1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe F
  3. // Argentine/Nigeria (3-2)
  4. // Les notes

La Pulga et Musa règnent

Comme depuis le début de cette compétition, les Argentins s'en sont remis à un Lionel Messi égal à lui-même pour s'offrir une nouvelle victoire. Les Nigérians, emmenés par un grand Musa, n'ont pas démérité et ont vendu chèrement leur peau et la première place du groupe.

Modififié
11 30

Nigeria

V. Enyeama (5) : Comme d'hab', il a souri à la moindre occasion. Mais il n'a pas été décisif sur ce match - comme sur le coup franc de Messi - mis à part à cinq minutes de la fin. Sauf que le Nigeria n'a pas réussi à égaliser. Dommage.

E. Ambrose (7) : Fort de fruit, il s'est offert des montées rageuses dans son couloir, même si la justesse n'était pas toujours au rendez-vous. Et puis il y a un goût du virage large qui plairait beaucoup à Yvan Müller.

J. Yobo (5,5) : Like a Yobo from a broken home, nothing's gonna stop me. L'ancien de l'OM s'est bien défendu, jusqu'au bout. Du coup, on a plus vu Higuaín défendre qu'attaquer.

K. Omeruo (5) : Une anecdote résume assez bien le garçon : il est le seul joueur de l'histoire de l'Eredivisie à avoir, dans le même match, inscrit un but, un csc et pris un rouge.

J. Oshaniwa (5) : Un nom de Japonais, un club israélien, un passeport nigérian. Aucune cohérence pour un joueur qui n'avait pourtant véritablement personne à marquer.

O. Onazi (6) : L'ancien époux de Jackie Kennedy et l'ancien amant de Maria Callas avait encore les cannes pour mettre un coup de flip aux Argentins au milieu de terrain. Des gens pourtant assez accueillants généralement avec ce genre de dignitaires.

J. Obi Mikel (6) : Quand le numéro 6 bourrin par excellence de Chelsea, jamais brillant, toujours costaud, porte le numéro 10 en équipe nationale, on se rend compte des contradictions du football africain. Pourtant, sans taux de midiclorien particulièrement élevé, il a effectué son travail de l'ombre avec application.

A. Musa (8) : Le frisson du match, côté nigérian. Le joueur du CSKA Moscou a profité du climat brésilien pour faire gonfler son contrat. Face à l'Argentine de Messi, il n'y avait pas meilleur calcul. Musa chaud.

P. Odemwingie (7) : L'ancien Lillois a élevé son niveau de jeu pour l'occasion. Rapide, technique, c'était lui le fer de lance des contres nigérians. Mais pour abattre un grand fauve argentin, il faut un peu plus qu'une simple lance. Remplacé par U. Nwofor à la 34e.

M. Babatunde (4) : Baba n'avait rien d'une voyante, et ne se déplacait pas non plus vraiment en lévitation. Au grand dam de San Goku.

E. Emenike (6) : 1,82m, 90 kilos, et un plan de jeu très simple : un contrôle lâche, un coup de cul au défenseur, et on regarde où on en est. Un amour du corps-à-corps très Image, mais malheureusement, ses coéquipiers n'ont pas toujours joué sur les mêmes accords.

Argentine

S. Romero (3) : Déguisé en Scorpion, le portier remplaçant monégasque a été fidèle à son statut, avec absolument aucun arrêt décisif. À ce rythme-là, il pourrait rapidement emmener son équipe en enfer, pour ne jamais en revenir. Une fatalité.

P. Zabaleta (6) : Fidèle à lui-même, le défenseur latéral de City a bouffé de l'herbe, s'est râpé les genoux, mais a sauvé une balle de 3-3 face à Musa.

F. Fernandez (4) : Pas vraiment fonky, FF savoure l'existence comme il peut. Parce que sa présence au sein de cette équipe tient clairement du mystère, même si elle entretient le suspens. L'amour du risque.

E. Garay (6,5) : Malgré son nom qui résonne comme une espèce que certains aimeraient passer au karcher, il a été d'une propreté certaine. Signe qui ne trompe pas, dès qu'il fallait relancer, Fernandez lui filait le ballon.

M. Rojo (3) : Buteur décisif - du genou -, le latéral gauche argentin à la tête de poupon est néanmoins d'une fébrilité folle. On comprend donc comment Lucas Orban a pu être sélectionné.

J. Mascherano (6,5) : Remonté à son véritable poste devant la défense malgré sa récente chimio, il a avant tout cherché à faire deux choses : mettre des coups et des ballons dans les espaces. Et il a mieux réussi la première que la deuxième.

F. Gago (6,5) : Une maîtrise de la passe en retrait quasi artistique pour un joueur qui pourrait être fort s'il n'était pas si beau.

A. Di María (6,5) : Il a voulu forcer le passage dans l'axe, que ce soit par ses frappes lointaines ou ses passes, mais n'a pas su faire sauter la banque. Alors il a beaucoup couru pour compenser, et a fini le match complètement cramé.

S. Agüero (x) : Remplacé par Lavezzi (4) à la 38e. Lancé comme une vachette dans l'arène, il a fait du Lavezzi : un truc bien suivi d'un truc bidon.

L. Messi (8) : La Pulga a mis l'Argentine dans le bon sens. Un rebond et un coup franc, avant une sortie peu avant l'heure de jeu. Sa Coupe du monde va démarrer. Pour de vrai. Remplacé par R. Álvarez à la 53e.

G. Higuaín (4,5) : Un match à la Guillaume Hoarau, à faire le chien en défense, mais en salopant son rôle de base : trouver les ficelles du but. En même temps, il a passé son temps à occuper un couloir. Remplacé par Biglia à la 89e.

Par Charles Alf Lafon et Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bien vu le titre.
Joli le titre de l'article!
Musa règnent...Musaraigne ?

Vous avez bu quoi à votre apéro ??
Clemuntinho Niveau : CFA
Musa règnent, Musa règnent... J'ai l'impression qu'il y a un jeu de mot mais je l'ai pas. Vraiment désolé.
NikkoFromLyon Niveau : CFA
5 pour Enyeama ?
Il a fait je ne sais combien de parades décisives sur le 1 er but il met sur le poteau la frappe de Di Maria et les autres fois il est abandonné par sa défense.
A la limite je le trouve un poil lent sur le cf de Messi.
abistodenas Niveau : DHR
"Jeu de mot de bon aloi" ! ---> énorme le titre
(rip cher Maître Capello , et que jacques Solness te tienne en joie )
Ok, mais sans Messi, l'Argentine est une équipe quelconque. Ils passeront p-e la Suisse, mais après ca suffira plus.
Concernant le Nigéria, c'est une belle équipe mais pas de quoi faire peur aux Didier Boys.
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Note : 1
J'ai trouvé celui-ci rafraichissant :

E. Ambrose (7) : Fort de fruit... - (Andros, ça c'est fort de fruit).
Odemwingie remplacé par U. Nwofor à la 34e ? Vous ramenez des caisses de bière au travail chez So Foot ?
Lavezzi mérite un 10.

Après le doigt dans le cul,
Après le doigt dans le nez,
Après la caméra perchée,
Après les cheveux de Thiriez,
Après les gifles sur un mec de son staff,

Voila le Lavezzi lanceur d'eau !!!!
https://t.co/rLssMhKtfK

Quel vil blague cet El Pocho !
Gago une pale copie de Redondo, comment certains commentateurs peuvent-ils oser la comparaison
MindTheGap Niveau : CFA
La même note pour Di María que celle pour Gago... Ok.

Sinon doit y avoir une rediff cette nuit sur BeIn, n'hésitez pas les gars surtout, un peu chiant le match, j'avoue, mais au moins vous l'aurez vu quoi.
footrockeur Niveau : Loisir
Pas de commentaire sur Batabunde (ou autre) qui se fait péter le poignet par la frappe supersonique de Onazi ?
Quand on sait que ça se prononce moussa, ça ne marche pas, mais c'est bien tenté.
A mon avis au vue de ce que Lavezzi a apporté quand il est entré, je pense que Sabella devrait songer à mettre soit Aguero soit Higuain au banc. Avec lui a droit et Di Maria à gauche ça peut faire mal en contre des 2 cotés.
musa règnent + le festival sur le commentaire pour Onazi...vous êtes chauds!!
Clair les mecs n'ont pas vu le match à la vue de la note de certain. Surtout que d'habitude il y a des notes loufoques mais avec une connerie derrière mais là non ...

Flingué Romero de la sorte c'est juste pour donner du crédit à l'article de merde de la semaine dernière où on le qualifiait de passoire ? Le mec sur les 2 buts il peut rien faire.
Gago a été archi crade. Et Lavezzi a fait une très bonne entrée, et pas avec autant de déchets comme on peut le lire ici ...


Bref l'Argentine fini 1ere et va en 8ème, et c'est tout ce qui compte !
Frenchies Niveau : CFA
Ahlala quand je pense qu'on a voulu nous vendre que le meilleur du monde c'était l'autre ...

y en a juste un qui ayant tout gagné (et plutôt 2x qu'une) a décidé de lever le pied pour régaler ses compatriotes et "moins" son égo.
the good way to become a legend ...

l'autre devrait en prendre de la graine.
sa décima elle fait une belle jambe aux gens qui parlent la même langue que lui !!! à méditer
Message posté par Frenchies
Ahlala quand je pense qu'on a voulu nous vendre que le meilleur du monde c'était l'autre ...

y en a juste un qui ayant tout gagné (et plutôt 2x qu'une) a décidé de lever le pied pour régaler ses compatriotes et "moins" son égo.
the good way to become a legend ...

l'autre devrait en prendre de la graine.
sa décima elle fait une belle jambe aux gens qui parlent la même langue que lui !!! à méditer


C'est complétement puéril ce que tu racontes mais je vais te répondre quand même. Compare l'équipe qui joue autour de Messi et celle autour de Cricri. Et je ne te parle même pas de l'écatombe de blessés dont à soufert le Portugal durant la compétition.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
11 30