1. // Rétro – Coupe du Monde 1934

La première étoile

Mussolini n'avait jamais posé le pied dans un stade de football avant 1934. C'est pourtant en partie grâce à son influence néfaste que l'Italie décroche sa première étoile de championne du monde. La deuxième édition de la Coupe du Monde se voulait plus professionnelle que celle disputée en 1930. Au final, la compétition aura été salie par le spectre fasciste et les scandales arbitraux. Flashback en noir et blanc et sans vidéo.

Modififié
Au départ, le Mondial devait se disputer en France...


Jules Rimet, l'inventeur de la Coupe du Monde, tenait à ce que le premier Mondial organisé en Europe revienne à la France. En 1932, la FFF reçoit même la confirmation que l'évènement aura bien lieu dans l'Hexagone... Seulement voilà, quelques mois plus tard, Mussolini fait officiellement entrer la politique dans le football et ordonne que l'Italie soit le pays-hôte pour la première participation des Azzurri dans la compétition. Du coup, Jules Rimet et la France sont obligés de plier devant les pressions fascistes. Pour eux, c'est la “Duce” écossaise.

Le tenant du titre ne se présente pas...


Vainqueurs en 1930, les Uruguayens décident pourtant de boycotter le Mondial italien en guise de représailles contres les nations européennes qui n'avaient pas daigné se déplacer en 1930. C'est la première et dernière fois de l'Histoire du Mondial que le tenant du titre ne défend pas son titre. Les “Charruas” ne réapparaîtront qu'en 1950, au Brésil. Avec le succès qu'on connaît...

Des phases de qualification en un match...


En 1930, les équipes qualifiées étaient celles qui avaient eu le courage de se déplacer. Histoire de professionnaliser la compétition, Jules Rimet décide d'instaurer des matchs de qualification en 1934. En réalité, un match suffit pour se retrouver directement en huitième de finale de la Coupe du Monde. L'Italie, malgré son statut de pays-hôte, n'en est pas exemptée et doit affronter la Grèce. Les Azzurri gagnent leur premier match à Milan (4-0) et remporteront le match retour sur tapis vert après que les Héllènes eurent décidé de retourner précipitamment chez eux, sans prendre la peine de défendre leurs maigres chances de qualif'. En vérité, les dirigeants de la fédération italienne avaient promis à leurs homologue grecs de leur financer entièrement un bâtiment de deux étages -le siège de l'institution- s'ils se retiraient de la compétition...

Des “Oriundis” pour l'Italie...


Après une série de matches amicaux peu concluants, Vittorio Pozzo, le sélectionneur italien, demande à l'administration fasciste de naturaliser les descendants d'immigrés italiens -les Oriundis. Pétition accordée illico presto par ladite administration. Du coup, les Transalpins “recrutent” les Argentins Monti, Demaria et le Brésilien Guarisi. Orsi, le défenseur vedette, finaliste de la Coupe du Monde 30 avec l'Albiceleste quatre ans plus tôt, fait également partie du groupe. Il aura d'ailleurs une importance fondamentale dans la victoire finale. Orsi : « Pour nous convaincre de jouer pour eux, nous avions eu la promesse de Mussolini d'avoir de l'argent, des femmes, des voitures et des maisons... C'était une proposition presque indécente... mais aussi très dangereuse » . Comprendre : vendre son âme au diable.

Des buteurs inédits...


Aucun joueur présent dans l'édition 1930 n'aura réussi à scorer en Italie. Conen (Allemagne), Nejedly (Tchécoslovaquie) et Schiavio (Italie) finissent meilleurs buteurs du Mondial 1934 avec quatre buts chacun.

Chiffres clés


Dans le désordre : 21.235 spectateurs en moyenne par match, 46 buteurs différents, 208 participants, 4,1 buts de moyenne par match, 70 buts inscrits au total, 34 arbitres européens, un arbitre égyptien et 1.400.000 euros de recettes pour le pays organisateur.

L'Espagne, victime d'un vol à l'italienne...


Après l'épisode contre la Grèce, l'Italie affronte l'Espagne du mythique gardien Zamora en quarts de finale. Menés rapidement 0-1 par les Ibères, les Transalpins parviennent cependant à égaliser en fin de match sur un but polémique après que Schiavio a attrapé les mains du gardien de la Roja pour permettre à son coéquipier Ferrari de marquer tranquillement dans des buts vides. Le match est aussi marqué par la violence des Italiens sous le regard permissif de l'arbitre belge Louis Baert. Résultat, sept titulaires espagnols finissent leur Coupe du Monde à l'infirmerie... Et déclarent forfait pour le match retour. Putain de boucherie.


Lors du deuxième match, l'arbitre suisse René Mercet bouscule tous les clichés sur la neutralité des Helvètes en refusant deux buts parfaitement valables aux Espagnols. Finalement, le grand Giuseppe Meazza marque le but d'une qualification obtenue dans des circonstances plus que tout troublantes. Du coup, la FIFA décide de suspendre à vie les deux arbitres (le Belge Louis Baert, donc, et Mercet)... Franco, lui, annonce que l'équipe d'Espagne ne participera plus jamais à des tournois internationaux. Pour narguer tout le monde, Mussolini décide de donner une récompense de 10.000 lires à ses valeureux héros...

La victoire ou la mort...


Après avoir fait tomber scandaleusement (oui, encore !) la Wunderteam autrichienne en demi-finale, les Italiens affrontent les grands favoris tchécoslovaques au stade du Parti Nationaliste fasciste à Rome. Mussolini est présent dans les tribunes pour mettre la pression aux joueurs. Ils le savent. S'ils perdent, ils sont quasiment morts. Peu avant la rencontre, le sélectionneur de la Squadra reçoit un télégramme du Duce : « Monsieur Pozzo, vous êtes le principal responsable du succès en cas de victoire en finale, mais que Dieu vous vienne en aide si vous perdez » . De son côté, le joueur de la Juventus, Monti, revit la même situation critique qu'en 1930. « Si j'avais gagné en Uruguay avec l'Argentine, on m'aurait tué et si l'Italie perdait, on me fusillait. Pour moi, la Coupe du monde a été une grande source d'angoisse » avouera-t-il quelques années plus tard.
La peur au bide, les Italiens l'emportent finalement à l'arraché et à la loyale lors de la prolongation (2-1). Schiavio avouera un jour avoir marqué « à la force du désespoir et de l'envie de vivre » . Le comble, c'est que certains champions du monde finiront par être torturés par les milices du Duce quelques années plus tard, et ce, pour des motifs “anti-patriotiques”... Sale époque.

L'élégance de Giuseppe Meazza


L'Intériste Giuseppe Meazza aura été le seul à faire de l'ombre à la classe du génial Autrichien Matthias Sindelaar. Le milieu de terrain italien est l'un des premiers joueurs du monde à avoir utilisé les feintes pour se débarrasser de ses adversaires. Vittorio Pozzo ne tarissait pas d'éloges sur la finesse de son stratège : « Avoir Meazza dans son équipe, c'est comme débuter un match avec un but d'avance. Il faudra du temps avant de remplacer un joueur de son talent » . L'entraîneur ne croyait pas si bien dire. Meazza détient toujours le record du plus grand nombre de buts marqués en un seul match de Serie A (6, contre Venise en 1929). Il a également fallu attendre les années 70 pour que Riva lui souffle le titre de meilleur buteur historique de la Squadra Azzurra.

Équipe Type 1934 :


Zamora (Espagne) – Ciriaco (Espagne) – Quincoces (Espagne) – Kostalek (Tchécoslovaquie) – Monti (Italie) – Urbanek (Autriche) – Guaita (Italie) – Meazza (Italie) – Ferrari (Italie) – Orsi (Italie) – Sindelaar (Autriche).

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Aucun commentaire sur cet article.
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 2
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 101 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16
lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16
À lire ensuite
L'Oranje messianique !