1. //
  2. //
  3. // Bruges–Naples

La minute d'applaudissements éternelle de Bruges


Depuis le 8 mai 2008, la Blue Army et tous les supporters du Club Bruges KV n'oublient jamais de frapper dans leurs mains à la 23e minute de chaque match. Pour toujours se souvenir de François Sterchele.

Modififié
« Meilleur buteur de Jupiler Pro League 2006/2007 » : cette première distinction personnelle au plus haut niveau restera à jamais la dernière pour François Sterchele. Une saison moins un match plus tard, l'attaquant belge se tue au volant de sa voiture à Vrasene, entre Bruges et Anvers. C'est avec le club de cette dernière, le Germinal Beerschot, qu'il avait planté 21 buts en 2007 ; ce sont les supporters de la première, la Blue Army du Club de Bruges, qui commémorent depuis 2008 le numéro 23 et, surtout, l'homme qui le portait. Ce jeudi soir encore, à la 23e minute du match contre Naples, malgré le huis clos décidé, chacun aura une pensée pour celui dont la vie s'est arrêtée à 26 ans.

Ton soleil brillera éternellement


« Depuis le début, il a été très populaire. En premier lieu parce qu'il a choisi de venir à Bruges et pas à Anderlecht, qui est notre pire ennemi ! » Isabelle, dirigeante de la Blue Army, a une pointe d'émotion dans la voix au moment d'évoquer François « Sterkélé » – en VO. De fait, après sa saison 2007 de haut vol, celui qui a commencé par martyriser les défenses des divisions les plus basses a la cote et le choix : le Standard, Anderlecht, le Club Bruges, tous les gros sont sur le buteur. Il choisit Bruges et marque onze fois en 31 matchs. Mais au-delà de la rivalité intestine entre Bruges et Anderlecht et de stats correctes pour une première saison, Isabelle se souvient surtout d'un « joueur qu'on aimait voir jouer, qui aimait animer le public, qui se donnait à 200%. Et nous, on préfère ça à un joueur qui a tous les talents et qui ne se donne pas à fond. Lui avait l'engagement et le talent. Et il était très abordable, il prenait le temps avec les supporters. Il était qui il était, il ne jouait pas un jeu. » Alors, quand la nouvelle de son décès est connue, l'émotion est forte.

Trois jours plus tard, dernier match de la saison, contre Westerlo au stade Jan Breydel. « C'était un match surréaliste, on ne s'attend pas à devoir dire adieu à un joueur, à voir ses coéquipiers en larmes... Les joueurs sont entrés sur la pelouse avec une immense photo de François, ils ont fait le tour du stade. Ça donnait la chair de poule, c'était... pfiou ! » Un sentiment indescriptible partagé par les 26 000 supporters présents. La Blue Army y va évidemment de son hommage, quelque chose d'assez traditionnel : « On avait fait une banderole "Ton soleil brillera éternellement", quelque chose comme ça. Mais c'est tout, le club nous avait dit qu'il organiserait tout avec les joueurs. Je suppose qu'il y a eu une minute de silence, à vrai dire je ne m'en rappelle même plus. Quand j'y repense, c'est quand même encore dur. On gagne ce match, mais c'était sans importance. On faisait les adieux à François. » L'histoire tristement normale d'un hommage à un joueur décédé. Avec la trêve estivale, elle aurait pu en rester là. Sauf que l'homme a laissé une trace dans les cœurs, et les mains vont commencer à battre à l'unisson dès la saison suivante.

« Sacré François, il a remis ça ! »


« La saison d'après, on a commencé à applaudir pour lui à la 23e minute, sa minute, son numéro. On s'est peut-être dit "Tiens, on va commémorer en applaudissant à la 23e", mais on n'a pas mis une banderole "il faut le faire !" C'était entre nous. Et puis ça a continué, un match, deux matchs, et c'est toujours le cas... » Plus de sept ans que ça tient, sept années que, chaque 23e minute, les supporters se souviennent d'un amour trop éphémère : « C'est énorme. Je crois qu'on ne s'attendait pas à ce que ça dure autant d'années. Il y a des jeunes supporters qui n'ont jamais vu jouer François ! Mais dans un café du stade, il y a toujours cette grande photo que les joueurs avaient rentrée. On avait fait des écharpes, des enfants avaient fait des dessins, ils sont toujours là. Et lui aussi, il est toujours un peu là... » Et parfois, l'attaquant vient donner un coup de main à ses anciens coéquipiers.

Car pendant tout ce temps, il y a forcément quelques moments particuliers. Le plus fort restera peut-être celui du premier derby après l'accident, contre le Cercle Bruges : « On avait un peu de mal, et c'est dans la 23e minute qu'on a marqué le but. On explose de joie, tout de suite après on a crié le nom de François. C'était drôle parce que plein de supporters ont regardé le ciel en disant "Sacré François, il a remis ça !" C'est difficile à expliquer, on a vraiment cru que c'était un signe de lui. » Il y a encore Gregory Mertens, ce joueur de Lokeren décédé le 30 avril 2015 des suites d'une crise cardiaque survenue trois jours plus tôt. Le 29 avril, lors d'un match contre Charleroi – dont les supporters accompagnent traditionnellement la 23e minute, Sterchele ayant joué dans le club carolo – ceux de Bruges applaudissent pendant la 4e minute, du numéro du défenseur, alors même qu'il a joué pour le Cercle rival. Puis, en septembre 2015, Bruges et Lokeren s'unissent le temps de deux minutes d'applaudissements : « C'était beau à voir. Ils ont connu la même expérience et ça nous lie un peu dans le chagrin, quelque chose comme ça. »

13 novembre et douzième homme


La semaine dernière, c'est tout le monde du football qui s'est rassemblé dans le recueillement après les attentats de Paris. Une minute de silence parfaitement respectée, à Bruges comme ailleurs, qui a renforcé la mémoire de celui parti un soir de mai 2008 : « Ça fait sept années qu'elle se fait, il y a des moments où il y a un peu moins de gens qui applaudissent. Le mois de mars, celui de son anniversaire, ça applaudit plus, le mois de mai, celui de son décès, c'est quasiment tout le stade. Mais, la semaine dernière, j'ai eu l'impression que la 23e minute a été plus intense. » Malheureusement, après l'hommage vient la sécurité, et aucun supporter ne pourra se rendre au stade Jan Breydel ce soir. Peu importe, les joueurs ne seront pas seuls sur le terrain, ni François là où il est : « On va se réunir, ne fut-ce que pour crier très, très fort afin que les joueurs sachent que les supporters sont derrière eux. Et on applaudira à la 23e. Sauf si les autorités décident de pousser dans l'absurdité et nous empêchent de nous rassembler. Mais moi, j'ai un pendentif de Bruges. Si je suis devant ma télé, je donne toujours un bisou sur mon pendentif à ce moment. »

Alors, tant qu'il y aura Isabelle et tous les siens de la Blue Army pour perpétuer la mémoire collective, les applaudissements continueront. Et s'ils s'estompent, il restera toujours un numéro unique, qu'aucun joueur ne pourra plus jamais floquer, le club l'ayant retiré. C'est le second numéro à ne pouvoir être porté sur le terrain à Bruges. Le premier ? Le numéro 12, celui dédié aux supporters blauw en zwart...

Vidéo


Par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

nononoway Niveau : CFA
Vidéo du match post-décès

https://www.youtube.com/watch?v=BYZAOi6HkgM

Tous les joueurs portaient un maillot floqué 23 sur le devant, la sono a joué YNWA, à chaque goal marqué (4-0, 4-1, je sais plus) on pouvait voir l'émotion des buteurs.

Dans mes souvenirs, lors du dernier match de l'équipe national au Jan Breydel, on applaudissait aussi à la 23e (contre la Slovaquie, 2013)

Un des plus gros gâchis du football belge moderne. Si il n'avait pas eu cet accident je suis sur qu'il aurait été à l'étranger avec une carrière brillante. Mais bon, ce sont les aléas de la vie.
il y a 12 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 7 heures Nantes, la mascotte et le plagiat 25 il y a 9 heures Brian Fernández arrive à Metz 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8
Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
À lire ensuite
Mats Hummels à la dérive