La question Benzema

Depuis 15 mois et sa signature au Real (pour 36 millions d'euros soit deux fois plus que le montant du transfert de Sneijder à l'Inter), Karim Benzema ne joue plus. Si Mourinho n'hésite jamais à l'heure de défendre ses joueurs publiquement, il semble faire une exception avec le Benz. Mais c'est quoi leur problème à eux-deux ?

0 3
15 septembre 2010. Malgré un nombre incalculable d'occasions manquées, le Real finit par s'imposer à Bernabeu contre l'Ajax. Sur le banc des remplaçants, Karim Benzema est le seul à ne pas avoir été envoyé à l'échauffement. 0 minute de jeu contre un adversaire abordable en Champion's, pas terrible pour un Galactique. En conf de presse, Mou est détendu, défend son groupe et sourit même une fois. Sauf qu'une question nous turlupine... Comment interpréter la non-titularisation du Benz ? La réponse du Mou claque comme une main sur une fesse bien blanche : « Karim est intelligent, j'espère qu'il va comprendre ce qu'il faut faire pour jouer. Depuis le banc, on voit très bien le jeu : les mouvements défensifs, l'agressivité dans le jeu, les changements d'ailes » . Mou ne s'énerve pas, il explique. Depuis l'arrivée du Special One, Benz n'a pas enchaîné 90 minutes. Dont acte.

Tout avait pourtant bien commencé. Karim aimait Mou - «  c'est le meilleur entraineur du monde » -, Mou aimait Karim - « je compte sur lui cette saison » -. Il fallait oublier le passé « l'année dernière a été difficile pour moi. Pour la première fois, j'étais loin de ma famille » . Cette saison, on allait voir ce qu'on allait voir «  mon objectif c'est de beaucoup jouer et de mettre beaucoup de buts » . Raul venait de partir, aucun attaquant ne venait le remplacer et Higuain c'était quand même pas la mer à boire. Sauf que deux mois plus tard l'Argentin est toujours indéboulonnable, Karim n'a jamais été décisif et c'est maintenant Juan Carlos, un gamin de la réserve, qui remplace Di Maria à la 78ème. En deux mois, Benzema est passé du stade de Galactique à celui de chair à banc de touche. La lose, quoi.

La faute à qui ?

Théorie numéro 1 : Benz est innocent, c'est Mou qui a fait le coup. Non. Le Mou ne « déteste » pas Benzema. Il a même toujours compté sur lui. Mais avouons que pour Mou, Benz c'est du seconde main. Un coup à droite, un coup à gauche, un coup en pointe et jamais deux matchs de suite. Mourinho n'a rien fait pour que Benzema prenne les clés du camion au Real. Higuain n'a pas la moitié du talent du Benz mais Mou lui a octroyé le triple de temps de jeu (548' pour Pipita contre 158' pour Benz). Faut pas se mentir, son truc à lui au portugais, ce sont les guerriers façon Drogba, Etoo ou Alenitchev : un peu de talent, une bonne dose de méchanceté et beaucoup d'agressivité. Vivement que Ferguson reprenne la pépite en main et fasse briller le joyau lyonnais.

Théorie numéro 2 : tout est de la faute de Benzema et c'est bien mérité. Il faut dire qu'à part quelques étincelles la saison passée (pré-saison 2009, match à Valence, but à Milan) Benzema n'a jamais été à la hauteur des attentes. Même Mou le reconnaît : «  Karim doit jouer avec plus d'ambition » . Autrement dit, les capacités ne font pas tout. Dans l'armée du Mou, pas de place pour la mesure ou l'économie. Mourinho c'est pas Alain Perrin. Ici, avoir « un gros potentiel » n'a jamais été un critère de titularisation. Benz manque d'intensité dans le pressing et d'agressivité dans son jeu. Mourinho met Rim-K devant ses responsabilités. C'est pas trop tôt.

La réponse est dans la question

Il est donc temps de poser la question qui tue : Benzema s'est-il trompé en signant au Real ? Certes il n'y a pas de modèle d'intégration au club merengue : Higuain a mis deux saisons pour s'imposer et Özil deux matchs. Après une saison, Benzema a encore tout à prouver. L'an dernier Benz c'était le chouchou du président. Il faut dire que jamais Florentino ne s'était autant mouillé pour faire venir une jeune pousse dans son club. Il se murmure à ce sujet que l'une des raisons du limogeage de Pellegrini, c'est le fait d'avoir « perdu Benzema » . Or, depuis que Mourinho est là, Perez a changé et le nouveau chouchou c'est le coach. Résultat : la question du rendement de Benzema n'est plus tabou. Et au Real, poser la question qui tue, c'est déjà y répondre.

Thibaud Leplat, à Madrid

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
"pour 36 millions d'euros soit deux fois plus que le montant du transfert de Sneijder à l'Inter" et 120 fois plus que le transfert de Ljuboja de Grenoble à Nice.
la meilleure solution pour lui c'est de quitter le Real,Higuain est vraiment en dessus, et mourinho a deja demande un 9 pour debut 2011,dans un autre club il aurait du temps de jeu au moins.
Théorie numéro 2 ! C'est un secret de polichinelle, tout le monde c'est que Karim n'a pas l'ambition de ses petits camarades (dixit interview de Laurent Blanc sur Benzema) et a ce niveau ça ne pardonne pas ! il est loin du niveau de Higuain, et a son rythme il est pas prêt de le rattraper.
Petite phrase de Mourinho
Fin août, José Mourinho avait déjà repris de volée son attaquant : "Si c'était pour toi, je devrais faire l'entraînement à midi, parce qu'à dix heures tu arrives endormi et à onze heures tu es encore en train de dormir."
Si c'est vraiment le cas il qu'il arrive a 10H00 endormi et qu'il met 2 heures a être opérationnel, il ne mérite même pas son statut de joueurs de liga !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le choix des armes
0 3