1. //
  2. // Quarts
  3. // FC Barcelone-Real Sociedad

La Real blaugrana d’Eusebio

Arrivé avec le costume de pompier en novembre 2015, Eusebio Sacristán a rendu toute sa splendeur à la Real Sociedad. Mieux, l’ancien membre de la dream-team de Cruyff réalise le meilleur début de saison de l’histoire txuri-urdin et s’impose, enfin, comme une référence parmi les entraîneurs espagnols.

Modififié
Andoni Zubizarreta n’est pas la seule victime de l’incendie blaugrana d’Anoeta. Pour rappel, deux ans auparavant, alors que le FC Barcelone met un nouveau genou à terre sur la pelouse de la Real Sociedad, la crise, un temps planquée dans les coulisses, éclate au grand jour. Premier fusible à sauter, le directeur sportif du Mes que est suivi, quelques jours plus tard et dans un anonymat assourdissant, par l’entraîneur d’une réserve également en déliquescence. Toujours cantonné à un rôle de l’ombre, que ce soit en tant qu’adjoint ou de coach de filiale, Eusebio Sacristán met fin à son histoire azulgrana. Mais pas à son héritage estampillé par la Masia. Car depuis novembre 2015, le natif de la Seca rend à cette même Real Sociedad sa fierté et, mieux, des envies de grandeur. Équipe révélation de la première moitié de Liga, sa Real dégage une identité forte qui semblait perdue depuis le départ d’un certain Antoine Griezmann. Si bien que ce déplacement au Camp Nou, aussi compliqué soit-il pour envisager une remontada, permettra à ses Txuri-Urdin de rivaliser avec une institution catalane de laquelle ils puisent, via leur entraîneur, leur inspiration.

Du Barça au Celta, primeur à la jeunesse


Avant d’occuper des guérites galicienne, basque et catalane, Eusebio Sacristán demeure avant tout un joueur qui marque l’histoire de la Liga. De fait, il dispute 19 saisons consécutives au plus haut niveau espagnol pour un total de 543 matchs, soit le troisième plus important bilan de l’histoire derrière Zubizarreta et Raúl. Formé à Valladolid, passé par l’Atlético de Madrid, c’est au FC Barcelone d’un certain Johan Cruyff qu’il se construit une réputation. Celle « d’un joueur très intelligent et à l’aise techniquement » , comme l’explique son ancien comparse blaugrana Andoni Goikoetxea : « Il maniait bien le ballon au milieu du terrain. On ne pouvait pas dire qu’il avait des qualités exceptionnelles, mais ce qu’il faisait en match, il le faisait proprement. Même s’il n’était pas très rapide, Cruyff pouvait le faire basculer en latéral droit, parce qu’il perdait très rarement le ballon et couvrait bien sa zone. Sa grande qualité, c’était sa vision du jeu balle au pied. » Autant de qualités intrinsèques qu’il travaille sept ans durant au côté du maître à penser de la philosophie blaugrana et qui lui offrent un certain bagage pour entamer sa seconde carrière.


Forcément, la capitale catalane lui permet de faire le grand saut dans le monde des entraîneurs. Sitôt ses examens en poche, il prend place sous les ordres de Frank Rijkaard, qu’il accompagne en tant que second. Au contact de Ronaldinho et Deco, il connaît une place de choix dans le staff qui rend au Mes que sa superbe oubliée par des années de guerres internes. Un tremplin, donc, qui lui permet de voguer sous son propre pavillon. Du Celta Vigo, dont il initie la renaissance en Segunda Division en lançant de jeunes pousses telles que Iago Aspas ou Hugo Mallo, jusqu’au Barça B, qu’il conduit jusqu’à une troisième place historique en juin 2014, devant les bilans de Pep Guardiola et Luis Enrique. Bref, son idylle avec la jeunesse triomphante, de Galice ou de Catalogne, lui confère un statut de formateur modèle. Et ce, jusqu’au fatidique mois de janvier 2015, lorsque à la suite d'un revers de l’équipe-fanion blaugrana, tout le château de cartes de la direction sportive s’écroule. Sans Zubi, ami proche et allié de poids dans l’institution du Camp Nou, il ne reste qu’un mois en charge de la filiale avant, à son tour, d’être limogé sur l’autel des résultats.

La meilleure Real de l’histoire


Le désert, pense-t-il, s’annonce long à traverser. C’est sans compter l’étape catastrophique de David Moyes à San Sebastián : incapable de s’acclimater au futbol d’outre-Pyrénées ni de s’intégrer dans un pays dont il ne daigne apprendre la langue, l’Anglais est renvoyé vers son île à l’automne 2015 et laisse son banc vacant. « L’équipe va jouer comme je le sens comme entraîneur et comme je l’ai senti en tant que joueur. Mon idée est basée sur le contrôle, une bonne attaque, un équilibre défensif et de l’intensité » , prophétise-t-il lors de sa présentation à Anoeta. Aussitôt dit, aussitôt fait, puisqu'en l’espace de quelques journées, cette Real moribonde se retrouve une identité perdue. Plus d’une année plus tard, son bilan relève du miracle : auteur de la meilleure première moitié de Liga de leur histoire, les Txuri-Urdin récitent un football de toque, cousin pas si éloigné de l’école blaugrana. Mieux, sa réussite se concentre essentiellement sur une cantera historique du paysage footballistique espagnol. D’Oyarzabal à Héctor en passant par Oyarzun, il fait la part belle à la formation locale et s’affirme comme l’un des tacticiens de pointe de Liga.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ce commentaire a été modifié 2 fois.
 //  10:55  //  Amoureux de la Bolivie
Note : 1
j'en profite pour parler de la grosse progression d'Illarramendi, si l'année dernière était la saison de sa renaissance (après l'échec de son passage au RM), cette saison est celle de l'affirmation comme l'un des tous meilleurs milieux de Liga au jugement de cette grosse première partie de saison. Il a bien progressé sous les ordres d'Eusebio, pièce-maîtresse et flamboyant dans le milieu de la real notamment au côté du soldat Zurutuza, et de la déjà légende d'anoeta, Xabi Prieto (qui me fait penser à Valeron dans ses passes, dribblese et sa protection de balle)

Eusebio fait du bon boulot mais pas labellisé blaugrana, c'est pas une copie du Barça cette Real là comme le suggère le titre de l'article, non c'est made in Donostia avec des joueuurs du cru (la Real Sociedad a toujours eu une politique de formation) et en gardant l'identité-style du football basque.
Un regal le dernier match contre le celta ....avec un canales retrouvé
1 réponse à ce commentaire.
Moi ce qui m'étonne c'est que dans chaque article, il faut que l'on met en valeur un ou des français. Parce que je ne sais pas comment le départ de Griezman a put remettre en cause l'identité de ce club. Au contraire, l'équipe a l'air plus soudé et plus sur de ces forces.
Arrétez svp!!!
Note : 1
Moyes l'anglais? Je pensais qu'il etait ecossais..

Apres pour les experts de la real, c'est vraiment leur meilleur debut de saison?? Mieux que la Real de Denoueix qui avait tiré la bourre au Real Madrid jusqu'à la dernière journée en 2003?
 //  15:18  //  Amoureux de la Bolivie
Bien vu.
la saison 2002-2003, ils sont en tête de la liga sur les 2/3 de la saison, et ils finissent 2ème avec 76 points. Là, les txuri-urdin ont 35 points en 19 matches, donc à mi-parcours ils sont plutôt sur les mêmes bases, c'est surtout les équipes de tête qui sont sur une base plus elevées en Liga qu'il y a 10-12 ans, le titre se joue à au moins 90 points et plus depuis 2009.
1 réponse à ce commentaire.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  17:25  //  Aficionado de l'Argentine
"La meilleure Real de l’histoire" ???
Euh vous n'oubliez pas la grande Real du début des 80's (double championne d'Espagne, demi-finaliste de C1) ?
De même, l'article parle du "meilleur début de saison" de son histoire mais sans connaître les chiffres, je serais assez étonné que la Real de 81 ou 82 n'ait pas fait mieux (en comparant ce qui est comparable puisque la victoire devait être à 2 points à l'époque)...
Patxikudelatxams Niveau : District
Je plussoie les commentaires précédents. Je pense que la Real de Denoueix et celle des Arconada et Lopez Ufarte du début des années 80 étaient quand même au dessus.
La Real c'est une grande saison à peu près tous les 10 ans : Champion au début des années 80, deuxième en 88, troisième en 1997, deuxième en 2003, quatrième en 2012... L'an prochain Eusebio nous mènera au titre!!! Goazeeeen!!!
1 réponse à ce commentaire.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)