En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

La malédiction Highbury ?

Première déclaration de Samir Nasri lors de la signature de son contrat à Manchester City : « Je me souviens quand nous avions joué contre Manchester City et perdu 3-0, le public était incroyable. C'est ça que je veux » . Une attaque en bonne et due forme envers les supporters d'Arsenal. Justifiée ? Sûrement, selon le tout nouveau barcelonais, Cesc Fabregas. Oubliez donc le recrutement foireux, le manque d'effectif, l'échec vient d'ailleurs : du modernisme...

Depuis le déménagement des Gunners à l'Emirates Stadium, en 2006, les malheurs s'enchaînent : départs, défaites et palmarès néant...La malédiction a-t-elle touchée le flambant neuf Emirates Stadium ? C'est ce que croit savoir Cesc Fabregas, l'Espagnol a connu les deux stades et regrette aujourd'hui le mythique Highbury : «  Je ne me suis jamais aussi senti bien que quand j'étais à Highbury, c'est la meilleure atmosphère au monde, ce n'était pas ma décision le déménagement, c'était la décision du club. Highbury était si spécial, je ne connaîtrais jamais une ambiance pareille, mais Arsenal doit faire de l'Emirates Stadium sa maison maintenant et y gagner des trophées afin de redémarrer un nouveau cycle. »

On a toujours préféré Highbury de toute façon...


MeS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 38 minutes Dupraz quitte le TFC 18 il y a 1 heure Robinho en route vers Sivasspor 8
il y a 4 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 14
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7
À lire ensuite
Di Natale, pas assez bon