1. //
  2. // Barrages
  3. // Résumé de la soirée

La parade de Gladbach, la plantade de l'Ajax

Derniers matchs des barrages, derniers qualifiés pour la Ligue des champions et derniers concurrents potentiels pour les clubs français. Si Gladbach a tenu son rang, Rostov a créé la surprise en bouffant l'Ajax tout cru. Pour Copenhague et Zagreb, le ticket a été difficile à obtenir, mais il est bien là.

Modififié
322 31

Manchester City 1-0 (6-0) Steaua Bucarest

Buts : Delph (57e)

Borussia Mönchengladbach 6-1 (9-2) Young Boys

Buts : Hazard (10e, 64e et 84e) et Raffael (32e, 40e) et 77e) pour les Folhen / Ravet (79e) pour l'honneur

Les soirées de Ligue des champions ne sont pas prises à la légère au Borussia-Park. Malgré la large victoire à l'aller, le stade de Gladbach a fait le plein et le kop a prévu un beau tifo pour rappeler que ce Borussia-là aussi a un passé glorieux. L'équipe est au diapason de son public et entame son match très fort. Raffael trouve le poteau après cinq minutes seulement, signe d'une soirée calvaire pour la défense des Young Boys. Thorgan Hazard ouvre finalement le score en profitant de la naïveté du placement de la défense suisse quelques minutes plus tard. Ce n'était pas le match de barrages qu'il fallait voir pour le suspense, mais question spectacle, c'était sympa. Raffael confirme sa belle forme du moment et alourdit la marque, par deux fois, avant le repos. Tous les mouvements de Gladbach vont simplement trop vite pour les Suisses. C'est une correction sans la moindre résistance qui commence. Quand ce n'est pas Stindl qui distribue les caviars, Raffael accepte de le faire à son tour. Son petit exter arrive jusqu'à Hazard, qui n'a plus qu'à conclure (64e). Le vice est poussé jusqu'au « double-triple » partageur et parfait : trois pour Raffael, trois pour Hazard. Entre-temps, heureusement, le coup franc en deux temps de Ravet permet aux Young Boys de sauver l'honneur, comme à l'aller. Il y a avait un monde et dix kilomètres-heure de différence entre ces deux équipes, ce soir.

Rostov 4-1 (5-2) Ajax

Buts : Azmoun (35e), Erokhin (52e), Noboa (60e) et Poloz (66e) pour le FK / Klaassen (84e sur penalty) pour l'Ajax

Dans le duel le plus difficile à cerner de la soirée, Rostov démarre bien et provoque l'Ajax. Les Russes sont pourtant en position de qualifiés au coup d'envoi, mais ils ne semblent pas vouloir jouer avec une calculette dans la tête. Dans leur envie d'attaquer, ils connaissent toutefois quelques sautes de concentration. Après un coup franc dévié par un mur vite sorti de sa ligne, le gardien de Rostov ne comprend pas ce que veut son défenseur et manque d'être surpris par Traoré. Les Russes ont tout de même plus de mojo de leur côté. Sur un bon centre venu de la droite, Sardar Azmoun s'impose plus haut que tout le monde et parvient à rediriger la trajectoire du ballon à l'opposé, au fond des filets de Cillessen. À la mi-temps, le score paraît logique. Il va l'être d'autant plus après la pause. En fait, l'Ajax paraît incapable de réagir et d'essayer d'arracher sa qualification... Les Néerlandais se font simplement avoir sur le même type d'action qu'en première période : un centre de la droite, sur un coup franc cette fois, puis une tête pour propulser la balle au fond. Erokhin, le passeur du premier but, donne ainsi de l'air et de la confiance aux siens. À partir du deuxième but, Amsterdam n'y est plus, à tous les niveaux du jeu. Les Ajacides ne croient plus à la phase de poules de la C1. Donc Rostov enfonce le clou. Une reprise un peu folle de Novoseltsev parvient aux jambes de Noboa, ce qui trompe encore Cillessen. Quelques minutes plus tard, en contre, Poloz dribble le gardien de l'Ajax et pousse dans le but vide. Super nom, Poloz. Le tacle aérien débile de Kudryashov n'est qu'une maigre consolation, tout comme la transformation de Klaassen. À 4-1, ce n'est plus une simple élimination, c'est la fameuse catin d'Amsterdam.

APOEL Nicosie 1-1 (1-2) FC Copenhague

But : Soteriou (69e) pour les insulaires / Santander (86e) pour les Scandinaves

À Nicosie, le temps de l'exploit contre l'OL est bien loin. Face à Copenhague, l'APOEL n'a pas la moindre solution pour inverser la tendance dégagée au match aller pendant la majeure partie de la rencontre. Sans le moindre tir cadré après soixante minutes de jeu, sans la moindre pointe de velléité offensive, la qualification paraît très hypothétique. Au contraire d'une poussée chypriote, Copenhague se procure même quelques bonnes occasions, deux fois par Cornelius, une autre par Santander. Oui, l'ancien du Téfécé. Pourtant, après ces tentatives ratées, il suffit d'une petite frappe à l'APOEL afin de remettre l'ordre des choses en cause. À vingt minutes de la fin, Soteriou remet les deux équipes au même niveau et en route pour la prolongation. Sauf que Santander a pris de l'expérience depuis son passage express en Ligue 1. Dans un trou de souris, excentré, il parvient à surprendre le gardien chypriote en lui faisant croire à un centre. Sa frappe tendue est impeccable. Les Danois ont leur ticket pour une nouvelle phase finale de la C1.

RB Salzburg 1–2 (2-3) Dinamo Zagreb

Buts: Lazaro (22e) pour les Autrichiens / Fernandes (86e) et Soudani 95e pour les Croates.

Lazaro s'en fout de prendre un carton jaune pour avoir retiré son maillot. Tout seul, depuis la ligne médiane, il est allé marquer son but. Peu après la vingtième minute de jeu, la variante autrichienne du projet Red Bull a pris l'avantage 1-0 grâce à lui. Ce petit but peut sembler suffisant après le bon match nul obtenu à l'aller. Mais à trop attendre le coup de sifflet final, Salzbourg parvient à s'exposer au risque le plus grand : celui du but malencontreux, insoupçonné, à cause d'un ballon qui traîne ou d'un genou qui passe par là. Plus qu'un genou, c'est une bonne reprise de Junior Fernandes à la suite d'un cafouillage dans la surface qui permet au Dinamo Zagreb d'avoir le droit à trente minutes d'espoir. Avec ce but, les Croates mettent surtout la tête sous l'eau à leurs adversaires. Sans avoir transpiré de trop, le club de Red Bull est groggy. Le coup du sort est trop fort. Plutôt que de se battre pour la qualif, les joueurs la perdent dès l'entame de la prolongation. En contre, Soudani veut piquer son ballon au-dessus de Walke. Le gardien allemand ralentit la course du cuir, mais l'attaquant algérien a suivi et remet un coup de tête. Avec deux buts à l'extérieur, plus de doute possible : la Croatie a finalement un club qualifié pour la phase finale de la Ligue des champions. Le projet Red Bull a encore du plomb dans l'aile.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Côme Tessier
  • Modifié

    Dans cet article

    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    1)
    Bien vu Ian pour ta prémonition hier soir a propos de ce Rostov - Ajax!
    Bon je suppose que tu n'avais pas prévu la grosse branlée...
    Mais je me garderais de chambrer vu qu'ils nous ont aussi tapés ;-{


    2)
    Triplé de Hazard, je sens qu'il va se faire définitivement un prénom cette saison. En tous cas il y aura bel et bien un Hazard en LDC et ça c'est cool. Superbe rentrée de Dahoud au passage.

    3)
    Salzbourg...ils le font exprès non?
    On a quand même moyen d'avoir 3 fratries en 2018 pour la Belgique (Hazard, Lukaku, Batshuayi). Enfin c'est possible, loin d'être fait quand même, faudrait que les petits grandissent bien (surtout Aaron Leya Iseka, mais on sait jamais).

    Le petit Hazard risque d'avoir son nom sur la première sélection de Martinez vu que y'a encore deux-trois absent pour les prochains matchs.
    Ravière Pastauré Niveau : CFA
    C'est plus ce que c'était l'Ajax... Triste.

    Putain d'arrêt Bosman.
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Message posté par UnBelge
    On a quand même moyen d'avoir 3 fratries en 2018 pour la Belgique (Hazard, Lukaku, Batshuayi). Enfin c'est possible, loin d'être fait quand même, faudrait que les petits grandissent bien (surtout Aaron Leya Iseka, mais on sait jamais).

    Le petit Hazard risque d'avoir son nom sur la première sélection de Martinez vu que y'a encore deux-trois absent pour les prochains matchs.


    Pour la fraterie Batshu tu t'avances un peu, il sera surement pas au niveau de la sélection pour 2018...
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Message posté par pierre ménès 2.0
    Pour la fraterie Batshu tu t'avances un peu, il sera surement pas au niveau de la sélection pour 2018...


    Je parle de Leya


    Oui je sais, mais j'ai le droit de rêver non?

    Je rêve aussi que Martinez transforme Lukaku en machine à but en sélection (ou Michy titulaire).
    Message posté par pierre ménès 2.0
    1)
    Bien vu Ian pour ta prémonition hier soir a propos de ce Rostov - Ajax!
    Bon je suppose que tu n'avais pas prévu la grosse branlée...
    Mais je me garderais de chambrer vu qu'ils nous ont aussi tapés ;-{


    2)
    Triplé de Hazard, je sens qu'il va se faire définitivement un prénom cette saison. En tous cas il y aura bel et bien un Hazard en LDC et ça c'est cool. Superbe rentrée de Dahoud au passage.

    3)
    Salzbourg...ils le font exprès non?


    La branlée de l'Ajax tout suiveur du club savait que l'Ajax ne passerait pas , ce jeu stéréotypé m’énerve au plus au point.
    Il faut tout nettoyer la.
    Ajax-Roma même combat.

    Ils se sont fait bouffés les Ajacides, le tout dans une ambiance de folie.
    Note : 2
    Bon même si la victoire écrasante de Rostov est étonnante, il faut quand même souligner que cette équipe est coachée par le M. Miracle du foot russe, originaire du Turkménistan : Kurban Berdyev, qui a fait du Rubin Kazan le champion de Russie et avec lequel il a mené des campagnes européennes honorables (le point d'orgue étant une victoire sur la pelouse du Camp Nou en 2009).

    D'ailleurs le Rubin ne s'en sort plus depuis son départ.

    C'était le choix numéro 1 de la fédération russe pour sauver la sélection de l'humiliation annoncée en 2018, mais il a refusé bien sèchement, du genre "leur cas est trop désespéré".
    ZizouGabor Niveau : CFA
    Message posté par Ravière Pastauré
    C'est plus ce que c'était l'Ajax... Triste.

    Putain d'arrêt Bosman.


    C'est tout le football hollandais qui fait peur depuis quelques années, le mondial 2014 était un trompe-l'oeil ...
    Ian Curtis 4.0 Niveau : Loisir
    Message posté par pierre ménès 2.0
    1)
    Bien vu Ian pour ta prémonition hier soir a propos de ce Rostov - Ajax!
    Bon je suppose que tu n'avais pas prévu la grosse branlée...
    Mais je me garderais de chambrer vu qu'ils nous ont aussi tapés ;-{


    2)
    Triplé de Hazard, je sens qu'il va se faire définitivement un prénom cette saison. En tous cas il y aura bel et bien un Hazard en LDC et ça c'est cool. Superbe rentrée de Dahoud au passage.

    3)
    Salzbourg...ils le font exprès non?


    Mec, ils ont fait un super match à l'aller, j'ai cru que c'était bon.
    C'est pas comme si je louais le club depuis 5 ans, je les démolis depuis toujours mais la semaine dernière, ils étaient top.
    J'y ai cru, c'est vrai!
    je pensais pas voir ça, c'est vrai!
    Ian Curtis 4.0 Niveau : Loisir
    Note : 1
    Message posté par Skel
    La branlée de l'Ajax tout suiveur du club savait que l'Ajax ne passerait pas , ce jeu stéréotypé m’énerve au plus au point.
    Il faut tout nettoyer la.


    Le blème, c'est qu'ils vont virer Bosz qui est un bon coach et garder cette salope d'Overmars:
    1- Tu vends Milik 35 millions et tu prends cette chèvre de Traore, rebut de Chelsea en prêt?
    4 fois vainqueur de C1 et tu vas me prendre Traore en prêt comme un vulgaire Vitesse Arnheim.
    2-Tu négocies et boucles le transfert de ton gardien entre le match aller et le match retour, où est-ce qu'on a vu ça?

    Faut virer Overmars, vendre les joueurs actuels qui sont bons mais pourrissent au club comme Klaassen, Bazoer, Veltman, SChone..etc
    Tu sacrifies une saison comme le PSV quand il a vendu Mertens, Strootman, Lens, Pieters, laissé partir Van Bommel...etc, tu sacrifies une saison, tu recrutes intelligemment, tu construis une équipe avec les U19 et ça repart.
    Idéalement, tu les fais coacher par Wim Jonk qui les a sortis.
    C'est ça que devrait être la politique d'un grand club formateur.
    Message posté par Ravière Pastauré
    C'est plus ce que c'était l'Ajax... Triste.

    Putain d'arrêt Bosman.


    Sans doute, mais l'Ajax n'est-il pas supposé être un club formateur? Ils sont où les jeunes talents?
    Ian Curtis 4.0 Niveau : Loisir
    Message posté par ZizouGabor
    C'est tout le football hollandais qui fait peur depuis quelques années, le mondial 2014 était un trompe-l'oeil ...






    Tete/Janmaat- De Vrij/Van Dijk- Blind/Bruma- Willems/Van Aanholt

    Hendrix/De Roon

    Strootman Wijnaldum/Bazoer


    Robben Janssen/De Jong Promes/Narsingh

    Tu peux dire ce que tu veux, c'est pas top ou quoi, mais ça doit sortir haut la main, très haut la main contre l'Islande, République tchèque et Turquie, désolé.
    C'était peut-être le chant du cygne d'une super génération (Offensivement) qui aurait dû gagner une CDM mais c'est normal, comme pour la France qui se relève à peine ou l'Allemagne entre 96 et 2006.
    Ils l'ont connu entre 1980 et 1988 et en 2002 mais les beaux jours reviendront.
    Ian Curtis 4.0 Niveau : Loisir
    Message posté par gonzolo
    Sans doute, mais l'Ajax n'est-il pas supposé être un club formateur? Ils sont où les jeunes talents?


    Ils sont là mais ça suffit pas, ils ont pas Benacker comme directeur sportif et Van Gaal ou Koeman comme coach.
    Moins de 21 ans de moyenne d'âge, tu peux pas les envoyer se balader sur le terrain.

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    Florentin, l’autre Pogba
    322 31