Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 30e journée

La réaction du Real Madrid

Après une sale semaine, le Real Madrid est reparti du bon pied en disposant aisément de la Real Sociedad au Bernabeu (5-1). Le Barca reste à six points après sa victoire difficile sur la pelouse de Majorque (2-0).

Modififié
Le Real Madrid a remis un peu d’ordre dans la Maison Blanche. Après deux matchs nuls délicats, les Madrilènes ont réagi en détruisant sans trop forcer une bien pâle équipe de la Real Sociedad (5-1). Une victoire du trio C. Ronaldo-Higain-Benzema, auteurs des cinq buts de leur équipe. Avec deux passes décisives, dont une superbe pour Benzema, Kaka s’est aussi distingué, par intermittence. Comme souvent. Pour pallier les nombreuses absences (Pepe, Ozil, Callejon), Mourinho, par l’intermédiaire de Karanka, décidait de décaler Benzema sur le côté droit. Bien lui en a pris. Double buteur, passeur, technique, puissant, l’attaquant français a encore régalé le Bernabeu. Pourvu qu’il soit dans le même état de forme à l’Euro. De l’autre côté, Ronaldo a lui aussi planté ses deux pions, revenant à hauteur de Messi dans la course au Pichichi avec 35 buts. Le Portugais a été remplacé en fin de match par son sosie, Jesé, jeune espagnol de 19 ans. Même dégaine, mêmes chaussures rouges, mêmes passements de jambe. A s’y méprendre. A noter la nouvelle bonne performance de Raphael Varane derrière, serein défensivement et tout près de marquer par deux fois de la caboche. Depuis sa loge, Zizou a apprécié.

Messi tire le Barca

Un peu plus tôt, le Barca était revenu virtuellement à trois points en enchainant une 7ème victoire consécutive en championnat, sur la pelouse de Majorque (2-0). Un succès compliqué, glané une énième fois par Messi sur un terrain dégueulasse. Sur l’ouverture du score, Alexis Sanchez effleure de la tête le coup-franc de l’Argentin (Marca, qui gère l'attribution du Pichichi, attribue plutôt le but à Messi), et en seconde période c’est Piqué qui reprend la frappe du triple ballon d’or sur le poteau. Le Barca jouait alors à dix puisque Thiago Alcantara, très bon jusque là (avec notamment une passe à l’aveugle géniale), avait été expulsé suite à une main imaginaire. Sans Abidal, Adriano et Dani Alves, Guardiola expérimentait une nouvelle fois son 3-4-3 avec Puyol-Piqué-Mascherano comme axe défensif. Sauf que les Majorquins se sont trop souvent retrouvés en situation de trois contre trois, les Catalans peinant à poser le pied sur le ballon. Peut-être aussi parce que métronome Xavi a été reposé par le Pep, en prévision du quart de finale de ligue des champions à San Siro mercredi prochain. A six points de l’ennemi, le Barca reste en embuscade.

A Valence, Soldado ne suffit pas. Buteur d’entrée contre Getafe, son ancien club, il a ensuite regardé de loin sa défense sombrer et encaisser trois buts en moins de vingt minutes (3-1). Bruno, fautif sur le deuxième but de Miku puis buteur contre son camp, est particulièrement passé à côté. Rami n’a pas non plus été à la fête. Avec cette deuxième défaite consécutive, l’équipe d’Unai Emery pourrait pour la première fois depuis un bail être rejointe sur le podium, en cas de victoire de Levante et/ou de Malaga demain. Getafe, lui, rebascule dans la première partie de tableau.


Résultats et Classement

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:53 Action commune et grève des chants dans les stades de Ligue 1 ce week-end 35 Hier à 16:34 Tuto Panini Adrenalyn XL : les points 14 Hier à 16:06 La boulette d'Ali Ahamada lors de Comores-Maroc 23 Hier à 15:31 La surprise de Zlatan aux enfants thaïlandais bloqués dans une grotte cet été 23 Hier à 14:32 Le père de Sandro Rosell offre un million d'euros pour libérer son fils 23 Hier à 14:28 Denis Balbir ne veut pas de femmes pour commenter les matchs 199
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur