1. //
  2. // Quarts
  3. // Dortmund-Liverpool

La pomme d'Adam

Hier, c'était un habitué de l'infirmerie. Mais tout a changé. En quelques mois, Adam Lallana est devenu un pion essentiel du système de Jürgen Klopp à Liverpool, au point de devenir un homme indispensable aux transitions offensives du technicien allemand. Doux comme un câlin.

Modififié
0 13
La célébration est devenue sa marque de fabrique. Le temps s'arrête et lui vit. Dans cet exercice aussi, Jürgen Klopp est novateur. En six mois passés derrière sa ligne de touche, l'Angleterre l'a vu agiter son poing, le lever, serrer les dents, danser, courir et sauter dans le ciel d'Anfield. Toujours la même émotion avec la même passion qui se peint sur son visage. On touche au style de l'entraîneur allemand et ce qui l'entoure. Klopp est un peu plus qu'un technicien. Certains anciens joueurs le comparent même «  à un ami proche, un confident ou même un pote de soirées » .


Sa force est dans le geste et la réaction. Dès sa première sortie avec le survêtement de Liverpool le 17 octobre dernier, à White Hart Lane, Jürgen Klopp avait affiné son côté tactile avec son nouveau groupe. Fin janvier, sur la pelouse de Norwich et au terme d'un match complètement frappé (5-4), il en avait même fracassé ses lunettes. Il y a pourtant une constante et un homme toujours au centre de la scène : Adam Lallana. D'entrée, Klopp l'avait pris dans ses bras et, lorsqu'il marqua le but vainqueur lors de la bataille de Norwich, l'international anglais retira son maillot pour sauter à son tour dans les bras de son entraîneur. Leur relation est fusionnelle. Et Adam croque enfin le haut niveau sous son talent. Comme un détonateur.

L'homme libre


Si bien que le mois dernier, Lallana a été élu meilleur joueur d'un mois de mars qui l'a vu offrir deux passes décisives et inscrire un but contre Manchester City.
« En ce moment, il est en train d'écrire une nouvelle page de son histoire et je suis très, très, très content que les gens se rendent compte à quel point c'est un grand joueur. » Jürgen Klopp
Il faut un temps laisser les statistiques de côté et le cas du milieu offensif des Reds entre dans cette case. Interrogé en conférence de presse sur la récompense décernée à son joueur, Jürgen Klopp avait alors expliqué qu'il « connaissait depuis toujours le potentiel de Lallana. Je le suivais encore plus à l'époque où il jouait à Southampton. En ce moment, il est en train d'écrire une nouvelle page de son histoire et je suis très, très, très content que les gens se rendent compte à quel point c'est un grand joueur. » Depuis l'arrivée de l'entraîneur allemand, Adam Lallana a enfin laissé de côté les problèmes qui étaient les siens sous Rodgers. Mal utilisé, peu en confiance, l'ancien joueur des Saints semblait même sur la route d'un départ, mais Klopp a tout changé. Par la confiance qu'il lui a donné dans un rôle de catalyseur offensif, entre un casseur de lignes et un ambianceur de soirée comme il avait su le faire contre Manchester City début mars (3-0), quelques jours après avoir raté son tir au but en finale de League Cup.



L'image de son envol devant la foule d'Anfield a marqué un tournant. Les bras écartés, seul dans sa joie, Lallana venait alors ponctuer une prestation parfaite autour d'un volume de jeu retrouvé et une expression réelle dans sa liaison avec Firmino.
« Je suis un joueur qui aime le pressing et qui adore avoir toute la liberté d'expression. Le coach m'a donné cette liberté. » Adam Lallana
L'essor des deux hommes s'est fait en parallèle. «  Cela signifie beaucoup pour un joueur de recevoir autant d'affection de la part de son entraîneur. Quand il vous remercie pour votre performance, vous ne pouvez que vous sentir bien, faire ce qu'il souhaite, expliquait il y a quelques jours, au Liverpool Echo, Adam Lallana. Je suis un joueur qui aime le pressing et qui adore avoir toute la liberté d'expression. Le coach m'a donné cette liberté. » On retrouve la patte de Klopp dans sa carte blanche offensive qui n'a qu'une exigence : le sacrifice pour la récupération avec, à la clé, des transitions offensives rapides.

La clé de l'infirmerie


Sa première saison à Liverpool avait été minée par les blessures à répétition, mais aujourd'hui, Lallana semble enfin atteindre le niveau qui était attendu de ses promesses passées.
« Je dois enfin progresser dans la surface de réparation. » Adam Lallana
Une époque où Mauricio Pochettino le décrivait comme « spécial et unique » , n'hésitant pas à le comparer à Iniesta ou Xavi. En début de saison, il était parti en quête de constance, cherchant du temps de jeu dans le système de Rodgers où il ne brillait que par intermittence. Il expliquait au Guardian : « Je pense qu'à 27 ans, je dois enfin progresser dans la surface de réparation, dans mon impact sur le jeu de mon équipe. Je ne peux plus attendre. »


Aujourd'hui, Lallana affirme vouloir « se battre pour entrer dans le long terme dans les plans » de Klopp qui est appelé l'été prochain à construire son propre effectif et à ne plus travailler avec un héritage. Adam devrait en être, dans un rôle de relais qui est taillé pour lui, ses jambes folles et sa vision du jeu hors pair qui lui ont permis de poser un tampon sur son aller simple pour le championnat d'Europe avec la sélection nationale. Adam et rêve.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Cette chute les gars...

Oui Adam est bien meilleur cette année c'est clair, il fait un peu doublon avec Coutinho je trouve perso mais bon il doit y avoir la palce pour les 2. Que faire de James Milner?

Hate de voir ce que va donner Pool l'an prochain...
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Lorsqu'il était dans le dur certains fans réclamaient sa tête mais j'ai toujours adoré ce joueur car sympathique, franc du collier, bosseur et doté de grandes qualités techniques.

Sa célébration sur fond de Vangelis est foutrement mythique !
Message posté par Saprissa
Cette chute les gars...

Oui Adam est bien meilleur cette année c'est clair, il fait un peu doublon avec Coutinho je trouve perso mais bon il doit y avoir la palce pour les 2. Que faire de James Milner?

Hate de voir ce que va donner Pool l'an prochain...


Malheureusement pour lui s'il reste (perso le voir partir serait pas vraiment un choc) il va encore finir en tant que joker de luxe, mais franchement c'est pas étonnant, que ce soit techniquement ou tactiquement il est quand même limite.
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
C'est Mauricio Pochettino, mas Marcelo.
Juventine7 Niveau : CFA2
Putain mais cette vidéo les gars !
J'ai du la remettre 3 ou 4 fois, quel rêve.
Pas assez décisif quand meme Adam,va falloir etre plus constant et plus efficace!
 //  20:45  //  Hooligan du Népal
Désolé mais je reste dubitatif à son sujet
Message posté par Podol
Malheureusement pour lui s'il reste (perso le voir partir serait pas vraiment un choc) il va encore finir en tant que joker de luxe, mais franchement c'est pas étonnant, que ce soit techniquement ou tactiquement il est quand même limite.


Techniquement il est limite? Wow une telle méconnaissance du joueur et se permettre de commenter c'est fort. Techniquement c'est peut-être le meilleur joueur anglais actuel, un des meilleurs de PL.

Non son gros problème c'est la finition. Il est rarement décisif, et c'est pour ça que je le verrais bien un peu plus bas, où il pourrait apporter beaucoup.
Je m'attendais à cette explosion. Parce que le Lallana a Southampton, c'était un délice. On ne perd pas ce talent d'un claquement de doigts.
Message posté par Wutaaa
Techniquement il est limite? Wow une telle méconnaissance du joueur et se permettre de commenter c'est fort. Techniquement c'est peut-être le meilleur joueur anglais actuel, un des meilleurs de PL.

Non son gros problème c'est la finition. Il est rarement décisif, et c'est pour ça que je le verrais bien un peu plus bas, où il pourrait apporter beaucoup.


On parle de Lallana ou Milner la?
nononoway Niveau : CFA
Il a des manies Lallana manies La-llana
Il a des manies Lalla-na ma-nies La-llana
Looping Suarez Niveau : DHR
Moi j'aimerais bien voir ce que deviendrais Balo sous Klopp. Même si je n'ai plus espoir qu'il redevienne footballeur un jour.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Chucky Ferreyra, le retour
0 13