Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options

La mission de Zambo pour faire vriller Neymar

Modififié
Mission sabotage.

Dimanche au Vélodrome, l'OM est passé tout proche de l'exploit, en menant jusque dans le temps additionnel face à l'ogre parisien. Buteur en première, Neymar a ensuite disparu, et a fini par craquer en fin de match en étant expulsé. Le plan parfait pour des Marseillais qui ont tout fait pour le sortir de son match, comme l'explique Zambo Anguissa dans L'Équipe.


« Pour Neymar, la consigne était spéciale : le ramener dans l'axe, le serrer, faire en sorte qu'il n'arrive jamais lancé. [...] On avait notre méthode avec Flo : il devait l'orienter vers moi, je devais le bloquer. À deux, face à un tel joueur, c'est quand même plus simple. [...] Je devais le piquer. Le coach m'avait prévenu : "C'est un super talent, mais il peut péter les plombs." Alors sans grosse faute, avec des petits trucs, en le mettant parfois au sol, je l'ai titillé. »


« À un moment, il part de chez Sakai, côté droit, je le suis sur trente mètres vers l'axe avant de faire faute. Il ne fallait pas lui laisser d'espace. [...] Je l'ai trouvé assez calme, mais il a fini par s'énerver. C'étaient les consignes, on a été plus malins que lui sur ce match, le carton rouge a failli nous être bénéfique. Il n'y avait aucune intention de blesser. C'était juste intense. »

Le maître reste Ocampos, qui a réussi à prendre le Ney' à son propre jeu en simulant encore mieux que lui. JB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 16:00 Drogba repousse sa retraite et marque pour Phoenix 4