Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

La NASA critique Jabulani

A priori, la National Aeronotics and Space Administration (la NASA quoi) ne s'occupe pas de football. Non, elle étudie les astres, se charge de la conquête de la galaxie, prépare un plan pour anéantir le seigneur Vador.

Eh bien ce présupposé est faux, la NASA s'intéresse aussi au football. Le Daily Mirror rapporte que la prestigieuse agence spatiale s'est à son tour penchée sur le cas Jabulani. Et là encore, pas de hasard, ce ballon est pourri, mais cette fois-ci l'explication est scientifique. Des experts en aérodynamique ont démontré qu'au-delà d'une vitesse de 70,8 Km/h la trajectoire du ballon devenait complètement imprévisible, le poids du ballon étant ainsi largement critiqué. De plus, ces experts ont souligné que l'altitude n'arrangeait rien, alors même que la plupart des stades du Mondial se situent à plus de 1000m au-dessus du niveau de la mer.

Rien de telle qu'une explication scientifique pour clore un débat.


TF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68
À lire ensuite
Bastia en CFA