En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Gr. C
  3. // Allemagne-Pologne

La Pologne a-t-elle fait la paix avec les Allemands ?

Alors que les deux pays, longtemps ennemis, célèbrent en ce mois de juin 2016 les 25 ans du traité de bon voisinage, l'Allemagne et la Pologne se retrouvent pour un match de foot à la portée plus que symbolique. Surtout pour la Reprezentacja.

Modififié
11 octobre 2014. 22h45. L'heure est à la fête à Varsovie. Au sein même du stade national comme devant les écrans géants installés pour l'occasion en centre-ville, on s'embrasse et on se congratule. Ailleurs dans le pays, l'euphorie est également de mise. Pourtant, ce soir-là, la Pologne n'a rien gagné de spécial, juste un match de foot. Un match de qualifs à l'Euro 2016, que Lewandowski et compagnie étaient quasiment sûrs de disputer, passage à 24 équipes oblige. Oui mais voilà, ce soir, la Reprezentacja n'a pas battu n'importe quelle équipe. C'est l'Allemagne, championne du monde quelques mois auparavant, qui est venue se casser la gueule sur les rives de la Vistule.

Vidéo

Alors, les Polonais ont bien le droit de célébrer comme il se doit d'avoir mis les Weltmeister à terre. Surtout lorsque ces derniers sont allemands. Car il ne faut pas se méprendre, si la Pologne célèbre cette victoire comme si elle avait gagné la Coupe du monde, c'est avant tout parce que les adversaires du soir avaient le visage de l’ennemi héréditaire. Celui qui a plusieurs fois pris le pays pour un vulgaire champ de patates.


Pour la première fois de son histoire, en ce 11 octobre 2014, la Pologne peut se targuer d'avoir battu les Allemands sur un terrain de foot. Mais la symbolique est hautement plus importante. « Ce soir, nous avons écrit une page d'histoire  » , avait lancé Robert Lewandowski après le match. Les relations entre les deux pays ont beau s'être apaisées depuis quelques décennies, l'Allemagne ne sera jamais un ami comme les autres de l’autre côté de la frontière.

Un nouveau respect


Alors que le souvenir de la guerre s'estompe, l'opinion populaire polonaise est de moins en moins hostile aux Allemands qui font preuve de beaucoup plus de remords que les Russes lorsqu'il s'agit d'évoquer les questions qui fâchent. Depuis la politique d'ouverture à l'Est prônée dans les années 60-70 par le chancelier Willy Brandt, les deux pays ont vu leurs liens se resserrer. Selon une étude menée par l'Institut des Affaires publiques allemand, et publiée en 2015, les Polonais estiment à 62% que les relations entres les deux sont très bonnes.


Au gré des prises de position de certains gouvernements, pro ou anti-allemands, les discussions entre les deux pays peuvent évidemment se tendre. L'an passé, l'actuel président polonais Andrzej Duda avait déclaré que l'Allemagne « ne traitait pas tous ses voisins de la même façon » , ce qui n'avait pas manqué d’énerver Berlin. Le ministre des Affaires étrangères allemand avait alors rappelé que la Pologne ne cessait de maltraiter la communauté allemande de Silésie, région polonaise frontalière de l'Allemagne. Mais au-delà de ces querelles récurrentes entre dirigeants, les habitants des deux pays se supportent bien mieux qu'avant. Et le football en est une preuve.

Drapeaux polonais en Allemagne


Lors de l'Euro 2012, organisé en Pologne et en Ukraine, l'équipe d'Allemagne avait été très supportée par les habitants du pays co-organisateur de l'événement, et Miroslav Klose et surtout Lukas Podolski, qui n'a jamais caché son attachement à son pays de naissance, ont été très acclamés lors des entraînements publics de la Mannschaft. En Pologne, on ne leur en veut pas spécialement d'avoir choisi l'Allemagne, bien au contraire ; on est plutôt fier qu'ils représentent les valeurs polonaises chez le voisin. Aujourd'hui, plus de deux millions de personnes disposant d'un passeport polonais vivent en Allemagne, le plus souvent pour des raisons économiques. Dans ces foyers, le polonais reste la langue privilégiée, et le soutien à l'équipe d'Allemagne n'est pas forcément massif.


Après le premier match remporté par la Pologne face à l'Irlande du Nord, il n'était pas rare de croiser des personnes avec des drapeaux polonais dans les rues des grandes villes allemandes.
"Dans mon cœur bat deux pays, l'Allemagne et la Pologne."Lukas Podolski
Mais cet amour pour la sélection polonaise ne signifie pas forcément un désamour profond pour le pays qui les a accueillis. « Dans mon cœur bat deux pays, l'Allemagne et la Pologne » , avait déclaré Lukas Podolski, il y a quelques années. Un sentiment partagé par une grande partie de sa communauté. Être citoyens des deux pays et en partager les valeurs communes est devenue la norme chez les enfants d'immigrés. Pour 61% des Allemands, toujours selon l'étude de 2015, les Polonais s'intègrent d'ailleurs parfaitement à la société allemande.

Le symbole Lewandowski


Finalement, le ressentiment le plus fort qui existe encore entre les Polonais et les Allemands vient plutôt du fait que l'Allemagne exerce encore un poids énorme sur l'économie polonaise. En 2013, la Pologne effectuait environ 27% de ses échanges commerciaux avec la RFA. Les médias les plus populaires dont le tabloïd Fakt sont, eux, contrôlés par le groupe Alex Springer, propriétaire de Bild. Cette omniprésence teutonne est encore assez mal vécue en Pologne. En Allemagne, à l'inverse, on se moque encore volontiers du fait que les Polen ne soient pas capables de vivre sans le soutien massif de Berlin. Dans l'équivalent de nos blagues sur les Belges, le Polonais y est dépeint comme un voleur ou un fainéant. Il est donc assez ironique qu'un des joueurs les plus travailleurs que la Bundesliga ait connus ne soit rien d'autre qu'un natif de Varsovie. Du haut de son 1m85, Robert Lewandowski martyrise les lignes de défense allemandes depuis six ans maintenant. Après son coéquipier en club Thomas Müller, il est sans doute la plus grosse star du championnat.


Mais de son pays natal, sa super intégration chez le voisin n'a pas toujours été bien vue. Surtout lorsqu'il oubliait de marquer des buts pour la sélection. La presse n'hésitait pas alors à le traiter d' « Allemand » et à lui reprocher de plus mouiller le maillot pour son club que pour sa sélection. De ne pas être un leader. Mais depuis que le joueur du Bayern a chipé le brassard de capitaine à son meilleur ennemi Jakub Błaszczykowski, et surtout qu'il joue à son meilleur niveau quel que soit son maillot, on ne jure plus que par lui, de Cracovie à Gdansk, de Szczecin à Lublin, en passant par Poznań et Varsovie.


Lewandowski est omniprésent dans le paysage médiatique polonais. Il est devenu sans doute malgré lui le symbole du Polonais qui réussit ailleurs que dans une usine. Aujourd'hui, un des footballeurs les plus célèbres d'Allemagne est bien né de l'autre côté de l'Oder - et ne possède pas de passeport allemand. Un fait inimaginable il y a encore quelque temps et qui montre bien qu'un des deux pays domine moins l'autre qu'avant. Si, ce soir, Lewandowski sera forcément le joueur le plus surveillé, ce sera autant pour son jeu que pour ce qu'il dit de la Pologne d'aujourd'hui. Une Pologne qui essaye de s'affranchir de l'Allemagne tout en gardant un pied chez elle.

Par Sophie Serbini
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 17:26 David Neres claque un geste « à la Berbatov » 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:07 Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 66 Hier à 08:44 Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7 samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 52 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32
À lire ensuite
Gareth Bale le patriote