Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du Roi
  2. // 8es
  3. // Séville-Real Madrid

La loi des séries dans le football

Ce jeudi, à Séville, le Real Madrid de Zinédine Zidane aura l’occasion d’enchaîner un quarantième match sans défaite toutes compétitions confondues. Un record pour un club espagnol. Mais les Merengues n’ont pas le monopole des séries folles. Du Skonto Riga au Bayern Munich, retour sur les plus beaux records du football mondial.

Modififié

Le Real Madrid


Si Zinédine Zidane aura l’occasion de battre le record du Barça de Luis Enrique en enchaînant un quarantième match sans défaite ce jeudi soir, le Real Madrid a déjà quelques belles séries quasi imbattables dans son cartable. Parmi elles, on retrouve les cinq Ligues des champions remportées à la suite entre 1956 et 1960, mais aussi les vingt participations d’affilée en C1 – série toujours en cours – ou encore les cent vingt-deux rencontres sans perdre le moindre match à domicile en championnat entre 1957 et 1965. Avant de s'attaquer à ces trois records surréalistes, Zizou pourra, en cas d'échec à Séville, se rattraper et doubler le Barça en devenant la seule équipe à enchaîner sept demi-finales de Ligue des champions. Avant pourquoi pas de faire du Real Madrid la première équipe à remporter la compétition deux fois d’affilée depuis sa nouvelle formule en 1992. Après ça, peut-être que ZZ pourrait être considéré comme un bon entraîneur. Sinon, Pascal Dupraz lui restera supérieur.



Le FC Nantes


Avant de végéter dans les bas-fonds de la Ligue 1 avec une attaque composée d'Emiliano Sala et Yacine Bammou, le FC Nantes était l'un des meilleurs clubs de France. Mieux, les Canaris ont eu des périodes où ils étaient totalement invincibles. C’était notamment le cas entre le 15 mai 1976 et le 7 avril 1981, quand les Nantais ont enchaîné pas moins de quatre-vingt-douze rencontres de Ligue 1 sans connaître la défaite dans leur antre de Marcel-Saupin, la Beaujoire n’étant encore qu’à l’état de projet. C’est finalement l’AJA qui mettra fin à cette folle série en s’imposant 1-0 dans les dernières minutes de la rencontre grâce à un but de Patrick Rémy. Si ce record va être difficile à aller chercher, le FC Nantes ne pourra rien faire pour empêcher le Paris Saint-Germain de battre son record de saisons d’affilée en Ligue 1 (44), lui qui joue actuellement sa quarante-troisième saison dans l’élite de suite. Les supporters parisiens peuvent remercier grandement Amara Diané pour ce futur record.



Le Skonto Riga


Si l’Olympique lyonnais peut se targuer d’avoir le record de France avec ses sept titres remportés d’affilée, les Rhodaniens sont des petits joueurs comparés au Skonto Riga. Entre 1991 et 2004, le club letton a régné sans partage sur le championnat du pays de l’ex-URSS en s’adjugeant quatorze titres de suite. Record du monde. Lincoln Red Imps F.C., basé à Gibraltar, est lui en course pour enchaîner son quinzième titre, mais son statut de semi-professionnel l’empêche d’apparaître au Guinness Book. Mais attention, le BATE Borisov en est désormais à onze depuis novembre dernier et pourrait bien doubler le Skonto Riga dans les prochaines années, tant le championnat biélorusse semble trop facile pour lui. D’autant que le club letton aura bien du mal à reproduire telle série puisqu’il galère actuellement en deuxième division. L’OL est prévenu.



Le Brésil


En plus d’être la sélection qui possède le plus d’étoiles sur son maillot, le Brésil est aussi l’unique pays à n’avoir raté aucune édition de Coupe du monde, soit une série de vingt compétitions mondiales de suite. Deuxième à ce classement avec dix-huit participations, l’Allemagne est excusée, n’ayant pas répondue à l’invitation en 1930, puis en ayant été exclue de l’édition 1950 à cause de celui-dont-on-ne-prononce-pas-le-nom. Si l’Allemagne peut donc contester ce record de la Seleção, elle ne peut rien trouver à redire quant à l’autre série impressionnante du Brésil, celle du nombre de victoires d’affilée en Coupe du monde. Une série qui a débuté après la finale perdue contre l’équipe de France en 1998 et qui s’est terminée à Francfort lors d’un quart de finale de Coupe du monde 2006 à nouveau contre les Bleus. Avec à chaque fois un Zinédine Zidane stratosphérique. La France aime visiblement casser les séries, puisque au dernier Euro, en accrochant le nul en finale contre le Portugal, les Bleus ont empêché la Selecção de réussir deux victoires de suite après celle contre le pays de Galles en demi-finales.



L'ASEC Mimosas


Club phare du championnat ivoirien, l’ASEC Mimosas a connu ses plus belles heures au début des années 90. Et plus précisément entre la fin de saison 1989 et le 19 juin 1994. Cinq ans durant lesquels le club basé à Abidjan n’a pas perdu la moindre rencontre. Soit un total de cent huit matchs avant une défaite 2-1 à Yamoussoukro sur la pelouse de la Société omnisports de l’armée. Entraîneur de l’ASEC durant deux ans, Philippe Troussier a participé à cette série en ne perdant aucune rencontre de Ligue 1 ivoirienne. En Europe, le record appartient au Steaua Bucarest avec cent quatre rencontres de suite sans défaite en championnat entre le 17 août 1986 et le 9 septembre 1989. Mais attention, invaincue depuis trois rencontres en Ligue 1, l’AS Nancy-Lorraine de Pablo Correa n’a pas dit son dernier mot.



Le Bayern Munich


Si Chelsea a récemment réussi l’exploit d’enchaîner treize victoires de suite en Premier League, avant de s’incliner contre Tottenham, les Blues n’ont pas pu égaler le record d’Arsenal (14). Mais les Gunners ont trouvé plus fort qu’eux dans les cinq grands championnats européens. En Italie, l’Inter période 2006-2007 a aligné dix-sept victoires d'affilée, soit une de plus que le Real Madrid de Zidane et le Barça de Pep Guardiola. Décidément, le technicien catalan aime enchaîner les matchs à trois points, car c’est son Bayern Munich période 2013-2014, le meilleur des cinq grands championnats avec pas moins de dix-huit victoires, avant ce nul à domicile contre Hoffenheim et le but d’Anthony Modeste. Tous des tocards par rapport à The New Saints qui en est à vingt et une victoires de suite dans le championnat gallois. Attendez que Modeste signe à Bangor City, et la série va vite se terminer.



The New Saints


Depuis la défaite en début de saison sur la pelouse de l’APOEL Nicosie lors du match retour du deuxième tour préliminaire de Ligue des champions, The New Saints a remporté tous les matchs qu’il a disputés. Quatre victoires en Coupe du pays de Galles, deux en Scottish Challenge Cup, compétition à laquelle TNS a été invité, et vingt et une en championnat. Soit un total de vingt-sept victoires consécutives – série en cours –, suffisant pour rayer l’Ajax Amsterdam de Johan Cruyff du Guinness Book. Coup dur pour les Écossais d’East Kilbride FC, qui ont eux aussi battu cette année le record du club néerlandais, mais n’étant que semi-professionnels le record du club de cinquième division n’a pas pu être validé. Le football est cruel.



Les équipes qui auraient pu aussi être citées :


L'AC Milan et ses cinquante-huit rencontres sans défaite en championnat (1991-1993), Club Nacional (Uruguay) et ses dix-neuf participations de suite en Copa Libertadores (1997-2015) ou encore Manchester United et ses cinquante-six matchs internationaux sans connaître la défaite à Old Trafford (1956-1996), etc.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 4 heures Leeds enchaîne 16
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 14:20 Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 166