Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

La leçon de Monaco, de l'air pour Lille

Une orgie de buts ce samedi soir sur les pelouses de Ligue 1. Un carton, des retournements de situation, du mental, du spectacle : qu'est-ce qui arrive à notre Ligue 1 ?

Modififié

Stade Malherbe Caen 1-0 Toulouse FC

But : Santini (64e sp) pour Caen

Deux équipes, deux états de forme différents au coup d'envoi. Caen n'a plus gagné depuis fin août, Toulouse reste sur trois victoires. Sur le terrain, c'est pourtant l'équité qui règne. Les deux blocs s'installent bien. Aucune des deux formations n'arrive à créer le décalage. Dans ces conditions, difficile de marquer. Une première mi-temps pour rien, une seconde pour faire la différence. Les hommes de Pascal Dupraz se procurent les meilleures occasions, Durmaz touche la barre sur une volée à l'heure de jeu. Deux minutes plus tard, ils sont cueillis à froid. Moubandje touche le ballon de la main dans sa surface : pénalty. La panenka de Santini a raison d'Alban Lafont. Les Violets ont du mal à se remettre dans le sens de la marche, essayent, mais se frustrent. La victoire pour Malherbe.


FC Nantes 1-0 SC Bastia

But : Stępiński (18e) pour Nantes

Nantes met le feu à Bastia dans cette première période. Pour rendre fier les grand-mères ? Peut-être. Les hommes de René Girard se projettent vite vers l'avant. Stępiński pense ouvrir rapidement le score, mais son but est refusé pour un hors-jeu imaginaire. Au quart d'heure de jeu, le Polonais a enfin le droit à son heure de gloire. Bien lancé, il ajuste Vincensini. Les Canaris continuent de pousser. Le problème ? Tout jouer pour l'attaque laisse des espaces derrière. Bifouma, puis Saint-Maximin se montrent. Sans réussite. Les protégés de René Girard ont pris l'avantage et ne comptent pas le perdre. Ça tiendra tant bien que mal jusqu'au bout. Enfin de la réussite pour les Nantais.


Dijon FCO 3-3 Montpellier HSC

Buts : Jourdren (CSC 39e), Vanden Borre (CSC 81e), Rivière (90e) pour Dijon // Ninga (18e, 25e, 58e) pour Montpellier

À Dijon, le plus dur pour Montpellier aura été de lutter contre ses démons. Ils avaient les cartes pour l'emporter, ils ont tout gâché. Les Héraultais posent vite leur jeu, combinent bien. Un centre en retrait de Roussillon offre l'ouverture du score sur un plateau à Ninga. Le Tchadien pose beaucoup de problèmes. Très remuant, ses déplacements créent des espaces. Avant la demi-heure de jeu, l'attaquant double la mise. Il dépose Varrault grâce à un grand pont et va remporter son duel avec Reynet. À l'heure de jeu, un enroulé est synonyme de triplé. Dijon manque d'air. En cours de route, Diony redonne un peu espoir grâce à un coup du sort. Jourdren relâche dans son but un centre anodin de l'attaquant. Pas mérité vu la physionomie du match. Mais c'est un tournant. À l'entrée du money time, Vanden Borre essaye d'intervenir face au buteur dijonnais, mais trompe son propre gardien. Le club de la Paillade se met dedans tout seul. Le DFCO est remis en selle et pousse. Sur un superbe centre, une tête de Yohan Rivière touche la balle juste ce qu'il faut pour prendre Jourdren à revers. Pas un bon jour pour lui, au contraire du promu.


FC Metz 0-7 AS Monaco

Buts : Lemar (7e), Germain (23e), Silva (39e), Fabinho (68e sp), Carrillo (72e, 83e), Boschillia (89e) pour Monaco

Monaco s'est baladé à Metz. L'ASM déroule face à un adversaire clairement inférieur. Thomas Lemar profite d'une mauvaise sortie de Didillon et ouvre le score avant la dixième minute. Germain double la mise avant la demi-heure. Une superbe combinaison à une touche de balle met l'attaquant dans de bonnes dispositions pour une frappe des vingt mètres. Le premier but de la saison du capitaine monégasque. Les protégés de Jardim se trouvent les yeux fermés à Saint-Symphorien. En face, Erding est trop seul pour faire la différence. Résultat ? Un troisième but avant la mi-temps. Il est l'œuvre de Bernardo Silva. Le Portugais hérite d'un centre de Touré que Carrillo laisse passer. C'est magnifique. Et rien ne va aller dans le sens des Grenats. Doucouré voit rouge pour un tacle dangereux sur N'Doram. Cohade concède un penalty pour un fauchage sur Germain. Fabinho en ajoute un. Carrillo n'a pas encore marqué cette saison ? C'est son heure. Il en met deux. Sur un centre de Silva après un superbe contrôle d'abord, puis en reprenant un ballon seul face au but. Boschillia en met même un septième pour soigner les stats en fin de match. Monaco, c'est costaud.


LOSC Lille 1-0 AS Nancy-Lorraine

Buts : Eder (75e sp) pour Lille


Beaucoup de peur entre deux équipes à la recherche de confiance et de points. Le spectacle proposé s'en ressent. Les offensives sont trop discrètes pour être dangereuses. Les vingt-deux acteurs n'osent pas se livrer. Comme souvent, le système de Pablo Correa fait déjouer l'adversaire, et Lille n'y échappe pas. Les Dogues ne trouvent pas les espaces en première mi-temps. Les Lorrains sollicitent Enyeama par Koura et Dalé, mais pas assez pour trouver la faille. Les Lillois se réveillent au retour des vestiaires. Les coéquipiers de Mavuba percent enfin le rideau défensif de Nancy, qui fait avec et procède par contres. C'est sur l'un d'eux qu'ils auraient dû ouvrir le score par Dia, refusé pour un hors-jeu imaginaire. Dans la minute qui suit, Corchia se fait tacler dans la surface de réparation par Chrétien. Eder transforme l'offrande. Son premier but depuis la finale de l'Euro. Pas grand-chose sur le terrain, mais ça suffira. Un ouf de soulagement dans le Nord.


Paris Saint-Germain 2-0 Girondins de Bordeaux

Buts : Cavani (3e, 30e) pour le PSG


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Nicolas Kohlhuber
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 16:36 Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 6 Hier à 13:40 Gourcuff out jusqu'en 2019 51
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom
    Hier à 13:26 L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 15