Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  • Portugal-Maroc Aujourd'hui à 14:00
  • Uruguay-Ar. Saoudite Aujourd'hui à 17:00
  • Iran-Espagne Ce soir à 20:00
  1. // Bilan 2017
  2. //
  3. // Chiffres

La Premier League 2017 en chiffres

La série de victoires de Manchester City, celle de défaites de Crystal Palace, les milliards de buts d'Harry Kane, l'immortel Arsène Wenger, l'interminable Peter Crouch, des vétérans qui font de la résistance et de l'argent, beaucoup d'argent. Le millésime 2017 de la Premier League n'est pas loin d'être son meilleur cru.

Modififié
22. Comme le nombre d’années que les supporters de Tottenham ont dû patienter avant de terminer à nouveau devant Arsenal au classement à l’issue de la saison. La dernière fois, c’était en 1995 et Arsène Wenger était encore coach au Nagoya Grampus.


18. Comme le nombre de victoires consécutives de Manchester City en championnat depuis le 26 août dernier. Une série toujours en cours qui est d’ores et déjà entrée dans le Guinness Book de la Premier League puisque le précédent record appartenait à Arsenal, qui s’était arrêté à quatorze victoire de suite. Comme le disait si bien le poète La Fouine « Mais qui peut (les) stopper ? »


18 bis. Comme le nombre de matchs consécutifs sans victoire pour West Bromwich Albion. Une mauvaise série qui pourrait encore gonfler en 2018 puisque les Baggies ne sont pas vraiment décidés à gagner des matchs cette saison. Coïncidence ou non, WBA n’a plus remporté la moindre rencontre depuis l’arrivée en prêt de Grzegorz Krychowiak.

4. Comme le nombre de matchs de championnat dirigés par Frank de Boer avant de se faire dégager de son poste d’entraîneur de Crystal Palace après un bilan de quatre défaites et zéro but marqué. Le frère de Ronald a donc battu son record de la saison dernière qui l’avait vu tenir 11 matchs de Serie A avant de se faire dégager de l’Inter. Peut mieux faire.


138,5. Comme la somme en euros (bonus non compris) dépensée par Manchester City durant le mercato estival pour recruter ses trois nouveaux latéraux : Danilo, Kyle Walker et Benjamin Mendy. Tout ça pour jouer avec Fabian Delph en latéral gauche.

84. Comme le montant dépensé par Liverpool pour faire de Virgil van Dijk le défenseur le plus cher du monde loin devant les 57,5 millions de Benjamin Mendy. Comment ça le marché part en cacahuètes ?


39. Comme le nombre de buts inscrits par Harry Kane en 2017 en championnat. Son triplé face à Southampton lors de son dernier match de l’année lui permet même d’effacer l'ancien record d’Alan Shearer qui était resté bloqué à 36 réalisations sur une année civile.

34. Défait en barrages en 2013, 2014 et 2016, Brighton & Hove Albion est enfin parvenu à intégrer la Premier League en mai dernier. De quoi réjouir les supporters des Seagulls qui attendaient ce retour en première division depuis 34 ans.

45. Retour au sommet partie 2, Huddersfield Town a fait son grand retour dans l’élite après 45 longues années passées dans les échelons inférieurs. Et quoi de mieux pour fêter ce come-back que de claquer 13 millions pour s’offrir Steve Mounié ?


80 827. En quittant cet été White Hart Lane pour Wembley, Tottenham a troqué une enceinte de 36 000 places pour une avec 90 000 sièges. Un déménagement payant puisque les Spurs n’ont connu la défaite qu’à une seule reprise dans leur nouvelle maison et se sont même payé le record du nombre de supporters pour un match de Premier League. C’était le 22 octobre dernier, et Tottenham avait giflé Liverpool 4-1 devant 80 827 tronches qui ont pu admirer pendant 90 minutes Serge Aurier gambader sur le côté gauche.

17. Comme le nombre de minutes qu’il a fallu à Olivier Giroud en 2017 pour inscrire le plus beau but de l’année face à Crystal Palace.

Vidéo

14. Comme le nombre d’arrêts effectués par David de Gea lors de la victoire de Manchester United face à Arsenal (3-1) le 2 décembre dernier. Une performance record depuis la saison 2003-2004 et le début des statistiques. Seuls Tim Krul et Vito Mannone avaient réussi à réaliser cet exploit dans le passé. La marque des grands assurément.


0. En 2017, Manchester City n’a jamais connu la défaite en championnat dans sa forteresse de l’Etihad Stadium. Merci Fabian Delph !

645. Comme le nombre de matchs disputés par Gareth Barry en Premier League depuis ses débuts en mai 1998 avec Aston Villa. À 36 ans, l’actuel milieu de West Bromwich Albion est devenu le joueur le plus capé de Premier League, dépassant largement les 633 rencontres de Ryan Giggs.

811. Face à West Bromwich Albion ce dimanche, Arsène Wenger va diriger son 811e match de Premier League, devenant ainsi l’entraîneur le plus capé du championnat anglais devant Sir Alex Ferguson. Mais le technicien français possède toujours dix trophées de Premier League, deux Ligue des champions et deux joues rouges en moins que son homologue écossais.

212. Soit le nombre de jours qui se sont écoulés entre la rupture des ligaments croisés de Zlatan Ibrahimović et son retour à la compétition face à Newcastle. Les supporters français n’ont plus qu’à espérer que Benjamin Mendy revienne aussi rapidement.


8. Comme le nombre de défaites consécutives de Crystal Palace entre le 21 mai et le 14 octobre. Le tout sans inscrire le moindre but. Suffisant pour entrer dans le livre des records en réalisant le pire début de saison d’une équipe en Premier League. Suffisant aussi pour attendrir le défenseur de Chelsea César Azpilicueta, premier buteur des Eagles cette saison.

2. Comme le nombre de buts inscrits par Marko « Arnoutovic » face à Bournemouth (3-3), a priori le frère caché de l'ailier autrichien de West Ham, Marko Arnautović.


184. Comme le nombre de buts marqués par Sergio Agüero avec Manchester City, ce qui lui a permis de devenir le meilleur buteur de l’histoire des Citizens devant Eric Brook et ses 177 brindilles dans les 30’s.

145. Comme le nombre d’entrées en jeu de Peter Crouch en Premier League, devenant ainsi le recordman en la matière devant Shola Ameobi.


35,48. En km/h, la vitesse enregistrée par Leroy Sané lors d’une accélération face à Chelsea, faisant de l’ailier allemand de Manchester City le joueur le plus rapide de Premier League. À noter que Laurent Koscielny (35,11 km/h) et Kurt Zouma (34,94 km/h) se placent respectivement septième et neuvième de ce classement. Et Per Mertesacker ?

1 593 441 930 En euros, la somme dépensée par les vingt clubs de Premier League durant le mercato estival 2017. Un chiffre qui grimpe à 1 860 368 826 euros si on ajoute le mercato hivernal de janvier. Et visiblement, les Anglais comptent bien réussir à faire mieux en 2018.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 30 minutes La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT)
Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises lundi 18 juin Froger vers l’USM Alger lundi 18 juin Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9