La nostalgie de Gillot

0 10

En marge de la victoire des siens face à Toulouse (2-1), Francis Gillot a reconnu avoir passé de bons moments à Montauban. Et pas que mercredi soir.

«  Ça fait quinze ans que je n’étais pas venu ici, alors ça fait plaisir de revenir sur un terrain que j’ai bien connu pendant trois ans, près de gens très sympa » , a déclaré le coach bordelais. Parce que J-Lo, si vous ne le savez pas, il a terminé sa carrière de joueur dans le Tarn-et-Garonne.

« J’ai passé trois bonnes années ici (1993-1996)… A l’époque, je suis arrivé en DH, et on est monté en Nationale 3, puis en Nationale 2, puisque c’est comme ça que ça s’appelait, précise-t-il. Il y avait de très bons joueurs avec lesquels, en trois ans, on n’a dû perdre que quatre ou cinq matches… Et c’était intéressant pour l’après-carrière ; je préparais ma reconversion à l’IPC* de Toulouse en même temps, puis j’ai passé mes diplômes d’entraîneur. Mes journées étaient donc bien chargées. »

Ça finit par être énervant de voir qu’il y a des types à qui tout réussit…


*IPC : Institut de Promotion Commerciale. LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
heuu la barbe/bouc ne lui réussit pas trop...
Et on fait pas franchement mieux, dans le registre winner, que notre ami Gillot, pas vrai les gars?
Les gars? Youhou?
Epictète Niveau : CFA
C'est clair que le look lui donne des allures d'Aimé Jacques alcoolique.

A part ça, tous les footeux qui décident d'entamer des études à la fin de leur carrière font : 1/ une formation d'entraîneur (ça se tient, leur boulot c'est le foot) 2/ des études commerciales (ça se tient, leur milieu c'est le foot).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 10