La Premier League dans le négatif

0 2
550 millions d'euros. Cette coquette somme, révélée par le Guardian, correspond au montant cumulé des pertes des vingt clubs de Premier League pour la saison 2009/2010. Parmi eux, 16 clubs ont terminé l'exercice en dessous de la ligne de flottaison. Loin des tapis rouges, la palme revient ici à Manchester City qui accumule à lui seul plus de 130 millions de déficit. A mettre sur le compte de la politique galactique de son président. On notera également qu'Arsenal, éternel bon élève, est le seul club du Big Four à ne pas accuser de dettes.

Lorsqu'on sait que les clubs anglais se partagent annuellement plus de deux milliards d'euros de revenus dont un est uniquement issu de la vente des droits d'image aux chaînes de TV, on se dit qu'il y doit quand même il y avoir un problème quelque part.

Sans parler du prix des places...


TL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
L'éternel château de cartes ManU-Liverpool-Barça-Inter ien qui ne s'écroulera pourtant jamais puisqu'il y a de gentils proprios derrière...
Finnanigan : Au moins l'Inter commence à faire attention et à penser au Fair Play financier... La preuve cet été et cet hiver... La vente de Balotelli pour 35M qui à largement couvert le mercato hivernal...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2