1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 35e journée

La peau du renard, le corps de Martial

Toto Martial en renard toutes surfaces confondues, Riyad Mahrez qui soulève sa coupe et la foule, Sakho qui brûle sa graisse et la tête de Roberto Martínez qui pendouille. La trente-cinquième journée de Premier League a lâché son lot de gourmandises. Et à la fin, c'est Ranieri qui chiale, encore.

Modififié
324 13

L'équipe de la journée : Leicester City


Ce n'est plus un rêve. À force de baffes dans la gueule, Claudio Ranieri s'est réveillé : « Maintenant, on doit aller chercher le titre. On a un rêve, il faut maintenant se battre pour le rendre réalité.. » Terminé l'objectif de maintien, sous la pile celui d'atteindre la C1, Leicester veut sa couronne et y va tout droit. Face à Swansea dimanche, les Foxes ont tout simplement déposé leur meilleure livraison de la saison (4-0), la plus large et la plus significative lorsqu'on monte les marches avant d'être couronné. Ce n'est plus un secret, plus une surprise, ces gars-là peuvent le faire et, avec sept points d'avance à trois journées de la fin, doivent le faire. C'est une obligation. On ne rêve pas pour se réveiller. Ce sera peut-être dimanche sur la pelouse d'Old Trafford. Ce week-end, Ranieri a une nouvelle fois insisté sur le caractère d'un groupe qui « joue à onze. C'est notre force. Aujourd'hui, Jamie Vardy n'était pas là mais, comme chacun est impliqué dans le projet, on peut s'adapter. » Et Mahrez peut éclater une nouvelle fois avec une prestation XXL, complète et accentuée par son dix-septième but de la saison en Premier League. Juste avant d'aller chercher son titre de meilleur joueur de la saison, rien que ça. ♫ Started from the bottom now we here

Le joueur de la journée : Kelechi Iheanacho


Lui aussi est une petite bombe, à sa mesure. Un gamin de dix-neuf ans, une tête qui dépasse dans la nouvelle vague qui traverse doucement l'Angleterre du foot. Manchester United a Marcus Rashford, City a aussi son bébé : Kelechi Iheanacho. Samedi face à un Stoke dépecé (4-0), l'attaquant nigérian a fracassé la défense des Potters en largeur grâce à ses déplacements d'une rare maturité et a pu se mettre à genou, par deux fois, les doigts levés vers le ciel en hommage à une maman décédée début 2013. Pour Manchester City, Iheanacho symbolise aussi la réussite de sa City Academy et assure la fin de l'ère Pellegrini. On ne sait pas encore quelle pourrait être son utilité lors des deux prochaines manches de C1 contre le Real Madrid, mais, déjà, le gamin a braqué son avenir sur un doublé complet et un penalty provoqué dans les bras de Ryan Shawcross. Quelques chiffres : huit titularisations (quatre en Premier League, trois en FA Cup et une en League Cup) pour cinq buts (sur 15 tentatives) et quatre passes décisives. Kelechi in et chaud.

Le but de la journée : Eden Hazard


High five pour la Juve, la Serie B pour le Hellas

Martin Eden était un héros au génie incompris. À sa manière, Eden Hazard touche à l'incompréhension. Si bien que son sourire nous avait presque manqué. Le compteur tournait : 356 jours, 29 matchs et le silence avec. En démonstration sur la pelouse de Bournemouth ce week-end (4-1), Chelsea a enfin pu compter sur la malice retrouvée de son génial offensif belge, buteur pour la première fois depuis le 3 mai 2015, un jour où les Blues assuraient leur titre de champion contre Crystal Palace grâce à un penalty de Hazard. Cette saison, le Belge n'avait pas encore marqué en Premier League, alors, à trois temps de tirer le rideau, Eden a inscrit un doublé au Vitality Stadium, bien aidé par un Cesc Fàbregas on fire (trois passes décisives). Guus Hiddink, lui, résume cela au « seul plaisir qui fait avancer Eden » . Hazard préfère à son tour créer le malaise en affirmant après la rencontre vouloir que « Leicester soit champion » . C'est pas comme si les Renards venaient gratter leur titre lors de l'ultime journée à Stamford Bridge.



Pour le geste, aussi, Adam Lallana a gagné sa place :

La déclaration de la journée


« C'est difficile à encaisser. Après 90 minutes, on méritait au moins d'aller en prolongation. On a été un peu approximatifs en première période, mais on a su égaliser, et encaisser un but dans le temps additionnel est un rude coup que l'on ne méritait pas. On s'est bien battus, l'équipe s'est montrée incroyablement solidaire. Mentalement, on a su gérer notre période difficile. Plus le temps passait, plus nos chances augmentaient. Le match basculait de notre côté, les occasions aussi et je pensais qu'on était plus forts. On ne peut pas comparer ce qu'il s'est passé aujourd'hui et mercredi à Anfield (0-4). On a très bien réagi, typiquement comme Everton sait le faire. » Roberto Martínez, après l'élimination d'Everton face à Manchester United (1-2) en demi-finale de la FA Cup.

Anthony Martial peut se cacher dans les bras de son public. Le Français est un slameur, un briseur de rêves, et samedi, à Wembley, il a fait l'effet d'une double lame. Premier fait : éliminer Everton de la FA Cup en marquant sur une belle foulée dans les arrêts de jeu. Le second ? Couper définitivement la tête de Roberto Martínez sur le banc des Toffees. L'avenir de l'entraîneur espagnol, arrivé en juin 2013 à Liverpool pour prendre la suite de David Moyes, était scellé depuis plusieurs semaines, alors que son groupe est largué en Premier League (11e). Une saison déjà morte et enterrée alors que l'argent de Farhad Moshiri vient de débarquer au board d'un club qui veut enfin grandir dans les promesses d'hier. La suite de Martinez est ouverte : Rodgers, Moyes, mais surtout Eddie Howe, qui ne cesse de multiplier les miracles avec Bournemouth.

L'analyse définitive du week-end : Sunderland va se maintenir en Premier League


C'est l'autre information du week-end. Norwich privé de rencontre à cause de la demi-finale de FA Cup de Watford (perdue contre Crystal Palace 1-2), Sunderland en a profité pour sortir provisoirement de la zone rouge grâce à un nul amer contre Arsenal (0-0). Amer, car, sans un grand Petr Čech, les Gunners auraient pu s'incliner face à la bande à Defoe. Sam Allardyce, lui, peut se satisfaire d'une équipe qui ne prend quasiment plus de buts et qui n'a perdu qu'une rencontre lors de ses sept derniers matchs (face à Leicester 0-2). Au calendrier, la mission semble jouable avec des matchs contre des équipes n'ayant plus rien à jouer (Stoke, Everton, Chelsea et Watford), alors que Newcastle, de son côté, recevra Tottenham lors de la dernière journée. Le gros morceau sera finalement pour Norwich qui défiera Arsenal le week-end prochain avant de se taper United la suivante. Et voilà des Canaris qui flippent. Et Sam le chasseur qui y croit.

Vous avez manqué Tottenham-West Bromwich Albion et vous n'auriez pas dû


Pour voir Tottenham, probablement, se saborder définitivement dans la course au titre et se fracasser contre les poteaux. Pour aussi voir Hugo Lloris jouer au voltigeur comme un dingue et se planter comme jamais. Mais surtout voir Craig Dawson inscrire un doublé plein de n'importe quoi. Histoire que cette saison de Premier League se bute une bonne fois pour toutes le crâne au sol et que Pochettino arrache ce costume de Bachelor. Le constat est terrible, mais cette saison aura probablement accouché du plus beau dauphin. Car, ce week-end, Leicester soulèvera peut-être la couronne à Manchester. Tottenham ira de son côté à Stamford Bridge lundi soir. Sans le sourire et avec le regret éternel d'un lundi soir raté contre WBA (1-1).

La polémique autour de la théière : Mamadou Sakho a-t-il brûlé sa fin de saison ?


C'était trop beau. La belle histoire peut être cruelle. Samedi, face à Newcastle (2-2), Mamadou Sakho s'est installé sur un siège, lunettes de soleil sur le nez, à côté de Christian Benteke, serré comme jamais dans son costume deux pièces. Par un communiqué publié plus tôt dans la journée, Liverpool a annoncé que le défenseur français était suspendu provisoirement après avoir été contrôlé positif à un brûleur de graisse. À moins de deux mois de l'Euro, c'est pas forcément top, alors que Sakho était actuellement en pleine bourre. Cela plonge surtout Liverpool dans une situation inconfortable à quelques jours d'une demi-finale de Ligue Europa contre Villarreal. Logiquement, un footeux n'a pas besoin d'avoir recours à un tel produit, plus présent dans les salles de sport, mais bon. Comme avec Mamadou Sakho, rien n'est simple, il fallait que ça continue. Klopp, de son côté, a préféré affirmer «  qu'il aurait une discussion avec son joueur  » .

La stat inutile


23 - Seul Steed Malbranque a été plus remplacé sur une saison de Premier League que Shinji Okazaki (26 fois contre 23). Le chouchou saké.

What else ?


En 1990, Sir Alex Ferguson remportait son premier trophée avec Manchester United : une FA Cup, contre Crystal Palace. Alan Pardew était alors joueur. Aujourd'hui, il est coach de Palace et retrouvera United le 21 mai prochain en finale de la Cup. Georges-Alain.

Titulaire samedi sur la pelouse de l'Etihad Stadium, Shay Given est devenu le quatorzième joueur de l'histoire de la Premier League à débuter une rencontre la quarantaine passée. Shay fait de la résistance.

Passeur décisif pour Ulloa, Danny Drinkwater a offert sa première passe décisive de la saison à une autre personne que Jamie Vardy. La variété anglaise.

Daniel Sturridge a marqué samedi son septième but en sept rencontres contre Newcastle. Daniel fauteuil.

Liverpool-Stoke 4-1, Stoke-Tottenham 0-4, Manchester City-Stoke 4-0. Le compte est bon et les Potters entrent dans l'histoire en devenant la troisième équipe à enchaîner un troisième revers en encaissant au moins quatre buts depuis la création de la Premier League après West Ham, en 2008, et Wigan en 2010.

Personne n'a marqué plus de buts de l'extérieur de la surface que Liverpool cette saison (14). Habile.

Ashley Westwood, double buteur contre Southampton samedi (2-4), n'avait plus inscrit le moindre but depuis mai 2014. Clint Westwood.

Dans les bras de Wembley, Chris Smalling a inscrit son premier CSC depuis avril 2010. Taïg Chris. Martial, lui, a préféré jouer une triplette avec Fosu-Mensah. Coquin.

Sur la pelouse de Sunderland, Jack Wilshere est revenu pour la première fois sur un terrain depuis la finale de la FA Cup 2015, il y a 330 jours. Jack sans lanterne.

Bonus : Mahrez meilleur joueur de la saison, Alli meilleur rookie


Lors d'une cérémonie organisée à Londres, sous la vibe de Tinie Tempah, Riyad Mahrez a été élu meilleur joueur de la saison, alors que Dele Alli a reçu le titre de meilleur jeune.


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League



    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    padawanesque Niveau : District
    C'est réconfortant de voir Leicester à ce niveau, ça ne durera pas, mais le pot de terre qui bat les pots de fer, ç'est toujours plaisant ! Maintenant, attention à l'après... avec les envies de départ, les sollicitations, la LDC, etc, il faudra confirmer.
     //  10:33  //  Hooligan du Népal
    J'ai peut être mal compris la phrase, mais Rodgers prendrait la suite de Martinez?
    On oublie que son dernier poste était à Liverpool?
    Message posté par padawanesque
    C'est réconfortant de voir Leicester à ce niveau, ça ne durera pas, mais le pot de terre qui bat les pots de fer, ç'est toujours plaisant ! Maintenant, attention à l'après... avec les envies de départ, les sollicitations, la LDC, etc, il faudra confirmer.


    Les envies de départ, je n'y crois pas trop. Les droits tv du Champion plus la champions league à jouer devrait retenir les joueurs mais c'est sur qu'il faudra bien transférer pour avoir un noyau compétitif sur toutes les compétitions
    thebiglobanovski Niveau : DHR
    hier j'annoncais la non victoire de Totenham!!
    Bon je vous annonce victoire 2-0 de Leicester à MAN-U doublé de Mahrez.
    Allez vite faire un loto sportif et ne dites pas merci
    Ravière Pastauré Niveau : National
    J'espère que Leicester ne va pas nous faire une Montpellier bis.

    Il y a vraiment de quoi partir sur un projet à long terme et se stabiliser en haut du classement.

    Comme dit plus haut, ils vont gagner énormément d'argent avec les droits TV et les primes. Il y aura peut-être quelques départs (Mahrez?) mais ils devraient récolter beaucoup d'argent également dans ce cas là.
    De plus, la qualification en LDC devrait leur permettre de garder leur joueurs et en attirer d'autres.

    Tout dépend de leur ambition et de la gestion du mercato.
    Ravière Pastauré Niveau : National
    Est ce que quelqu'un sait combien Leicester va récolter avec les droits TV et les primes?
    thebiglobanovski Niveau : DHR
    Message posté par Ravière Pastauré
    Est ce que quelqu'un sait combien Leicester va récolter avec les droits TV et les primes?


    je crois avoir lu au moins 200 patates
    thebiglobanovski Niveau : DHR
    Message posté par Ravière Pastauré
    J'espère que Leicester ne va pas nous faire une Montpellier bis.

    Il y a vraiment de quoi partir sur un projet à long terme et se stabiliser en haut du classement.

    Comme dit plus haut, ils vont gagner énormément d'argent avec les droits TV et les primes. Il y aura peut-être quelques départs (Mahrez?) mais ils devraient récolter beaucoup d'argent également dans ce cas là.
    De plus, la qualification en LDC devrait leur permettre de garder leur joueurs et en attirer d'autres.

    Tout dépend de leur ambition et de la gestion du mercato.


    Il paraît que Zidane a commencé à parler avec l'entourage de Mahrez pour remplacer James
    Ravière Pastauré Niveau : National
    Ah ouais quand même... J'espère qu'ils vont pas en faire n'importe quoi.
    Message posté par slems
    Les envies de départ, je n'y crois pas trop. Les droits tv du Champion plus la champions league à jouer devrait retenir les joueurs mais c'est sur qu'il faudra bien transférer pour avoir un noyau compétitif sur toutes les compétitions


    Ca va quand meme etre difficile de garder Mahrez et Kanté, y a au moins un des 2 qui va partir a mon avis! Mais rien qu'un bon (très bon si Mahrez se barre) recrutement ne peut pas remplacer! J'espere qu'ils vont capitaliser sur le meme groupe et les droits tv pour s'installer durablement dans le top anglais, comme Chelsea post-Ranieri!
    zinczinc78 Niveau : CFA
    La défaite d'une équipe qu'on déteste procure toujours plus de plaisir que la victoire de son équipe.. Je suis donc bien content qu'Everton se soit vautré en Cup, ça leur apprendra à pas vouloir vendre John Stones à Chelsea, qui en aurait fait un bien meilleur usage.

    Mais bon, si United s'était fait sortir, j'aurais été content aussi...
    Mais on s'en fout zinc zinc aprés Liverpool tu critiques everton et ben!
    La Ville de Liverpool tu lui en veux hein...moi je suis bien content de pas voir cheslki en coupe d'europe et en coupes tout court mhahahaha!
    Message posté par Ravière Pastauré
    Il y aura peut-être quelques départs (Mahrez?) mais ils devraient récolter beaucoup d'argent également dans ce cas là.
    De plus, la qualification en LDC devrait leur permettre de garder leur joueurs et en attirer d'autres.




    Surtout qu'avec cette connerie de nouveau système de chapeau, ils seront dans le chapeau 1... Sérieux quand tu vois Leicester, Paris et le champion du Portugal dans le chapeau 1 alors que tous les demis finalistes (Bayern excepté) sont presque assurés (Atlético) de finir dans le chapeau 2 c'est n'importe quoi
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    324 13