La police écossaise à bout de nerfs

Modififié
0 0
La police écossaise n'arrive plus à gérer le derby entre le Celtic Glasgow et les Glasgow Rangers.

Hier, en 8ème de finale de Coupe d'Ecosse, c'est le Celtic qui l'a emporté (1-0). De violents affrontements ont eu lieu en ville et la police a annoncé l'arrestation de 34 personnes. Lors du derby du 20 février dernier, 229 personnes avaient été appréhendées dans toute la région. Le directeur de la police écossaise, Les Gray, a déclaré au Dailymail que la police n'avait tout simplement pas assez de budget ni d'effectifs pour faire face aux violences qu'engendre le Old Firm. Le violent accrochage hier soir entre l'assistant des Rangers Ally McCoist et le manager du Celtic Neil Lemmon est selon lui « injustifiable » . Les supporters des deux camps n'avaient jamais eu besoin d'autant pour se foutre sur la gueule...

Le secrétaire de la justice Kenny MacAskill évoque lui un problème de société : «  la question est beaucoup plus large que le foot. Il s'agit d'une culture de la violence alimentée par l'alcool » . Il va falloir trouver une solution rapidement pour ne pas voir le Old Firm se jouer à huis clos.

VG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Olsson chez IKEA
0 0