La méthode Hulk contre le racisme en Russie

Modififié
5 31
La Russie se serait bien gardée d'une telle publicité, trois ans avant l'organisation de la Coupe du monde.

L'ouverture du championnat russe a été marquée par l'expulsion d'Eric Frimpong pour un doigt d'honneur en réponse à des injures racistes proférées en tribunes lors de Spartak Moscou/Ufa (4-2). Le Brésilien du Zénith, Hulk, qui connaît la mésaventure, a réagi à l'incident, en conférence de presse : « C'est une honte. Ça arrive presque à tous les matchs en Russie, si cela arrivait pendant la Coupe du monde en Russie en 2018, ce serait vraiment scandaleux et moche. » Et de donner une méthode bien à lui pour éviter le carton rouge : « Avant, quand ce type de choses m'arrivait, j'étais énervé, mais j'ai appris que ça ne sert à rien. Maintenant, j'envoie des baisers à ceux qui m'insultent » , a conclu le Brésilien.

Bisou futé. FD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

floyd pink Niveau : CFA
Et oué c'est la Russie...
J'ai peur que ça arrive pendant le mondial, mais moins étonnant, je pense qu'il y aura d'autre formes de racisme... sur l'orientation sexuel, vous imaginez, à chaque fois que Cristiano touchera le ballon, il se fera hué.
A la prochaine coupe du monde, attendez-vous à une avalanche de baisers!
Qui avait dit que la phase finale en russie serait moins "hot" que les autres?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 31