Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options

La polémique du Juve-Inter de 1998 déterrée par Moratti

Modififié
À l’époque, Zinédine avait encore un peu de poil sur le caillou.

Et pourtant, ce match continue d’alimenter une rivalité devenue irrespirable entre l’Internazionale et la Juventus. Le contexte : le « derby d’Italie » met aux prises les Bianconeri, leaders avec 66 points, et leurs dauphins nerazzurri, seulement un point derrière. Premier accroc arbitral, Ronaldo s’effondre dans la surface de réparation turinoise, bien aidé par son opposant Iuliano. L’arbitre ne bronche pas. Ensuite, c’est au tour de Taribo West d’accrocher le Turinois Alessandro Del Piero. Cette fois-ci, Piero Ceccarini n’hésite pas et indique le point de penalty, pour l’unique but du match. La Juve l’emporte, et s’envole vers le Scudetto.

Rideau ? Non. Massimo Moratti, le président intériste de l’époque, a été interrogé sur la VAR, l’arbitrage vidéo. Il en vient, bien évidemment, à refaire le fameux match. «  La VAR pour le contact Iuliano-Ronaldo ? Cela aurait évidemment servi... »

Il n’en fallait pas tant pour faire bondir la Vieille Dame. Le club a réagi via un tweet montrant la faute, réelle, de West sur Del Piero. Histoire de chambrer un peu le rival milanais et de redorer son image de « Rubentus » .



En attendant, les deux clubs occupent la tête du classement actuel, la Juve en leader. Oui, voilà, comme en 1998. HL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:45 Leeds enchaîne 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi
vendredi 17 août Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 168