Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

La protestation de Pesoli

Modififié
Emanuele Pesoli, 31 ans, est un modeste défenseur central qui s'est engagé il y a peu avec l'Hellas Vérone, en Serie B. Il est aussi mis en cause dans l'affaire du Calcioscommesse et vient d'être condamné à trois ans de suspension pour avoir participé à l'arrangement d'un match Varese-Sienne, alors qu'il jouait pour Varese lors de la saison 2010/2011. Mécontent de cette décision, rendue officielle aujourd'hui, le joueur s'est enchaîné aux portes du siège de la Fédération à Rome et a entamé une grève de la faim.

Manière de protester contre la sentence, bien entendu. « Je me sens blessé par cette condamnation, je veux une confrontation avec ceux qui m’accusent, c’est-à-dire Carobbio et Gervasoni (anciens joueurs également trempés dans l'affaire, déjà bannis du football et qui l'auraient donc cité, ndlr). Je ne remets pas en question le travail des magistrats, mais je voudrais me défendre de manière juste. C’est une forte protestation, ils sont en train de ruiner ma vie pour une chose que je n’ai pas faite. Avant d’arrêter de jouer, je voudrais lutter de toutes mes forces. J’attends quelqu’un, le président de la FIGC Giancarlo Abete, je resterai là jusqu’à ce que je n'en puisse plus. »


AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
À lire ensuite
Mathijsen à Feyenoord