1. // Rétro – Coupe du Monde 1934

La première étoile

Mussolini n'avait jamais posé le pied dans un stade de football avant 1934. C'est pourtant en partie grâce à son influence néfaste que l'Italie décroche sa première étoile de championne du monde. La deuxième édition de la Coupe du Monde se voulait plus professionnelle que celle disputée en 1930. Au final, la compétition aura été salie par le spectre fasciste et les scandales arbitraux. Flashback en noir et blanc et sans vidéo.

Modififié
Au départ, le Mondial devait se disputer en France...


Jules Rimet, l'inventeur de la Coupe du Monde, tenait à ce que le premier Mondial organisé en Europe revienne à la France. En 1932, la FFF reçoit même la confirmation que l'évènement aura bien lieu dans l'Hexagone... Seulement voilà, quelques mois plus tard, Mussolini fait officiellement entrer la politique dans le football et ordonne que l'Italie soit le pays-hôte pour la première participation des Azzurri dans la compétition. Du coup, Jules Rimet et la France sont obligés de plier devant les pressions fascistes. Pour eux, c'est la “Duce” écossaise.

Le tenant du titre ne se présente pas...


Vainqueurs en 1930, les Uruguayens décident pourtant de boycotter le Mondial italien en guise de représailles contres les nations européennes qui n'avaient pas daigné se déplacer en 1930. C'est la première et dernière fois de l'Histoire du Mondial que le tenant du titre ne défend pas son titre. Les “Charruas” ne réapparaîtront qu'en 1950, au Brésil. Avec le succès qu'on connaît...

Des phases de qualification en un match...


En 1930, les équipes qualifiées étaient celles qui avaient eu le courage de se déplacer. Histoire de professionnaliser la compétition, Jules Rimet décide d'instaurer des matchs de qualification en 1934. En réalité, un match suffit pour se retrouver directement en huitième de finale de la Coupe du Monde. L'Italie, malgré son statut de pays-hôte, n'en est pas exemptée et doit affronter la Grèce. Les Azzurri gagnent leur premier match à Milan (4-0) et remporteront le match retour sur tapis vert après que les Héllènes eurent décidé de retourner précipitamment chez eux, sans prendre la peine de défendre leurs maigres chances de qualif'. En vérité, les dirigeants de la fédération italienne avaient promis à leurs homologue grecs de leur financer entièrement un bâtiment de deux étages -le siège de l'institution- s'ils se retiraient de la compétition...

Des “Oriundis” pour l'Italie...


Après une série de matches amicaux peu concluants, Vittorio Pozzo, le sélectionneur italien, demande à l'administration fasciste de naturaliser les descendants d'immigrés italiens -les Oriundis. Pétition accordée illico presto par ladite administration. Du coup, les Transalpins “recrutent” les Argentins Monti, Demaria et le Brésilien Guarisi. Orsi, le défenseur vedette, finaliste de la Coupe du Monde 30 avec l'Albiceleste quatre ans plus tôt, fait également partie du groupe. Il aura d'ailleurs une importance fondamentale dans la victoire finale. Orsi : « Pour nous convaincre de jouer pour eux, nous avions eu la promesse de Mussolini d'avoir de l'argent, des femmes, des voitures et des maisons... C'était une proposition presque indécente... mais aussi très dangereuse » . Comprendre : vendre son âme au diable.

Des buteurs inédits...


Aucun joueur présent dans l'édition 1930 n'aura réussi à scorer en Italie. Conen (Allemagne), Nejedly (Tchécoslovaquie) et Schiavio (Italie) finissent meilleurs buteurs du Mondial 1934 avec quatre buts chacun.

Chiffres clés


Dans le désordre : 21.235 spectateurs en moyenne par match, 46 buteurs différents, 208 participants, 4,1 buts de moyenne par match, 70 buts inscrits au total, 34 arbitres européens, un arbitre égyptien et 1.400.000 euros de recettes pour le pays organisateur.

L'Espagne, victime d'un vol à l'italienne...


Après l'épisode contre la Grèce, l'Italie affronte l'Espagne du mythique gardien Zamora en quarts de finale. Menés rapidement 0-1 par les Ibères, les Transalpins parviennent cependant à égaliser en fin de match sur un but polémique après que Schiavio a attrapé les mains du gardien de la Roja pour permettre à son coéquipier Ferrari de marquer tranquillement dans des buts vides. Le match est aussi marqué par la violence des Italiens sous le regard permissif de l'arbitre belge Louis Baert. Résultat, sept titulaires espagnols finissent leur Coupe du Monde à l'infirmerie... Et déclarent forfait pour le match retour. Putain de boucherie.


Lors du deuxième match, l'arbitre suisse René Mercet bouscule tous les clichés sur la neutralité des Helvètes en refusant deux buts parfaitement valables aux Espagnols. Finalement, le grand Giuseppe Meazza marque le but d'une qualification obtenue dans des circonstances plus que tout troublantes. Du coup, la FIFA décide de suspendre à vie les deux arbitres (le Belge Louis Baert, donc, et Mercet)... Franco, lui, annonce que l'équipe d'Espagne ne participera plus jamais à des tournois internationaux. Pour narguer tout le monde, Mussolini décide de donner une récompense de 10.000 lires à ses valeureux héros...

La victoire ou la mort...


Après avoir fait tomber scandaleusement (oui, encore !) la Wunderteam autrichienne en demi-finale, les Italiens affrontent les grands favoris tchécoslovaques au stade du Parti Nationaliste fasciste à Rome. Mussolini est présent dans les tribunes pour mettre la pression aux joueurs. Ils le savent. S'ils perdent, ils sont quasiment morts. Peu avant la rencontre, le sélectionneur de la Squadra reçoit un télégramme du Duce : « Monsieur Pozzo, vous êtes le principal responsable du succès en cas de victoire en finale, mais que Dieu vous vienne en aide si vous perdez » . De son côté, le joueur de la Juventus, Monti, revit la même situation critique qu'en 1930. « Si j'avais gagné en Uruguay avec l'Argentine, on m'aurait tué et si l'Italie perdait, on me fusillait. Pour moi, la Coupe du monde a été une grande source d'angoisse » avouera-t-il quelques années plus tard.
La peur au bide, les Italiens l'emportent finalement à l'arraché et à la loyale lors de la prolongation (2-1). Schiavio avouera un jour avoir marqué « à la force du désespoir et de l'envie de vivre » . Le comble, c'est que certains champions du monde finiront par être torturés par les milices du Duce quelques années plus tard, et ce, pour des motifs “anti-patriotiques”... Sale époque.

L'élégance de Giuseppe Meazza


L'Intériste Giuseppe Meazza aura été le seul à faire de l'ombre à la classe du génial Autrichien Matthias Sindelaar. Le milieu de terrain italien est l'un des premiers joueurs du monde à avoir utilisé les feintes pour se débarrasser de ses adversaires. Vittorio Pozzo ne tarissait pas d'éloges sur la finesse de son stratège : « Avoir Meazza dans son équipe, c'est comme débuter un match avec un but d'avance. Il faudra du temps avant de remplacer un joueur de son talent » . L'entraîneur ne croyait pas si bien dire. Meazza détient toujours le record du plus grand nombre de buts marqués en un seul match de Serie A (6, contre Venise en 1929). Il a également fallu attendre les années 70 pour que Riva lui souffle le titre de meilleur buteur historique de la Squadra Azzurra.

Équipe Type 1934 :


Zamora (Espagne) – Ciriaco (Espagne) – Quincoces (Espagne) – Kostalek (Tchécoslovaquie) – Monti (Italie) – Urbanek (Autriche) – Guaita (Italie) – Meazza (Italie) – Ferrari (Italie) – Orsi (Italie) – Sindelaar (Autriche).

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Aucun commentaire sur cet article.
il y a 58 minutes Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 3
il y a 4 heures Le fils de Pelé retourne en prison 4 il y a 5 heures La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 15 il y a 6 heures Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 10 heures Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 11 Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14
À lire ensuite
L'Oranje messianique !