En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options

La protestation de Pesoli

Modififié
Emanuele Pesoli, 31 ans, est un modeste défenseur central qui s'est engagé il y a peu avec l'Hellas Vérone, en Serie B. Il est aussi mis en cause dans l'affaire du Calcioscommesse et vient d'être condamné à trois ans de suspension pour avoir participé à l'arrangement d'un match Varese-Sienne, alors qu'il jouait pour Varese lors de la saison 2010/2011. Mécontent de cette décision, rendue officielle aujourd'hui, le joueur s'est enchaîné aux portes du siège de la Fédération à Rome et a entamé une grève de la faim.

Manière de protester contre la sentence, bien entendu. « Je me sens blessé par cette condamnation, je veux une confrontation avec ceux qui m’accusent, c’est-à-dire Carobbio et Gervasoni (anciens joueurs également trempés dans l'affaire, déjà bannis du football et qui l'auraient donc cité, ndlr). Je ne remets pas en question le travail des magistrats, mais je voudrais me défendre de manière juste. C’est une forte protestation, ils sont en train de ruiner ma vie pour une chose que je n’ai pas faite. Avant d’arrêter de jouer, je voudrais lutter de toutes mes forces. J’attends quelqu’un, le président de la FIGC Giancarlo Abete, je resterai là jusqu’à ce que je n'en puisse plus. »


AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 26 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
À lire ensuite
Mathijsen à Feyenoord