En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

La Ligue 2 à 18h, vraiment?

Les matchs de Ligue 2 vont très probablement être décalés le vendredi entre 18h et 19h, puisque beIN Sport, la chaîne qatarie d’Al Jazeera, qui a remporté l’appel d’offres pour la diffusion, ne veut pas de concurrence avec le match de Ligue 1, le même soir. Les supporters des clubs de Ligue 2 se préparent à des actions de contestation, alors que les présidents négocient pour débuter les rencontres le plus tard possible. Explications.

Modififié
L’arrivée de beIN Sport, la chaîne qatarie d’Al Jazeera, sur les ondes françaises ne se fait pas sans remous. Des voix s’élèvent déjà pour regretter une « privatisation » de certains matchs de l’Euro, que beIN Sport diffusera en intégralité, dont 10 rencontres en exclusivité. Mais c’est une autre bataille – moins bruyante, mais pas moins importante – qui est en train de se jouer dans l’antichambre de l’élite du football français. La chaîne qatarie va récupérer le lot n°1 de l’appel d’offres lancé par la LFP, concernant les droits de diffusion de la Ligue 2. Autrement dit, les 8 matchs du vendredi soir incluant le meilleur choix, et moyennant la rondelette somme de 20 millions d’euros. De son côté, Eurosport conserve la rencontre de deuxième choix, en prime time, le lundi soir.

« Ils veulent des stades vides ! »

C’est sur la question de l’horaire que les choses se corsent. beIN Sport, qui s’est également octroyé une rencontre de Ligue 1 le vendredi soir, ne veut surtout pas mettre les deux divisions en compétition sur des horaires glissants. La chaîne envisage donc de faire démarrer les matchs de Ligue 2 à 18h ou 18h30 pour donner une visibilité totale au match de l’élite. Une décision « inacceptable et inconcevable » pour certains supporters : « Ils veulent des stades vides ! » proteste Romain Gaudin, responsable de la Brigade Loire, groupe de supporters du FC Nantes. On imagine aisément le casse-tête pour les supporters qui voudront se rendre au stade après leur journée de travail du vendredi si le match débute à 18 heures.

Depuis plusieurs semaines déjà, les Barbarians Havrais, groupe de supporters du HAC, « révoltés » , s’organisent contre ce probable changement. Via un communiqué, ils ont interpellé les présidents de Ligue 2 et appelé les associations de supporters des clubs à « unir leurs forces » . Envisageant les différents désagréments causés, Yann Simon, leur responsable, précise : « On dénonce une vue à court terme dans laquelle on décale 8 matchs de Ligue 2 pour une seule rencontre de Ligue 1. À moyen terme, on se demande également qui sera chez lui pour regarder la Ligue 2 à 18h le vendredi et, enfin, on craint que cette décision finisse par écœurer les supporters fidèles qui se rendaient au stade et ne pourront plus le faire » . Derrière cette mesure, le leader des Barbarians Havrais voit un « football [qui] se coupe de ses racines » , c’est-à-dire ses supporters, car le décalage pourrait affecter beaucoup de monde : « C’est une vraie désaffection de masse à laquelle on va assister, car c’est le public des matchs à domicile qui va être touché. »

Louvel : « Ce qu’on souhaite, c’est commencer au plus tôt à 19h »


Jean-Pierre Louvel, le président du HAC et de l’UCPF (Union des clubs professionnels de football), partage cette préoccupation, tout en se montrant plus modéré : « Tous les présidents de Ligue 2 sont d’accord pour refuser les matchs à 18h ou 18h30. Ce qu’on souhaite, c’est commencer au plus tôt à 19h. Des discussions sont d’ailleurs en cours actuellement avec les responsables de beIN Sport et avec la Ligue, qui, je l’espère, vont aboutir à un compromis. » Mais pour les supporters, que le match soit décalé à 19h pose les mêmes problèmes : « Aujourd’hui, le match est à 20h et la plupart du temps, le stade se remplit dans le dernier quart d’heure avant le coup d’envoi, le temps que les gens sortent du boulot et viennent jusqu’au stade. Alors, 19h ou 18h, c’est pareil » , avance Romain Gaudin de la Brigade Loire. Pour des clubs comme Guingamp, Lens ou Auxerre, dont beaucoup de supporters résident à plusieurs dizaines de kilomètres du stade, remplir le stade à 19h en semaine risque, en effet, de s’avérer compliqué.

« On aurait préféré que les choses restent comme avant, mais il faut rester raisonnable, commencer après 19h, ce n’est pas possible, plaide Jean-Pierre Louvel. Al Jazeera a déjà pris une option sur 18h ou 18h30. La négociation va être serrée, mais je crois que personne n’a intérêt à entrer dans un conflit, et surtout pas Al Jazeera, car c’est aussi leur image qui est en jeu. » Les présidents de Ligue 2 optent pour une position intermédiaire qui risque de déplaire aux associations de supporters, militant pour des matchs le samedi, sous la bannière : « Le foot, le samedi, pour des stades en vie » . Romain Gaudin s’en explique : « Plus ça va et plus on se moque de notre avis. Depuis que la Ligue a décalé les matchs au vendredi soir, on milite pour les matchs le samedi, c’est encore ce pour quoi on va se battre. » Avec quelles armes ? Les banderoles font, certes, passer un message, mais leur impact demeure limité. Ils viennent de publier un communiqué accompagné d’une pétition. Iront-ils jusqu’au boycott s’ils ne sont pas entendus ?

Par Anthony Cerveaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 3
il y a 3 heures Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 4 Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 43
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 24 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8 samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 27 samedi 17 février La panenka ratée de Diego Castro en Australie 20