La lettre de Wenger à la famille d'un supporter décédé

Modififié
244 3
Avec ses sourcils froncés, Arsène Wenger n'a pas l'apparence d'un grand sentimental.

Et pourtant, le manager des Gunners vient de réaliser un beau geste en envoyant une lettre de condoléances à la femme d'un fan d'Arsenal, décédé d'une pneumonie à l'âge de 75 ans. John Cook, le défunt, supportait le club londonien depuis des décennies et Wenger a appris son décès par l'intermédiaire d'un interprète, qui avait lui-même été prévenu par le fils du malade. Dans sa missive, Arsène Wenger écrit, entre autres : « Cela a été une grande tristesse d'apprendre récemment la mort de John, et au nom de tous au Arsenal Football Club, je vous adresse nos sincères condoléances. (...) Bien que je n'ai pas eu le privilège de connaître personnellement John, je suis conscient qu'il a suivi avec enthousiasme les fortunes diverses de cette équipe, et nous en sommes extrêmement reconnaissants. »

Encore plus fort que d'envoyer des fleurs. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est une lettre-type évidemment, mais c'est un geste gentil quand même.
Redondo minot Niveau : Loisir
Il a sans doute repéré un jeune talent dans la famille.
jean marc rouillan Niveau : Loisir
Geste dénué de sincérité, arséne.Comme on dit:"les grands sacrifices restent muet".
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
244 3