La napolitaine à la sauce française

Passer de la Ligue 1 à Naples, c'est un peu comme mettre des huîtres sur une pizza : le pari est osé. Hormis Alain Boghossian et Faouzi Ghoulam, ceux qui ont quitté le calme des pelouses françaises pour la bouillante ferveur de San Paolo se souviennent surtout du choc thermique et de l'odeur du banc de touche. Bon courage à Adam Ounas !

Modififié

Laurent Blanc et l'après-Maradona

Au début de la saison 1991-1992, en plus d'être bouillants, les Napolitains sont en colère. Diego Maradona, l'idole du peuple, est parti à Séville en loucedé. On peut ainsi reconnaître un certain courage au jeune et timide Laurent Blanc (25 ans) d'avoir osé poser ses valises au pied du Vésuve à l'été 1991 dans cette atmosphère pesante. « Ça peut être contraire à certaines pensées que je vienne jouer à Naples parce que la ville n'est pas tout à fait conforme à mon tempérament » , explique-t-il posément au 20h d'Antenne 2. La transition La Mosson-San Paolo est plutôt gérée péniblement par le futur Président qui, bien installé aux côtés de Ciro Ferrara dans la défense du Napoli, marque tout de même six fois et termine à une honorable quatrième place du championnat. Mais le courant passe mal avec Claudio Ranieri et Blanc crachera plus tard son amertume tactique : « Je suis arrivé en Italie avec l'idée qu'un libéro n'était pas uniquement un défenseur. Mon message a eu du mal à passer » . À la fin de la saison, il demande à être prêté à Nîmes où il connaîtra une saison galère ponctuée par la descente en D2.

Vidéo


Alain Boghossian, de l'OM au Napoli

Le seul, dans les années 90, à avoir vraiment réussi la transition D1-Napoli, c'est lui. Empêtré dans l'affaire OM-VA, le club phocéen n'a, à l'époque, rien à envier à la Camorra et le grand banditisme n'inquiète pas Bogho qui découvre le calcio en 1994 afin d'éviter la descente en D2 à Marseille. En trois saisons, il dispute une cinquantaine de matchs de Serie A sous le maillot bleu ciel. Grâce à sa hargne et sa dévotion, il gagne la confiance des tifosi et prend son pied dans la ferveur populaire : « À Marseille, un joueur peut quand même se balader, aller au restaurant. À Naples, ce n’est pas possible » , confiait-il avant l'opposition en 2013. Une série de blessures l'obligera à quitter Naples pour la Sampdoria en 1997 pour se relancer un an avant le Mondial.


Prunier et Pedros, deux amis en galère



En manque de temps de jeu à Parme, Reynald Pedros débarque à Naples en 1997 en espérant accrocher le wagon du Mondial. Mais comme l'ensemble de son expérience italienne, son passage à Naples où l’ambiance ne lui sied guère, est un fiasco : « L'entraînement se déroule sur un terrain sécurisé, derrière une porte blindée, dans un quartier dont la violence quotidienne apparente frise la folie » , écrira-t-il dans son autobiographie. Il ne joue que quatre matchs et s'enfuit à Lyon dès le mois de novembre. À Naples, Pedros se fait tout de même un ami en la personne de William Prunier : «  Nous devenons vite inséparables, liés par l'incommensurable galère dans laquelle nous nous retrouvons.  » Prunier, lui, arrive de Montpellier après deux saisons improbables à Manchester United et à Copenhague. Il joue autant que Pedros mais la vie sur le volcan semble mieux convenir à son tempérament : « Parfois, je me retrouvais même en tribune. Bon, en revanche, la ville était magnifique, mais c’était chaud en même temps. C’est pour ça que je voulais y aller » , nous confiait-il récemment. La Prune tiendra jusqu'au bout de la saison et partira finalement au KV Courtrai pour perpétuer sa mystérieuse tendance à alterner les clubs de légende et destinations saugrenues.




Réveillère, Naples plutôt que le PSG

Après le départ de Prunier en 1998, il faut attendre quinze ans avant de voir un nouveau joueur quitter le championnat français et traverser les Alpes pour fouler la pelouse du San Paolo. En bout de course à Lyon, Réveillère est tout proche de signer au PSG puis à l’OM mais s'engage finalement avec le Napoli en 2013. Il n'y reste qu'une saison au cours de laquelle il joue dix-huit matchs avant de filer à Sunderland pour terminer sa carrière dans l'anonymat. S'il a moins déchaîné les tifosi que Maradona, Réveillère garde tout même un souvenir impérissable de son passage dans la Botte : «  C'était dingue, je n'ai connu ça nulle part ailleurs. En France, tu vas en boîte, des gens font des selfies avec toi. À Naples, tu ne ressors pas de la boîte. C'est même flippant. Ce sont des passionnés, des fous » , assure-t-il.



Faouzi Ghoulam, un fennec sur le volcan

Arrivé en provenance de Saint-Etienne en 2014, Faouzi Ghoulam s'installe rapidement et durablement au poste d'arrière gauche. Un temps en balance avec Strinić (qui a joué au Mans en 2006/2007 !) au poste d'arrière gauche, l’arrivée de Sarri en 2015 le met définitivement sur les rails et il distribue depuis du caviar à la louche pour Hamšík et Insigne, au point d'être l'un des tout meilleurs à son poste en Italie. Sa réussite a de quoi donner des idées à Adam Ounas, dont le caractère taillé dans le magma du Vésuve semble mieux correspondre à la folie napolitaine qu'à la tranquillité des bords de Garonne. De là à devenir le nouveau Maradona ? On fera le bilan dans un an, calmement.

Par Thomas Vennin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Note : 1
J'avais complètement oublié que Boghossian avait joué à Naples. Je me rappelle évidemment de son passage à Parme avec cette équipe magnifique, un peu de la Samp mais Naples, je n'en ai aucun souvenir...
Le reportage sur Blanc : "Charisme incertain". Je me suis écroulé. No respect.
Jamais été fan de ce genre de comparaison. C'est pas parce que X a échoué que Y va échouer également. C'est complètement simpliste comme raisonnement.

Vous connaissez bien Ounas, en tant que suiveur de la Ligue 1. Il aurait été beaucoup plus intéressant, de démontrer ce que peut apporter Ounas au jeu de Sarri et ce que le Napoli et Sarri apporteront à Ounas.

Pour son acclimatation ça a l'air de très bien se passer. C'est un gars qui a l'air simple et fun et il a Diawara, Koulibaly et Ghoulam comme francophone qui peuvent l'aider au pire.
Je me rapelle il y a quelques siecles de ca,j'avais ete voir jouer Maradona.De ma vie je n'ai jamais plus revu ,cette ambiance.simplement dingue.j'en ai des frissons rien que d'y repenser
Ce commentaire a été modifié 5 fois.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Mytho.
Tu fais ça pour narguer.

Une étude a été faite, les pseudos sur les forums avec des chiffres et un terme incompréhensible sont toujours ceux de personnes entre 18 et 30 ans.
Plus la faute " rapelle" impossible dépassé la quarantaine !

Donc t'as pas pu voir Diego !
Joseph Marx Niveau : Loisir
Moa g vu la koupe du monde 1950 o braisil, gt a marakana, truc2ouf serieu.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Mytho.
Joseph Marx n'a jamais quitté l' Autriche de sa vie.
3 réponses à ce commentaire.
Mytho???;je vais t'expliquer mon pseudo,uoaile est mon prenom a l'envers,et 54 est bien mon annee de naissance,j'aimerais bien etre mytho,mais malheureusement j'ai bien 63 ans,et a l'epoque les virees a Turin(juve),Rome(A.S) et meme Naples etaient des choses courantes,autre temps autre moeurs.....
Mais surtout la Juve,je reconnais.Je precise qu'a cette epoque j'habitais Nice, aussi les virees a Monaco etaient tres frequentes
Je suis jaloux que tu es pu aller voir des matchs de la grande Serie A dans les stades. Mais je suis pas du tout jaloux du fait que tu sois turinois hein ^^
Ce commentaire a été modifié.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Ah je t'ai démasqué Eliaou !
La jalousie m aveugle !
N'empêche moi j'attendais les compils VHS de fin de saison pour voir ses matchs.
T'as bien du te régaler, veinard !
3 réponses à ce commentaire.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Je suis allé voir un match de Boca Juniors il y a 10 ans, avant le match les mecs déroulaient un tifo immense qui recouvrait toute une tribune hommage à Maradona des années après son passage, impressionnant, et le stade est magnifique.
Au stade de la Luz a Lisbonne(plus ou moins 100.00 places) en 96-97,j'avais vu un tifo de folie qui faisait la moitie du stade (une longueur et une largeur)un truc de fou.
2 réponses à ce commentaire.
Vu mon age canonique,je peux ecrire un livre sur les matches et les stades que j'ai vu et vecu>Ca va du stade de la Luz a Lisbonne en passant par pratiquement tous les stades francais (Ah le stade du Ray!!!!)quelques stades en Belgique,Angleterre,Allemagne.Je n'avais aucun merite,je travaillais en ce temps-la pour une grosse compagnie d'hotels,donc a chacun de mes deplacements professionnels.....
mara donna des frissons Niveau : CFA
Ah la belle vie !
Quand tu veux repondre aux messages tu as la flèche noire à droite c'est plus simple.
Bonne soirée.
Merci pour la fleche,je n'avais pas percuter.Pour en revenir a Maradona,honnetement je ne me rappelle plus contre qui Napoli jouait ce jour-la>mais ce dont je me souviens c'est que ADM avait marque un but,je croyais que mon coeur allait exploser par la bronca qu'il y a eu a ce moment-la.Rien que d'en parler,j'ai des frissons le long de ma colonne vertebrale
ADM avait marqué, ce jour-là? Je ne me souvenais pas qu'Angel Di Maria avait évolué à Naples, à cette époque! Il serait donc beaucoup plus vieux que l'on ne pense; je comprends maintenant l'obstination du PSG à vouloir le remplacer par le plus jeune Neymar.
Armando Diego Maradona,ADM pour les intimes,dont moi (non,je rigole)
A mon avis, c'est lors de vos sorties de guindaille que tu l'appelais Armando Diego; l'alcool faisant souvent avoir une vision inverse des choses. Pour le reste du monde, c'était Diego Armando.
El_Tabasseur Niveau : DHR
Génération Supporter, c'est toi?
Generation supporteur,je ne sais pas.Depuis tout petit je suis supporter exclusif de Nice (Issa Nissa)j'ai use mes culottes courtes sur les gradins du Ray ,mais j'aime surtout (en dehors de Nice) la Juve
You'll never walk without gerrard Niveau : CFA2
Les mecs votre petite discussion fait plaisir!
Le san Paolo c'est un stade que je rêve de voir, à voir avec justement Boca et le Sporting Lisbonne. Ces stades vu depuis la télé ou un lien stream on lair tellement incroyables
Waaa c'est justement pour des commentaires comme ça que je me suis inscrit sur Sofoot. La passion du vrai foot <3
Trifon Ivanov Niveau : CFA2
Le San Paolo est malheureusement devenu une poubelle, par contre l'ambiance y est toujours magnifique. Je me réjouis d'y aller au mois de mai pour fêter le titre contre mes copains Calabrais de Crotone !
10 réponses à ce commentaire.
La ville de Naples ça évoque tellement de souvenirs pour moi .. Lors d'un roadtrip dans l'est d'Ottawa notre Jeep était tombé en panne :( notre anglais étant tres aproximatif il était impossible pour nous de faire de l'autostop .. nous nous étions alors embarqué dans une sacrée aventure qui nous conduira au charmant quartier de Secondigliano :)
Ce commentaire a été modifié.
Cela me rappelle une pensée d'un globe-trotter Italien qui expliquait qu'il n'avait nullement besoin d'apprendre les langues pour visiter le vaste monde. Il arrivait toujours à dénicher une pizzeria tenue par un expatrié du vieux pays susceptible de l'aider et le guider dans la ville.
1 réponse à ce commentaire.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 7
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
À lire ensuite
La fiche de Rennes