La peau des renards

Battu logiquement dimanche après-midi à Swansea (0-2), Leicester a ce matin la tête dans le vide avec un petit point d’avance sur Hull, premier relégable. Neuf mois après avoir écrit l’une des plus belles pages de l’histoire du foot, les Foxes entretiennent leur légende, mais poussent également Ranieri sur un siège éjectable. Vie et mort d’un rêve qui touche à sa fin.

Modififié
Dans les couloirs du Liberty Stadium, le regard droit, fermé, embué. Cette soirée du 12 février 2017 fera date dans la vie de Claudio Ranieri. Le sexagénaire italien au look de professeur n’a plus le temps pour les excuses. D’ailleurs, il n’a jamais été du genre à se cacher derrière les faux-semblants. Reste que cette fois, le natif de Rome a décidé de retirer son image de tuteur compréhensif. « Vivre avec ce qu’on a réalisé la saison dernière est difficile. Après ça, on veut laisser une, deux, trois chances aux joueurs. Peut-être que maintenant, j’en ai trop donné » , balance-t-il alors face à la presse anglaise, qui se plaît depuis quelques jours à parier sur sa tête. Quelques minutes plus tôt, Ranieri était encore sur scène. Une scène où son homologue, Paul Clement, fraîchement élu coach du mois, profite lui d’une bouffée d’oxygène au classement après un succès mérité (2-0) face à Leicester, définitivement redevenu « normal » . Simple : à Swansea, dimanche, Leicester est tombé pour la cinquième fois consécutive en championnat – une première pour un champion en titre depuis 1956 – et les Foxes sont aujourd’hui au bord du gouffre avec un petit point d’avance sur la zone rouge. Comme la conclusion logique d’une situation au cœur de laquelle il n’y a presque plus rien du Leicester champion surprise en mai dernier. Au départ, ce déplacement face à un concurrent direct pour ne pas descendre en Championship devait être l’occasion pour Ranieri de « lancer une nouvelle saison » . Il n’a fait qu’empiler de nouvelles questions.

Disette offensive et sens de l'histoire


Les chiffres, d’abord, car ils sont significatifs. Cette défaite à Swansea pourrait s’expliquer par la chute de l’équilibre défensif des Foxes, hier base du Leicester de Ranieri, mais l’important est presque ailleurs : en 2017, les rêveurs du printemps dernier n’ont pas remporté la moindre rencontre de championnat et pire, n’ont pas inscrit le moindre but. Le tout à moins de dix jours d’un déplacement à Séville en Ligue des champions qui devrait être mis de côté pour sauver le sens de l’histoire. Cette disette offensive a plusieurs explications, mais une dépasse plus particulièrement : Riyad Mahrez et Jamie Vardy sont redevenus des joueurs normaux, eux aussi. La semaine dernière, Claudio Ranieri s’est entretenu longuement avec les deux pivots offensifs du premier titre de champion de sa carrière, mais pour quoi faire ? Pour pointer les problèmes, ce qui a changé en l’espace de quelques mois et leur chute de forme ne peut expliquer à elle seule tous les maux du Leicester version 2016-17. Elle peut en être la représentation. Le problème, en réalité, est plus profond et ne peut non plus s’expliquer par le seul départ de N’Golo Kanté l’été dernier. Ce serait trop simple.

De l'extraordinaire à l'ordinaire


En réalité, en quelques mois, Leicester a perdu plus qu’un milieu défensif. Leicester a perdu l’esprit qui faisait hier sa force, l’effet de surprise qui fait qu’aujourd’hui, chaque adversaire sait exactement comment prendre un onze articulé dans un système qui n’a jamais changé depuis le début du mandat de Ranieri, mais aussi un peu de confiance, forcément. Ce qu’il s’est passé la saison dernière doit être oublié, Claudio Ranieri voulait aller dans ce sens, mais ne s’y est jamais vraiment attelé dans les faits. Il l’a fait dans les mots, expliquant à plusieurs reprises que les difficultés rencontrées par son groupe n’étaient que le « juste retour à la réalité de ce qu’est Leicester, soit un club qui lutte pour le maintien » . Mais dans son approche du jeu, l’Italien est revenu avec les mêmes consignes, la même vision et n’a pas vraiment réussi à intégrer cette bascule de l’extraordinaire à l’ordinaire. Lui taper uniquement dessus serait dur, trop dur, et serait trop vite oublier ce qu’il a accompli la saison dernière et le bon parcours européen du club cette saison. Non, Ranieri fait partie d’un tout, d’un ensemble qui n’a pas su soigner sa gueule de bois et se renouveler.


Aujourd’hui, tout le monde sait comment Jamie Vardy joue : il a besoin d’espace, ce que seul City lui a donné en décembre dernier (4-2) ; tout le monde sait comment Mahrez avance : partir de la droite, repiquer sur son pied gauche et armer, ce qu’il n’a pu faire cette saison qu’à la CAN face au Zimbabwe. Ça, c’est pour les hommes qui étaient censés assurer la transition. Car derrière, il y a une paire Morgan-Huth qui n’avance plus et Danny Drinkwater, toujours aussi volontaire, mais moins efficace depuis qu’on l’a amputé de son bras armé Kanté. Après la défaite au King Power Stadium contre Manchester United (0-3) dimanche dernier, Kasper Schmeichel avait appelé ses potes à se rebeller sous peine d’une relégation « inévitable » . Désormais, Leicester en voit la couleur. Il n’y a plus de rires, plus de larmes de joie, plus cette chance qui tourne toujours en votre faveur et cet esprit de groupe qui fait qu’on veut s’arracher l’un pour l’autre. Il n’y a plus d’extraordinaire, il y a la réalité. Celle d’un club qui s’est retrouvé un jour à une place qu’il a méritée, mais qui n’était pas la sienne et qui vit aujourd’hui un retour sur terre brutal. Résultat, rien n’est pardonné à Claudio Ranieri, mais c’est à lui de relever ce défi. Un plan de bataille, treize matchs, un changement de régime. Sinon, Leicester ne sera qu’un bon souvenir. C’est peut-être déjà trop tard.



Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
Comme tout le monde, je ne voyais pas Leicester dans le top 5 cette saison, mais de là à les voir galérer comme ça à jouer le maintien...
Pourtant en LdC, même si la poule n'était pas la plus difficile qui soit, ils ont fait le taf, et plutôt bien. A voir ce que cette équipe va donner avec les retour de CAN et blessés
Ce commentaire a été modifié.
C'est vrai que c'est plus chaud que n'importe qui aurait pu l'imaginer mais pour moi le plus impressionnant ce sont les joueurs clés du titre qui semblent incapables d'avoir ne serait ce que la moitié du rendement de la saison dernière (Mahrez et surtout Vardy) alors que rien (à part Kanté et c'est déja beaucoup) n'a changé, je me demande ce qui explique ça. Etait ce un one shot, la saison de leur vie? Ranieri a-t-il perdu son mojo?
1 réponse à ce commentaire.
Historiquement, et quel que soit le pays, il est déjà arrivé qu'un champion en titre soir rétrogradé à l'échelon inférieur dès la saison suivante ??
J'ai des exemples de promus qui deviennent champions (Kaiserslautern en tête) mais dans l'autre sens, rien ne me vient à l'esprit.
ajaxforever Niveau : DHR
En Angleterre Man City a été relegué en étant champion... mais ça date des années 1930, soit un autre football!
Note : 1
La fabuleuse session de forest en 78 je crois combo, montée la saison avant, titre, LDC et descente ensuite. Superbe.
R. De Nico Niveau : DHR
Nottingham a effectivement été champion tout en étant promu, puis a remporté 2 fois la C1 consécutivement (ce qui en fait la seule équipe à avoir gagné plus de fois cette compétition que de championnat national)... mais n'a pas été relégué ensuite.
Herby,

Forest est descendu en 93 soit 14 ans apres le titre de FL
Note : 1
Ha ouais? Gros craquage pour ma part alors, ça m'apprendra à ne pas relire une ou deux infos avant d'avancer un truc haha! Mea culpa.
7 réponses à ce commentaire.
WALDI500
Intéressant
<iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5bkpf4_robotnik_tv?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
mara donna des frissons Niveau : CFA
Mais moins que toi.
1 réponse à ce commentaire.
Henrik mot compte triple Niveau : DHR
Contre le zimbabwe. Ouuuuh la vilaine pique sur Mahrez.
Au pays des renards, le fennec n'est plus roi
1 réponse à ce commentaire.
Je pense au contraire que la perte de Kante est bien plus importante que ce que l'article ne le laisse penser.
L'activite de Kante (qui a bonifie TOUS les collectifs partout ou il est passé de Boulogne a Chelsea ou Matic retrouve de sa superbe a ses cotes) permettait de gommer toutes les tares desormais criantes de cette equipe: back four faiblissime, attaque stereotypee faite pour du jeu direct uniquement.Kante, par son activite, son placement et sa gestion de l'espace impeccable, te permettait de jouer bas et de tirer profit des qualites limitees de ton secteur offensive.

Si tu enleves le seul joueur d'exception d'une equipe qualitativement mediocre (desole mais seuls Hull et Sunderland me semblent en dessous de cette equipe de Leicester), forcement cela annonce des lendemains compliques surtout quand ton entraineur n'a finalement aucun plan B (dommage car il avait su changer de casaque tactique l'an dernier) et que ton recrutement est catastrophique.
Tiens c'est marrant, j'étais persuadé que t'étais le premier à relativiser la qualité et l'apport de Kanté et à encenser Drinkwater dans le même temps.

Je trouvais bizarre, me voilà rassuré.
Euhh ca sort d'ou?

Je ne me souviens pas avoir dit ca.
2 réponses à ce commentaire.
Un point important me parait non traité par l'article : le recrutement. Le club a empilé les attaquants : Vardy, ils ont gardé Okazaki et Ulloa (contre son gré) et recruté Slimani et Musa (de bons joueurs) sans apporté de la qualité aux autres lignes ni réfléchi ne serait-ce qu'à la possibilité de changer de système de jeu donc les joueurs qui vont avec
Après pour moi Ranieri aurait du tenter de mettre au point un autre système de jeu pour cette saison.

Jouer dans un 4-4-2 à plat nécessité d'avoir deux milieux endurants et complémentaires, deux milieux tout terrain si je puis dire car ils se retrouvent souvent en face de trois milieux. Avec un gars comme Kanté et ses qualités, le 4-4-2 prenait tout son sens car il a un sacré coffre et s'emboitait parfaitement avec Drinkwater. Ranieri a chercher a chopper un autre Kanté (Amartey, Mendy,..) or ça n'a pas marché. Je pense qu'au lieu d'acheter plusieurs pointes (Slimani, Musa,..) il aurait du chercher des ailiers/milieux offensifs excentrés pour le permettre de passer en 4-3-3/4-2-3-1, car sans Kanté, Drinkwater est plus exposé et peine à orienter le jeu, dans un milieu à trois, il serait plus protégé.

Après bien sur, il y a aussi les baisses de formes de quasi toute l'équipe sauf peut-être Drinkwater et Smeicheil..
Pour avoir vu à peu près tous leurs matches de la saison dernière, c'est incompréhensible. Ils jouaient tous à un niveau stratosphérique, tenaient 90 minutes en harcelant le porteur de balle et rendaient dingue toutes les équipes, sauf Arsenal d'ailleurs... Alors oui pour Kanté qui était énormissime, mais rien qu'Okazaki pourrissait tout à courir comme un dératé. On a l'impression qu'ils mangent un menu Golden avant chaque match maintenant tellement c'est mou.
Même si cette équipe est très sympathique, mais la meilleure façon d'entrer dans la légende serait d'être relégués. S'ils font champion puis dernier, le monde s'en souviendra mille ans.
Chatperché Niveau : CFA2
La cerise serai d ' eliminer un très gros en LDC aussi
1 réponse à ce commentaire.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16
mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4
À lire ensuite
Nantes fait replonger l'OM