrait une année sabbatique à partir de juin. Si sa part de responsabilité n’est pas négligeable dans cette spirale négative, elle n’est pour autant pas totale. Pour sûr, la construction de son effectif rappelle celle des « Zidanes y Pavones » du premier mandat présidentiel de Florentino Pérez au Real Madrid. Quand ce dernier se plaisait à vider les caisses madridistas pour aligner les transferts estivaux et offensifs bling-bling, il se montrait des plus radins pour recruter des joueurs de devoir. Exemple parfait en est donné avec la non-prolongation de Claude Makelele, élément qu’il considérait comme « moyen, car il manquait de vitesse et de talent pour effacer les adversaires » , alors que « sa perte a été le début de la fin pour les Galactiques » , dixit Fernando Morientes. Pour Josep Bartomeu et sa direction, idem : la MSN déséquilibre un groupe qui avait retrouvé son identité depuis le passage de Pep Guardiola.

La Masia, simple machine à cash


En d’autres termes, la présidence du FCB mise absolument tout sur son trio sud-américain – transferts exorbitants, salaires mirobolants et procès pour corruption – jusqu’à léser le reste de son groupe. La non-prolongation de Dani Alves ou encore les multiples mauvais castings au milieu de terrain en sont les illustrations les plus visibles, mais pas les seules. Car la « realification » la plus criante du FC Barcelone s'opère au sein de son centre de formation. La Masia, trésor et fierté de tout le peuple blaugrana qui a déjà sorti Messi, Iniesta, Piqué, Busquets et Jordi Alba, se retrouve aujourd’hui une simple machine à cash. À l’instar de la Fabrica merengue, qui permet au Real Madrid de faire entrer de nombreux millions d’euros dans ses caisses, le centre de formation catalan n’est plus le fournisseur de l’équipe première, mais bien une nouvelle source de revenus. Une aberration, ou plus simplement un manque de respect vis-à-vis de l’histoire du club, qui traduit les nombreux maux de ce Barça. Un an après le décès de Johan Cruyff, cela pourrait être au tour de son héritage de mourir une seconde fois.



Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Ce soir, je vote pour le Real, Monaco, et M...
Une terre de mille ans... Niveau : District
Macron je suppose, puisque Real et Monaco ^^
Unpseudocool Niveau : District
Melenchon, Marine, Macron.
LincolnDeGalatasarayOnT'OubliePas Niveau : Loisir
Mr Fillon ou Mr Poutou
"Votez Macron. Votez Fillon. Votez Hamon. Votez même Mélenchon... Mais faites pas les cons: votez un candidat en "ON" et pas en "HAINE"."
Ce commentaire a été modifié.
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Jolies allitérations !
5 réponses à ce commentaire.
Je pense même que les rôles sont en train de s'échanger, Perez s'est trouvé son Guardiola maison, et la Fabrica est beaucoup plus mise en avant ces dernières années (Vasquez, Carvajal, Nacho + quelques futurs bons à venir comme Marcos Llorente)
Perez a même l'air de s'être calmé même si on annonce l'arrivée d'un Galactique cet été, élection oblige
* Calmé sur les gros transferts
Et comme à l'epoque du grand barca, l'effectif du Real est stable depuis de nombreuses saisons et est tres experimenté, Zidane comme Guardiola en son temps doit continuer à donner envie de gagner à des mecs qui ont tout gagné!
Ces comparaisons plaisent à l'esprit, mais ne résistent pas longtemps à la réalité. Hormis le parcours sensiblement similaire je ne vois pas de comparaison entre Zidane et Guardiola dans le style. Le premier est saluée pour sa gestion humaine et psychologique, ce qui est souvent souvent reproché en second comme son défaut, alors que de son coté il excelle dans la dimension tactique du jeu.
3 réponses à ce commentaire.
Le centre de formation du Réal revient en force! Y a le latéral droit, Achraf Hakimi reconsidéré comme le futur Carvajal par les médias espagnol.
il y a 32 minutes Les supporters niçois déjà bouillants
il y a 3 heures Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 72 il y a 3 heures Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 12 il y a 5 heures Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:27 Ederson atteint d'un cancer des testicules 66 Hier à 12:38 Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 Hier à 11:13 Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31 Hier à 09:27 La praline de Castillo au Mexique 3 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20