Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

La manif selon Sergio Ramos

Modififié
Madrid, ton univers impitoyable. Si les Merengues ont inversé la tendance sur le terrain et goûté de nouveau aux joies de la victoire, dans le vestiaire ça commence à un peu à sentir. Depuis quelque temps, la presse espagnole croit savoir que le torchon brûle entre José Mourinho et son défenseur Sergio Ramos.

Persuadé d’être devenu la nouvelle tête de turc de son entraîneur, l’Espagnol a d’abord merveilleusement manié la langue de bois : il est là pour aider l’équipe, droit dans ses bottes et le « coach fait ses choix » . Autrement dit c’est tendu, mais pour le bien de tous, restons tranquilles.

Sauf que l’affaire est un rien plus compliquée. Dans son édition de ce lundi, le quotidien Marca publie un cliché pris lors du match face à La Corogne (victoire 5-1 dimanche, ndlr). On peut y voir Ramos porter, sous sa propre tunique, un maillot floqué du numéro 10 de Mesut Özil. Et alors ? L’Allemand a récemment essuyé une soufflante de Mourinho, énervé des performances de son meneur de jeu.


Sergio Ramos aurait donc profité de marquer un but pour afficher son soutien à son coéquipier, lui aussi pris en grippe par le Special One. Raffinée comme manière de gueuler et le faire savoir.
PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 9
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible