La Nouvelle-Zélande enthousiaste

0 0
Dix-huit ans après leur première participation en Coupe du Monde, la Nouvelle-Zélande joue aujourd'hui son quatrième match dans un Mondial.

Sur le papier, les All-Whites apparaissent comme la sélection la plus faible de cette compétition, concurrencés par la Corée du Nord. Mais les Néo-Zélandais s'en foutent, ils souhaitent juste se faire connaître et essayer de développer le ballon rond dans leur pays fan absolu de rugby.

« Tout le monde sait que la Nouvelle-Zélande n'est pas la patrie naturelle du football, mais quand je suis rentré au pays récemment, j'ai senti un vrai engouement pour l'équipe nationale, affirme Ryan Nelsen, capitaine et défenseur de la sélection. Nous surfons sur cet enthousiasme depuis quelque temps et les bons résultats dont nous venons de parler encouragent la tendance » .

En 1982, la Nouvelle-Zélande a perdu tous ses matches par au moins trois buts d'écart. Ca n'aide pas à fidéliser les supporters.

RP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0