Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options

La Ligue 1 passe en force !

Aucune surprise du côté des clubs de Ligue 1, Angers, Rennes et Saint-Étienne se sont qualifiés face à plus modestes qu’eux. Dans le choc de National, La Berrichonne s’est imposée en patronne. Dans le derby des Sudistes, Marseille Consolat a bataillé dur pour se débarrasser d'Istres.

Modififié

Granville 1-2 Angers

Buts : Jégu (9e) pour Granville // Bamba (24e), Nwakaeme (60e) pour Angers

Granville crée la sensation en ouvrant le score dans les premières minutes de la rencontre. Mais la joie est de courte durée. Un quart d’heure plus tard, Bamba jette un froid sur le stade en égalisant contre le cours du jeu. Les Normands tiennent le coup, avant de craquer à moins d’une demi-heure de la fin de la rencontre. Leurs tentatives pour revenir au score n’y feront rien. La hiérarchie a été respectée, les Angevins sont qualifiés.


Châteauroux 4-1 Pau

Buts : Tounkara (52e), Després (55e, 68e et 74e) pour Châteauroux // Laplace-Palette (41e) pour Pau

Les Castelroussins, rois des renversements de situation le temps d’une rencontre. Face à Pau, équipe de National qu’elle connaît bien, La Berrichonne a joué à se faire peur avant de prendre les choses en main. Les Palois ont d’abord éteint le stade Gaston-Petit juste avant la pause, en inscrivant le but de l’ouverture du score. Il n’en fallait pas plus pour piquer au vif les joueurs de Châteauroux, qui reviennent sur la pelouse avec l’envie d’en découdre. Et ce qui devait arriver arriva. Les Castelroussins inversent la tendance en moins de cinq minutes de jeu. KO après ces deux buts, Pau devient spectateur de son match et ne peut que regarder Després parfaire ses stats.


Biarritz 0-6 Rennes

Buts : Ugartemendia (29e csc), Saïd (31e), Diakhaby (33e), Gnagnon (38e), Habibou (67e), Mexer (74e)

Les Basques ne tiennent tête aux Bretons qu’une demi-heure dans cette rencontre. Mais que ces trente minutes sont belles : de la solidarité, du cœur, un esprit combatif, tous les ingrédients sont présents. Malheureusement pour le JAB, il suffit d’un centre dévié dans ses propres cages, pour entraîner le craquage mental de ses joueurs. Tel un appel d’air, ce premier but en entraîne un deuxième, un troisième, puis un quatrième dans la foulée. En ces terres d’ovalie, le respect de l'adversaire est de mise, les Bretons jouent tous les coups à fond et finissent par en mettre deux autres en seconde période. Le petit poucet n’a pas fait long feu face à l'ogre breton.


Istres 1-3 Consolat Marseille

Buts : Sofikitis (108e) pour Istres // Sergio (94e et 99e) et Nagui (120e+2)


Les deux équipes n’arrivant pas à se départager, le derby du Sud s’est offert trente minutes de plaisir en plus. Incapables de marquer en quatre-vingt-dix minutes malgré un penalty en toute fin de seconde période, les Marseillais n’ont besoin que de quatre minutes dans ces prolongations pour trouver le chemin des filets. Puis de cinq supplémentaires pour doubler la mise. Vaillants, les Istréens reviennent au score, mais trop tard, leurs collègues sudistes se qualifient à leurs dépens, après avoir ajouté un troisième but anecdotique au tableau d'affichage.


Iris club de Croix 1-4 Saint-Étienne

Buts : Dia (43e) pour Iris club de Croix // Hamouma (24e), Veretout (55e), Søderlund (79e), Keyta (90e+4) pour Saint-Étienne

Habitués aux beaux parcours en Coupe de France, les Nordistes n’ont pas réussi la performance de se qualifier pour la troisième année d’affilée en seizièmes de finale. Ils ont pourtant trouvé le courage d’égaliser juste avant la pause, après avoir été menés au score pendant une vingtaine de minutes, à la suite d’un but d’Hamouma. Sur corner, Dia offre de la tête le droit de rêver à tout un stade. Combatifs, les amateurs reviennent sur la pelouse avec l’envie d’avoir envie. Mais ce sont les hommes de Christophe Galtier qui prennent l’avantage, dix minutes après la reprise du jeu. Loin d’être ridicules, les Nordistes poussent jusqu’au bout pour accrocher la prolongation. En vain. Søderlund et Keita viennent assurer la qualif'. Les amateurs doivent dire bye-bye à la Coupe de France.

Par Maeva Alliche
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 24
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
samedi 18 août Leeds enchaîne 19