1. //
  2. // CAN 2015
  3. // Gr. A
  4. //
  5. // Zambie/RD Congo (1-1)

La RDC et la Zambie se quittent bons amis

Modififié
6 2
Zambie/RD Congo : 1-1
Buteurs : Singuluma (2e) pour les Chipolopolos ; Bolasie (66e) pour la RDC

Considérés à juste titre comme deux outsiders de la compétition, la Zambie et la RDC se sont neutralisées au terme d'un match engagé, marqué par une belle intensité à défaut d'un niveau technique très élevé.

Tout commence très fort dans le stade champêtre d'Ebebiyin puisqu'il ne faut attendre que deux minutes de jeu pour voir l'excellent Given Singuluma tromper son coéquipier en club Robert Kidiaba. Sorti en catastrophe sur un centre bien dosé, le portier du Tout Puissant Mazembe repousse le ballon dans les pieds du milieu offensif zambien qui n'a plus qu'à s'appliquer à l'entrée de la surface pour marquer dans le but vide (2e). De quoi idéalement lancer le match des Chipolopolos, qui auraient pu creuser les dégats dans la foulée, sur des offensives de Singuluma (18e), encore une fois, ou Rainford Kalaba, parti en dribble sur son côté (28e).

Cueillis à froid, les hommes de Florent Ibengué ne se sont pas découragés et ont tenté de réagir. Dominateurs, ils ont maîtrisé le ballon, mais se sont longtemps heurtés à une défense bien regroupée, menée par le toujours très solide Stoppila Sunzu. Pour ne rien arranger, Dieumerci Mbokani s'est montré plutôt maladroit, ratant plusieurs occasions d'affilée (7e, 36e et 47e). En l'absence de leur buteur attitré, c'est donc Yannick Bolasie qui a dû prendre le relais pour la RDC. Maladroit en première période (30e), le milieu offensif de Crystal Palace a surgi au bon moment sur un centre en retrait pour tromper Mweene d'un plat du pied victorieux (65e).

Méritée, l'égalisation lance une fin de match accrochée, où les défenses prennent le pas sur des attaques fatiguées. À quelques minutes du dernier coup de sifflet, Dieumerci Mbokani aurait pu offrir la victoire à son équipe sur une magnifique inspiration, mais son ciseau retourné dans un angle fermé a été contré (82e). Pas de quoi encore enrager : le match nul ne condamne personne. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

en attendant l'entrée des gros, un excellent match d'outsiders
Note : 1
Pour le geste, j'ai voulu mater votre live de ce match, et comme hier Erreur 404. C'est une sorte de troll, c'est ca?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 2