1. //
  2. // 14e journée
  3. // Real Madrid/Atlético Madrid

La Ligue des champions ou rien pour Mourinho ?

Après une saison 2011/2012 record en Liga, le Real Madrid n'est pas au top en ce début de saison. La faute à « pas de chance » et à des imbroglios internes entre joueurs et entraîneur. Le titre domestique déjà aux oubliettes, les Merengues ne misent plus que sur la Ligue des champions...

Modififié
12 43
Oh, que ce Real Madrid a bien changé ! En l'espace d'un été, la version « mourinhesque » de la Casa Blanca a pris un bien mauvais virage. Un tournant prévisible, mais qui fait mal aux madridistas. Car, après avoir mené une guerre sans relâche – sportive et nerveuse – au Barça de Guardiola, le Real de Mourinho n'a plus la même dynamique, la même envie. Un sentiment humain tant les Casillas et compagnie ont lâché un influx monstre dans cette saison de tous les records (100 points, 121 buts inscrits, 32 victoires). Avec un effectif quasiment inchangé – les seuls Modrić et Essien se sont greffés à une escouade pléthorique – ce millésime 2012-2013 est plus poussif. Tant sur le plan du jeu que de la réussite. Alors que l'an dernier, les petits coups de pouce tournaient en leur faveur, ils esquivent cette année les joueurs merengues. Blessures en pagaille, méforme des uns, tristesse des autres… Ce dernier samedi, la troisième défaite annuelle en Liga face au Betis est l'illustration de cette transition douloureuse. Car si ce Barça est peut-être moins intéressant, on est en droit de se demander quel intérêt a encore la saison du Real ?

Encore un objectif commun

Le grand problème de ce Madrid « mourinhesque » est qu'il se sent d'ores et déjà arrivé. Ou presque. Car le véritable objectif fixé lors de l'intronisation du Portugais est atteint : détrôner ce Barça, auto-déclaré plus grande équipe de tous les temps. Fatigué, Pep s'en est allé en année sabbatique manger de la « Grande Pomme » , et José a perdu son meilleur ennemi. Depuis la prise de fonction de Tito Vilanova, les Blaugrana sont moins flamboyants, mais ont paradoxalement égalé le meilleur départ de l'histoire de la Liga. Pendant ce temps, à Valdebedas, loin du monde « tout beau, tout propre » de Catalogne, l'ambiance est pesante. Les luttes et les règlements de compte se multiplient en interne. Au final, personne n'est dupe : remonter onze points à ce Barça relève du fantasme. Au jeu du chat et de la souris, les rôles se sont inversés. L'an dernier, l'espoir de folle remontée du Barça s'était confronté à l'avance substantielle des Madrilènes (dix points à son maximum). Surtout, il ne reste à l'heure actuelle plus qu'un seul Clásico – en Liga tout du moins. Et dans un championnat où l'écart entre les deux mastodontes et les badauds est abyssal, difficile d'imaginer un retour du Real. Et ce, même s'il reste encore quelque 72 points à distribuer…

Mais le Real ne jure que par l'Europe cette saison. Alors, bon gré mal gré, le vestiaire meringue se retrouve autour d'un point, d'un dernier objectif commun : ramener la Ligue des champions au Santiago Bernabéu. Cette fameuse decima pour boucler une boucle vieille de 56 ans, date du premier titre européen. Dans ce dernier combat, tout le monde y trouve son compte : Mourinho deviendrait le premier entraîneur à réussir la passe de trois à la tête de clubs différents, Casillas entretiendrait un peu plus sa légende, Cristiano pourrait se targuer de devancer Messi, et Sergio Ramos ramènerait sa première coupe aux grandes oreilles. Bref, un contrat partagé mais bien difficile à accomplir. Car, au-delà de la difficulté même de s'imposer en C1, le parcours merengue en cette phase de poules peut inquiéter. Entre un Manchester City toujours pas dépucelé sur le Vieux Continent et un Ajax en mode prépubère, le Real a galéré face au Borussia Dortmund. Une défaite et un match nul face aux Teutons qui lui assurent une qualification, certes, mais comme simple second couteau. Et donc un huitième de finale corsé face à une tête de liste. Le chemin menant à Wembley est encore bien long.

L'ombre de Jorge Mendes

Cette course vers ladite decima suffira-t-elle à en finir avec les guéguerres internes ? Pas sûr. Malgré les discours de surface, le mal est profond. Iker Casillas, en grand professionnel qu'il est, a beau avouer qu'il «  faut prendre la défense de l'entraîneur (…). Nous, les joueurs, sommes aussi responsables, moi le premier » , personne n'est dupe. Forcément, après un début de saison clairement en deçà des attentes, les embrouilles n'ont pas tardé à pointer le bout de leur nez. Dans un vestiaire truffé d'égos, elles prennent même une tournure disproportionnée. Masquées deux ans durant grâce au duel sans merci face au FCB, le Real voit désormais ces luttes faire la Une. En première ligne, la mésentente entre la communauté espagnole (Casillas et Sergio Ramos en tête) et le management de José Mourinho. Un José qui, lors de ses expériences anglaise et italienne, avait les pleins-pouvoirs et qui a du mal à se faire au fonctionnement de l'institution merengue. Une incompréhension qui a déjà conduit au clash avec le boss de la Masia, à l'écart de Sergio Ramos… Pourtant, les quelque onze points de retard sur le leader lui valent encore la confiance de Florentino. Une première dans l'histoire du club centenaire, puisqu'aucun entraîneur n'est resté en poste avec un tel bilan après treize journées.

Dans ce mauvais feuilleton, un homme – toujours le même – tire quand même son épingle du jeu : Jorge Mendes. L'agent star portugais serait au cœur des maux de la direction. Selon Diego Torres, journaliste au Pais – certes en froid avec tout ce qui touche au Portugal, mais toujours très bien informé –, «  pour la direction, la perte de Mourinho ne serait pas un énorme problème alors que perdre Cristiano le serait. Florentino Pérez et Jorge Mendes le savent. Du centre de Valdebebas jusqu'aux bureaux de Bernabéu, on suspecte que Cristiano soit utilisé par ses représentants comme un moyen de pression pour renforcer les revendications de Mourinho.  » Le président de la Gestifute est en effet un gros malin. Un gros malin qui sèmerait même la zizanie jusqu'au sein du vestiaire entre ses poulains (Cristiano, Mourinho, Pepe, Coentrão, Di María) et le reste du groupe. Pis, en cas de départ de la doublette CR7-Mou, le magnat des agents aurait déjà établi un plan : ramener le goleador de l'ennemi local, Falcao, au Santiago-Bernabéu. Un Tigre qui, bien entendu, fait partie de son écurie. Et il est peut-être là, l'intérêt du millésime madrilène : qui va finalement remporter la guerre des nerfs ? UMP, tu as de la concurrence outre-Pyrénées.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Hilda de Polaris Niveau : CFA2
Ca sent la fin du Mou à Madrid, comme ca sentait la fin avec chelsea ou l'inter, il est arrivé au bout d'un cycle.
Paris l'attend à bras ouverts !
Spikelee92 Niveau : CFA2
En tant que fanatique du fcb je me réjouis du bordel a Madrid.qui n'a fait qu'illusion qu'une saison Perez ne retiens pas les leçons antérieurs Mourinho est excellent comme entraineur mais sur de courte période. La c'est la fin il aura permit de gagner une liga mais a quelle prix et dans quelle état il va laisser madrid ?

Par contre faut pas rever la ldc deja pr le fcb c'est loin d'etre gagner alors madrid quand je vois la juventus dortmund et man u ça risque d'etre beacoup plus compliqué que prévue, je les voit pas allez bien loin.

L'image de madrid a pris un coup depuis la reprise de la liga tous les matchs sont compliqué pour celui qui suit le réal, Cr7 a baisser le niveau au pire moment dans la dernière ligne droite pour le ballon d'or, Rien ne vas plus, évidemment ils vont encore gagner un paquet de match faut pas abuser mais le mal est profond.

Le Réal s'en sortira t'il sans dommage c'est la question, je le repete et soutiens mm l'année dernière le fcb est largement devant cette équipe de contre attaque mdr merci pr cette article je me réjouis du malheur de madrid oui oui bonne journée a tous.
La question est posée, le groupe sera t'il capable de laisser les querelles interne pour se focaliser sur la decima ?

Février est encore loin, un mercato à venir,  mais surtout le resserrement des troupes derrière le général Mourinho. Car le jeu proposé est en deçà des espérances, surtout après une saison pleine. Pas mal de blessures, des joueurs cadres moins performants comme Özil, le duel Benzema/Higuain.

Est-ce sa dernière saison ? Selon un sondage Marca, 43% des votants pensent que oui. Fort possible tant ce mariage est truqué (arrangé) dès le départ. Mourinho a réussi a quelques tours de force (virer Valdano, pleins pouvoir sportifs.....) mais a je pense sous estimé l'influence de l'aficion merengue, qu'il puisse battre tous les records et malgré tout être rejeté par le peuple merengue. Va t'il finir la saison ? La question mérite d'être posé même si je pense qu'au vu de son contrat et de ses pouvoirs, une rupture en cours de saison serait compliqué, d'autant que la LCD est encore un objectif réalisable.

Sur la gestion du groupe, les clashs sont un lot quotidien dans des clubs truffés d'égos. Il est clair que l'épisode Ramos a laissé des traces. Comme la gestion actuelle du cas Özil.

Du boulot pour le père José ! 
Myros el matador Niveau : CFA
Qu'il gagne ou non la LDC il partira en fin d'année, Il doit en azvoir ras le cul de la presse espagnole des socios madrilenes et des scission dans son vestiaire ( c'est quand même la première fois qu'il galère autant à gérer un vestiaires bon ok c'est le real et pas les barbapapa) perso je le vois bien se prendre un petit congés sabatiques histoire qu'on l'oublie deux secondes qu'on le laisse respirer ça fait 8 ans que le type centralise toute l'attenttion médiatique et les fourberies qui vont avec (néanmoins il sait trés bien les instrumentaliser et en jouer... Après il l'a toujours dit son objectif c'est de retourner en angleterre, donc bon va t-il attendre que Sir Alex se retire des terrains? c'est pas dit vu que Ferguson à pas l'air prêt à partir...
Mou ne quittera pas le Real avant d'avoir gagné une C1. Il n'y a pas une équipe au monde avec laquelle il aurait actuellement plus de chance d'ajouter une 3e C1 à son palmarès et c'est sa priorité absolue. Ce Real "doit" la gagner cette saison, la prochaine ou la suivante. Tout autre résultat serait un échec fracassant.
Myros el matador Niveau : CFA
@spikelee je vois pas ce qui a de réjouissant même pour un supporter barcelonais à voir un tel bordel à Madrid ??? Déjà que ce championnat est chiant comme pas possible alors si en plus y a plus de lutte entre Madrid et barça qui va s'y interesser??? Non parce que si c'est pour regarder l'equipe de hand des nains stéroidés faire la passe à 10 pendant 90mn X 38 matchs alors la on aura touché le fond pour la BBVA où l'interet serait totalement anhilé.....
Myros el matador Niveau : CFA
@bergkamp la question est pas de savoir si Mou veut rester mais bien de savoir s'il va pas se faire jeter??? Tout Mourinho qu'il soit Madrid reste Madrid quand ils disent stop cmort
Pep Pep Pep Pep Niveau : District
Si Mourinho arrêtait de faire jouer son effectif comme un vulgaire club de PL en balançant des longs ballons ça irait peut être mieux pour obtenir des résultats sur le long terme.

Que Perez achète un fond de jeu cet été après avoir engagé un entraineur compétent.


La philosophie de ce mec diffère complétement de celle du club Merengue, Di Stefano doit d’ailleurs se régaler en voyant aussi peu de construction.

Sinon je vois bien l'Atletico aller chercher un nul a Bernabeu, ça va être un match sympa avec deux équipes de contres face à face & l'equipe de Simeone ne se livrera jamais laissant l'initiative du jeu au Real, là ça va être drôle.

Moi je le vois bien dégagé après la futur elimination en CL s'il tombe contre un client (Juve,Bayern,MU).
@Spikelee92 : J'te chie* dans la bouche.
tyler_durden Niveau : DHR
S'il part avec la C1 dans la poche, le mec entre clairement dans l'histoire !

Bon ca va être dur, comme toute LDC quoi, mais pas impossible, le championnat n'a rien à voir, on peut très bien voir le Réal exploser ManU, la Juve et se faire accrocher 3 jours après par la Sociedad.

J'aime pas vraiment le PSG, et je trouve qu'Ancelotti est un putain de coach, mais je sais pas je vois bien Mourinho au PSG !
Boss de la Masia ?
Plutôt de la cantera ou de la Fabrica...

Le Barca, tjs omniprésent sur So Foot :)
Impossible d'imaginer Mou sur la banc parisien la saison prochaine. Le mec est pleine force de l'âge, la C1 l'obsède et il veut mananer des équipes qui soient des "produits finis", mûres et dominatrices. Et il faudra quelques saisons pour que le PSG atteingne ce statut. Dans 5/10 ans après sa deuxième vie anglaise why not.
tyler_durden Niveau : DHR
Ah oui mais pas l'année prochaine j'aurais du préciser ! De toute facon, les qataris ont l'air de faire confiance à Ancelotti et ils ont raison sur ce point.

Honnetement à la fin de saison je vois pas Mourinho reprendre directement un club, en fait je vois pas de club qui pourrait l'accueillir tout de suite.
Moi aussi je pense que Mourinho n'en a plus rien à battre de la liga. Il est entrain de mettre au point un braquos bien ficelé. Ca se passera à Wembley en mai 2013 et il a une certaine coupe aux grandes oreilles dans le viseur...
Spikelee92 Niveau : CFA2
@drakk 46 et moi jte pisse dessus mon gars, facile de faire le mariole derrière un pc que tu sois pas de mon avis ok ppr on est la pour débattre. Si tu veux faire l'ancien ba fait moi signe tu va gagner du temps.

Au cas ou vous le savez pas le réal a 8 points de retard sur l'agletico aussi et demain ils se croisent, je pense que la liga est loin d'etre plié la periode de moins bien du fcb est janvier fevrier c'est dc un trio qui va se degager ils vont rattraper le duo.
Liga deja jouer et la 1ere league c'est pas un duel entre les 2 manchester non qui va les deranger chelsea arsenal everton west brom arretez vos salades un peu avec vos commentaires fatiguant sur le championnat qui a gagner le plus de trophé europpéens en jeu depuis 2000
Fernando Hierro Niveau : District
J'aime qu'on donne pour perdu la Liga. Ça montre à quel point certains ont la mémoire courte (CF. la liga gagnée par Capello en 06-07, avec 12 points de retard à la pause hivernale). Certes, elle reste difficile, mais pas impossible. J'espère pour le spectacle que ce n'est pas déjà fini !
Alexandre-Benoît_Berurier Niveau : District
Devant la possibilité de voir s'effondrer ce qu'il a construit, le "petit mur" tremble. Il serait terrible de le voir confronté à un cuisant echec tant les relations tendues qu'il a tissé avec la presse lui reviendraient bien fort à la tronche. Tout vient à point à qui sait attendre, n'est-ce pas "El Pais".
Arrêtez un peu de parler un peu de pipi et de caca, voulez-vous? On est entre grandes personnes ici, allez jouer ailleurs.

D'après ce qu'on peut observer, il me semble que José bloque avec cette équipe-là. J'avais l'impression que du temps de l'Inter, tout se passait beaucoup plus facilement, et les joueurs lui étaient beaucoup plus fidèles. À Madrid les joueurs n'ont pas besoin de lui, beaucoup sont champions d'Europe/Monde avec l'Espagne, les autres sont des superstars (CR7, Di Maria, Kakà, Ozil...) et enfin il y a beaucoup de très bons joueurs qui ne comprennent pas pourquoi ils ne jouent jamais (Sahin l'année dernière, Raul Albiol qui se fait chiper sa place de doublure par un minot français de 19 piges...). Il y a ces histoires de "taupes" et de "scissions" ; il y a un rival à qui on ne peut lâcher AUCUN point (trois défaites et hop c'est fini...le PSG s'en tire pas si mal finalement en L1 hein..?).
Mou ne peut être un Dieu à Madrid car il y en a déja d'autres, Casillas étant le plus marquant. Il était là avant, il sera là après.
Et puis il y a ces foutus journalistes espagnols qu'il ne semble pas blairer depuis qu'il est arrivé.

Bref, rien ne se passe comme prévu j'ai l'impression. Decima ou pas, je suis d'avis que le Mou partira à la fin de la saison.
Frenchies Niveau : CFA
@Myros el matador (403) le 30/11 à 10:30

"Non parce que si c'est pour regarder l'equipe de hand des nains stéroidés faire la passe à 10 pendant 90mn X 38 matchs alors la on aura touché le fond pour la BBVA où l'interet serait totalement anhilé....."

comment ce mec peut avoir une note pareil, en disant de la m*rde pareil. truc de fou !!
(la réponse étant: solidarité entre mongols "barcaphobe").

faut être fini à la p* pour ne pas comprendre que si la beauté du sport est bien la compétition (entre concurrence loyale, ce qui fait doucement rire en liga à cause des droits TV hein), l'intérêt commercial d'un sport est le SPECTACLE.

le spectacle ne doit pas être réservé qu'au connaisseur "oh comment la défense joue trop bien l'hors jeu!"
pour le néophyte, le frisson de ce "jeu" réside dans le BUT et pas dans le "superbe tacle glissé"
... parfois même pas dans le "petit pont / roulette / flip flap / passe aveugle".

A ton avis, un difuseur est d'avantage intéréssé par un 0-0 entre les deux meilleures équipes ou par un 0-5 = un but toutes les 18 minutes en moyenne .... qui se résume à un "non match" ???

Tu critiques la possession de balle dépassant l'entendement (2 tiers du match) alors que pour n'importe quel connaisseur de football, cela reste un exploit de technique/jeu d'équipe et la meilleure manière de diminuer les chances de l'adversaire (le bus dans la surface avec 30% de possession de balle est un avoeux d'impuissance, qui avec chance suffit parfois).

met toi au baby si tu préfères l'hourra football et à la troisième division si tu veux des 0-0 / 2-1.
je pense que les audiences des matchs du barca, qu'on soit pour ou indifférents ...
prouve que la possibilité (fréquente) de voir autours de 5 pions dans le match, fait bander la planète.
Fernando Hierro : J'aime l'exemple de la liga 06-07 et les 12 points remontés par Capello. Tu sais comment ça s'est terminé pour Capello malgré la remuntada à cause du pauvre spectacle proposé je suppose ...
Maintenant, blague à part, cette remontada à plus été due à la découverte des boites de nuit barcelonaise par Ronaldinho que par le Real. Je vois mal Messi laissé sa femme et son fils à la maison pour aller faire la teuf.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
12 43