La Liga vers une nouvelle grève ?

Modififié
0 8
Les apparences sont parfois trompeuses, non le football espagnol ne va pas bien.
Alors que le début de championnat est menacé par une nouvelle grève, la LFP (Liga de Fùtbol Profesional en VO) a réaffirmé ce mercredi que les championnats professionnels (Liga BBVA et Liga Adelante) débuteront bien les 18, 19 et 20 août prochain, se justifiant ainsi : "il n'y a aucune raison de modifier" le calendrier officiel.

Ca, ce n'est pas l'avis de plusieurs clubs de Primera Division. Ils sont en effet treize (Athletic Bilbao, Atlético Madrid, Betis Séville, Celta Vigo, Espanyol Barcelone, Getafe, Grenade, Majorque, Osasuna, Rayo Vallecano, Real Sociedad, FC Séville et Saragosse, rien que ça) à avoir signé, mardi, un communiqué commun dans lequel ils menaçaient de boycotter les premiers matches.

"Los 13", comme les surnomme la presse espagnole, exigent que les télés payent sur le champ les sommes qu'elles doivent aux clubs. Ils demandent également une répartition plus équitable de l'argent des droits télés (le Real et le Barça touchant la moitié des droits à eux deux), plus de "transparence" dans la fixation des horaires de matches (trois matches, Real Majorque-Espanyol Barcelone, Levante-Atlético Madrid et Saragosse-Valladolid, se joueront à 23 heures). Par ailleurs, "los rebeldes" exigent surtout de la LFP qu'elle convoque tous les clubs de Liga pour une table ronde le 14 août prochain.

La saison dernière, débutée avec deux journées de retard sur le calendrier, la solidarité entre tous les joueurs avaient permis de régler (partiellement) le problème des salaires impayés. Cette fois ce ne sera pas le cas. Les deux grands, le Barça et le Real, ainsi que trois autres clubs ont en effet décidé de se ranger du côté de la Ligue et de son président, José Luis Astiazarán.

Chacun campe donc sur ses positions, au grand dam des fans qui devront peut-être patienter encore un peu avant de revoir leur équipe sur un terrain.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

 //  12:32  //  Supporter de l'Lyon
c'est triste, mais ça marchera jamais, trop d'enjeux financiers

que ça doit être dur d'être un supp de seville, altletico etc., clubs cantonnés à être des sparring partners de 2 ogres

y'a guère que la PL qui conserve un intérêt sportif
Note : 3
Et la Bundes, c'est du caca?
TOJIRO

Y'a aussi la bundesliga et la serie a !!!

de toute façon, si le real et le barca ne souhaitent pas aller vers plus d'équité sur les sous des droits tv, pas mal de clubs vont disparaitre petit à petit...

ils ont déjà réussi à tuer la corogne, villareal, le celta, le betis, saragosse... bientot seville, l'atletico...

faut revoir la répartition des cartes en liga...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 8