La lettre d'adieu d'Eto'o

1 4
Avant de s'envoler pour le Daguestan, Samuel Eto'o a pris sa plume pour remercier tout le monde à Milan. Dans un communiqué de presse disponible sur son site et celui de l'Inter, mercredi, il prend surtout le temps de jeter des fleurs à son patron: "Il me semble juste de remercier certaines personnes qui m'ont beaucoup donné pendant ces deux années fantastiques que j'ai traversées à l'Internazionale FC. Je voudrais avant tout adresser un remerciement profond et mes salutations cordiales au Président Massimo Moratti et à sa famille pour tout ce qu'il a fait et sa disponibilité (...). Je resterai toujours lié à Monsieur Moratti pour l'estime et l'affection qu'il m'a montré durant ces années."

Dans une interview donnée à Skysport, Samuel va même plus loin : "Je serai bref même si on peut dire les meilleures choses du monde sur lui. Je veux juste dire que Monsieur Moratti est Dieu sur terre. Je le remercie pour tout, son soutien et le fait d'avoir joué dans la meilleure équipe italienne."

Avant de terminer par un feu d'artifice de courbettes : "A tous mes coéquipiers qui sans leurs encouragements et leur aide sur le terrain, l'Inter n'aurait pas réussi à obtenir autant de victoires sur le plan national comme international. Un hommage particulier aussi à tous les joueurs italiens et étrangers qui m'ont permis de m'améliorer de match en match. Un profond remerciement aux entraîneurs de l'Inter et surtout à Mister José Mourinho, qui m'a voulu et pour l'opportunité qu'il m'a donné à Milan. À Marco Branca, directeur technique, Piero Ausilio, directeur sportif, Andrea Butti, team manager et tout le personnel de l'Inter, médecin, physios, cuistos et jardiniers. Je n'oublierai jamais le soutien des supporters intéristes. Mauro, le plus grand de tous (...) Merci à un Intériste pure souche de m'avoir fait sentir "italien", Marco Materazzi. Merci grand frère. J'espère n'avoir oublié personne, encore merci à vous tous !"

AlF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
il part déjà en meilleurs termes que du Barça... maintenant il va aller lécher les bottes de Kerimov.
Pour l'instant c'est plutôt Kerimov qui lèche les bottes de 'Fils, tu crois pas?

C'est les paroles de quelqu'un d'ému par tous les signes d'affection qu'il a reçu, il s'emballe un peu, c'est normal. Mourinho avait versé une larme sur l'épaule de Materazzi en quittant l'inter, coïncidence?
Et Materazzi qui soulignait le caractère familial de l´Inter dans son itw... Coincidence ?
Comme ça ça fait une bonne pub pour l'Inter et Eto'o se met tout l'Inter à la bonne pour quand il en aura marre de la Russie et qu'il aura bien brassé dans un an et demi. Pas bête !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 4