La polémique Lavezzi, la presse et les Argentins

Modififié
1k 18
Quand ça va mieux sur le terrain, c’est en dehors que les choses se compliquent.


Les joueurs argentins, Messi en tête, ont décidé de boycotter la presse à l’issue de la victoire face à la Colombie (3-0) ce mardi soir. La cause : les accusations portées par une radio argentine à l’encontre d'Ezequiel Lavezzi. D’après Gabriel Anello, journaliste sur Radio Mitre, l’ancien Parisien se serait fait un petit plaisir en fumant un joint avant le match perdu face au Brésil (3-0). Le joueur, qui n'est même pas entré sur la pelouse au cours de la rencontre, a décidé de porter plainte.


Mais il n’est pas seul dans cette affaire. Ses coéquipiers de l’Albiceleste le soutiennent. Lionel Messi, entouré des autres joueurs argentins, s’est exprimé en conférence de presse à l’issue du match contre les Cafeteros : « Nous avons pris la décision de ne plus parler à la presse, vous savez tous pourquoi. Il y a eu beaucoup d'accusations lancées contre nous, beaucoup d'irrespect et les accusations visant Pocho sont très sérieuses. »

Passablement énervé (et oui ça arrive), le capitaine de la sélection en a rajouté une couche. « Nous savons que la plupart d'entre vous n'entrent pas dans ce jeu de l'irrespect, on peut être critiqué quand on perd, quand on joue mal, mais là, cela devient personnel. Si on ne dit pas stop maintenant, on ne le fera jamais » , a-t-il conclu.


Au moins, en Chine, Pocho est tranquille. MA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

2 réponses à ce commentaire.
On savait que les argentins n'étaient pas les plus fins mais en arriver là c'est quand meme chelou. Quel journaliste avec une once de dignité irait pondre un truc pareil sans la moindre preuve ?

Il aurait dit que Pocho s'était sifflé une mousse dans l'aprem ca aurait pu passer mais un petard ca entraine quand meme une très longue suspension. C'est comme s'il l'accusait de dopage, aux yeux de la loi.
floyd pink Niveau : CFA
Alors dopage, techniquement je pense pas, mais suspension pour consommation de produit illicite, très certainement.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Si si, dans pas mal de sports (dont le foot, il me semble) le canabis est placé au rang de produit dopant et est passible de jolies sanctions.
el gregom Niveau : DHR
Bernard Lama a été suspendu pour dopage (2 mois je crois) à cause d'un joint.
"aux yeux de la loi"

C'est une règle complètement naze je trouve, mais récemment un rugbyman de 4ème division (d'un club très amateur), a pris un an de suspension pour dopage sous prétexte qu'il avait bédave.
5 réponses à ce commentaire.
Parce qu'il est encore appelé en sélection Lavezzi?!
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
La vie de groupe, mon ami !
1 réponse à ce commentaire.
En tout cas, le "silenzio stampa", ça marche encore pour relancer des joueurs en difficulté; remember ITALIA 1982.
touchefresh Niveau : CFA
Note : 1
Heuu, en chine il est tranquille, c'est pas évident !

Il me semble qu'en chine, la possession de cannabis est interdite et peut entrainer jusqu'à la peine de mort
Il parlait de la presse pas du canabis...
Je t'ai mis +1 sans faire expres... Vive sofoot mobile
touchefresh Niveau : CFA
Bahhhh Merci !
La chine toujours le sens de la mesure...
Ya pas de mal a tirer sur le jojo quitte a s'ennuyer sur un banc.
3 réponses à ce commentaire.
Tout ça parce qu'il a pas fait tourné...
kim jung kill Niveau : CFA
J'aime pas trop la chute. C'est vrai qu'en Chine la presse n'est pas libre mais sa donne pas le droit pour autant de laisser les médias libres raconté n'importe quoi
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Gerrard quitte le LA Galaxy
1k 18