La Liga en grève

0 0
Championnat d'Europe, Coupe du monde, Ligue des champions : le football ibérique se porte bien sur le terrain, mais jusqu'à quand ? Le football espagnol accuse une dette faramineuse chiffrée à plus de 4,2 milliards d'euros. Certains clubs sont d'ores et déjà décrits en situation de «  faillite virtuelle » comme le FC Valence qui a dû interrompre la construction de son nouveau stade. La cause ? 470 millions d'euros de dette pour le club Chés.

Certains signes avant-coureurs démontrent que cette bulle financière risque d'exploser bientôt. Les joueurs espagnols se sont donc réunis afin que leurs salaires soit garantis et ce, même si les clubs deviennent insolvables. Le président de l'association des footballeurs espagnols (AFE), Luis Rubiales, menace : « L'AFE et les joueurs de première et seconde division ont pris la décision d'un appel à la grève pour la première et deuxième journée de la saison. Les joueurs nous ont rencontrés et ont décidés qu'assez c'est assez ! » .

Vive la DNCG.

MeS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Steve McClaren regrette
0 0