La mobilisation bordelaise

0 0
Du côté des Girondins, qui se déplacent ce soir à Valenciennes, l'heure est grave, et le calcul simple : défaite dans le Nord, et bye bye l'Europe la saison prochaine ! Un ultimatum sportif qui fait cogiter le staff technique bordelais.

« Le paradoxe de cette fin de saison, c'est que c'est à nous, staff, de faire retrouver aux joueurs cette fraîcheur mentale, pas physique, indique un Laurent Blanc très à l'écoute, et conscient que sont groupe est actuellement incapable de surmonter des faits négatifs. A Valenciennes, il faut jouer pour enrayer cette spirale de défaites. On ne peut pas s'habituer à ce parcours-là, ce n'est pas possible. Il faut que les joueurs aient une réaction, une remobilisation, en sachant les efforts que ça demandera, ajoute-t-il. Et je pense qu'ils sont prêts à le faire. »

Soit surmonter déception et frustration. «  J'espère que les deuils de la Ligue des Champions et de la Coupe de la Ligue sont faits, poursuit-il. Un entraîneur, c'est toujours un pédagogue, et encore plus quand on connait une période délicate. Ça permet de garder son groupe motivé. A nous de redonner cette énergie manquante. »

Pour une victoire, et peut-être une fin d'exercice sauvée.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le comité du mercredi
0 0