1. //
  2. //
  3. // AC Milan-Lazio (2-0)

La Lazio tombe encore face à sa bête noir et rouge

Le Milan confirme son succès de samedi grâce à des buts signés Carlos Bacca et M'Baye Niang sur penalty. C'est encore loin d'être convaincant, mais les progrès sont notables. La Lazio, elle, a rendu les armes sans vraiment combattre.

Modififié
2 27

AC Milan 2-0 SS Lazio

Buts : Bacca (37e), Niang (74e) pour Milan

Niang est concentré sur sa cible, mais ne peut s'empêcher de penser aux occupants du 3e anneau vert juste au-dessus de lui, cette frange de supporters de la Lazio bien trop bruyante et qui lui adresse d'insupportables cris de singe à la moindre occasion. Le péno, c'est lui qui l'a obtenu grâce à un centre et une main baladeuse de Radu. Il s'élance et prend le gardien adverse à contre-pied. Ça fait 2-0 et victoire dans le coffre-fort, comme on dit ici. Sans trop forcer, les Rossoneri s'imposent et font le plein de confiance, tandis que les Biancocelesti peinent à trouver un rythme de croisière.

Et de cinq pour le poinçonneur de Baranquilla


Une des plus longues séries négatives en cours entre deux gros du Calcio. Peut-être même la plus longue. Vingt-sept ans que la Lazio ne bat pas le Milan chez lui, c'était en 1989 grâce à un CSC d'un certain Paolo Maldini. Pour vaincre la malédiction, Inzaghino propose le 3-5-2 qui a permis d'en coller trois à Pescara, une version plus défensive avec Basta à la place de Felipe Anderson sur l'aile droite. Montella continue sur son 4-3-3 et remet Bacca dans le onze type. Ce sont les visiteurs qui entrent mieux dans le match en utilisant constamment le couloir de gauche bien animé par Lulić, lequel sert Milinković-Savić (souvent placé en trequartista) qui emploie deux fois Donnarumma sur la même action, de la tête, puis du pied.

Le Milan, lui, n'existe pratiquement que par Niang. Le Français rate beaucoup, mais prend des initiatives, comme celle de partir seul au but et de tomber tout aussi seul, c'est ce qu'a jugé M. Massa. Beaucoup de tentatives prévisibles, tout comme la construction. Personne n'est en reste. Raison de plus pour être surpris par l'ouverture du score de Bacca, alors que le public somnole. Parolo loupe une passe facile, Kucka l'intercepte et lance le Colombien qui s'en va tromper Strakosha à ses débuts avec la Lazio en l'absence de Marchetti. Un but qui a le mérite d'enflammer le match ou plutôt Bonaventura. Ce dernier a trois opportunités de doubler la mise, une percée qui finit en touche, un ballon qui échappe des mains du gardien albanais et une tentative sauvée sur la ligne par Bastos, l'homonyme angolais de l'ancien Lillois. Mais le Milan a bien fait le plus dur.

Niang, ange et démon


Simone ne reste pas inerte et fait entrer Keita et Felipe Anderson (pour Bastos et Djordjevic) dès la reprise passant en 4-3-3, mais ça ne produit qu'une frappe non cadrée d'Immobile désormais seul en pointe. Pourtant, il y a la place, les Rossoneri ne respirent pas la confiance, encore moins suite à ce gros loupé de Niang qui n'a plus qu'à la pousser au fond des filets sur un service de Calabria. M'Baye est comme ça, capable de percuter sur son côté, de balader son vis-à-vis, puis de dévisser une frappe en touche. Généreux oui, lucide non. Disponible certainement puisqu'il bascule à droite après l'entrée en jeu du jeune Locatelli à la place de Suso. Et enfin intraitable dans l'exercice des penaltys. Cette fois la Lazio est coulée, De Vrij risque même gros en fauchant Bacca, mais il n’écope que d'un jaune, tandis que Kucka met en difficulté Strakosha sur un coup franc axial mais puissant. Inzaghi tente le tout pour le tout et sort Cataldi pour Luis Alberto pour un genre de 3-3-4. Sans succès, d'autant que Montella rétorque par Gómez et un 5-3-1-1 final qui renforce une arrière-garde de plus en plus solide au fil du match. Seul Keita est bougon, mais ses coéquipiers ont lâché. Les fautes et la fatigue achèvent la rencontre dans tous les sens du terme, et la Lazio repart brocouille pour la 27e année de suite.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Valentin Pauluzzi, à Milan
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Le sang-froid de Bacca c'est quelque chose. Un tueur le mec. Je le vois quasi jamais jouer donc peut-être que je me trompe mais j'ai comme l'impression qu'il lui faut pas 50 occasions pour planter
    @Arsanal Bacca c'est un vrai canonnier. Quand il a une occasion ça fini au fond des filets.

    Très bon match des milanais, un autre clean sheet et une équipe qu'on sent beaucoup plus débridé que les saisons précédentes. La pression est toujours la même mais on dirait que les joueurs adhèrent totalement au projet de Montella.
    crabunjourcrabtoujours Niveau : CFA2
    Message posté par Arsanal
    Le sang-froid de Bacca c'est quelque chose. Un tueur le mec. Je le vois quasi jamais jouer donc peut-être que je me trompe mais j'ai comme l'impression qu'il lui faut pas 50 occasions pour planter


    l'an dernier il avait une stat hallucinante, je crois qu'il a marqué sur chacun de ses tirs cadrés un truc du genre.

    Et oui, Bacca est un vrai killer comme on en fait plus.
    Super-Pippo Niveau : CFA
    Je suis d'accord avec vous. D'ailleurs, j'ai pas compris les critiques qu'il a reçu l'an passé alors qu'il avait battu le record de but pour une recrue au Milan (il me semble). En plus, effectivement, il n'a pas besoin de beaucoup d'occasions pour marquer et aussi j'ai l'impression que même une passe sale, il va réussir à en faire quelque chose de propre.
    Heureusement, qu'on a pas réussi à prendre Jackson Martinez. Et Biabany.
    Depuis son arrivée à Milan, Bacca c'est 23 buts pour 45 tirs cadrés
    JuanSchiaffino Niveau : National
    Note : 3
    le petit Davide Calabria à sortit un gros match. Il a un nom magnifique en plus.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Message posté par Super-Pippo
    Je suis d'accord avec vous. D'ailleurs, j'ai pas compris les critiques qu'il a reçu l'an passé alors qu'il avait battu le record de but pour une recrue au Milan (il me semble). En plus, effectivement, il n'a pas besoin de beaucoup d'occasions pour marquer et aussi j'ai l'impression que même une passe sale, il va réussir à en faire quelque chose de propre.
    Heureusement, qu'on a pas réussi à prendre Jackson Martinez. Et Biabany.


    Amusant de voir que les derniers meilleurs coups de Galliani ont été des plans B appliqués en catastrophe après échec avec nos premières cibles.

    Sinon, je tiens quand même à rappeler que l'année dernière, le Milan avait battu la Lazio 3-1, chez elle, plus ou moins à la même époque, au terme d'un match autrement plus abouti.

    Donc, du calme.

    Bien évidemment, je suis ravi de la victoire, mais la prestation en elle-même m'a pas enthousiasmé plus que ça.
    Il y avait de la maitrise, notamment tactique, de notre coté, et j'en attendais pas moins face à une équipe qui a un minimum d'ambition comme la Lazio, mais à part ça franchement c'était pas fantastique.
    J'ai en mémoire le match à Gênes de la semaine dernière qui m'a pas mal refroidi, donc j'attends vraiment confirmation.

    Ceci étant dit bien évidemment sans critiquer ni même émettre de doute quant à Montella.

    Niang m'a encore une fois ulcéré, le milieu a été solide, au même titre que la défense, Bacca est un tueur de sang froid incroyable, et j'ai pas mal aimé Suso également.
    Bref, individuellement c'était pas mal, mais d'un point de vue de l'animation offensive, j'ai pas été subjugué, et pourtant je suis un optimiste quant au Milan post-2015.
    Et ça fait vraiment plaisir de revoir Jack reprendre un peu de couleurs, son début de saison m'avait un peu inquiété.
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Note : 1
    Message posté par JuanSchiaffino
    le petit Davide Calabria à sortit un gros match. Il a un nom magnifique en plus.


    C'est vrai que ça claque plus que Kevin Padecalais, mais il faut dire que si l'on n'écoute que la musique, les consonances italiennes sont tout simplement divines.
    C'est important la musicalité d'une langue.
    La langue forge les hommes autant que les hommes forgent la langue, et cet échange alchimique révèle bien souvent tout leur fabuleux pot-aux-roses.

    Tu connais un peu la Calabre ?
    ultimo minuto Niveau : DHR
    Message posté par O Alegria Do Povo
    C'est vrai que ça claque plus que Kevin Padecalais, mais il faut dire que si l'on n'écoute que la musique, les consonances italiennes sont tout simplement divines.
    C'est important la musicalité d'une langue.
    La langue forge les hommes autant que les hommes forgent la langue, et cet échange alchimique révèle bien souvent tout leur fabuleux pot-aux-roses.

    Tu connais un peu la Calabre ?


    https://www.youtube.com/watch?v=T0VFLONPr3U
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Rien à dire, en à peine 3 secondes de vidéo, tu m'as tué !

    La potacherie, quand elle est jouée avec le bon timing, fait plus d'effet que la sincérité.

    Le vieux jab que t'as pas vu venir et qui te cloue au sol, hilare.
    JuanSchiaffino Niveau : National
    Message posté par O Alegria Do Povo
    C'est vrai que ça claque plus que Kevin Padecalais, mais il faut dire que si l'on n'écoute que la musique, les consonances italiennes sont tout simplement divines.
    C'est important la musicalité d'une langue.
    La langue forge les hommes autant que les hommes forgent la langue, et cet échange alchimique révèle bien souvent tout leur fabuleux pot-aux-roses.

    Tu connais un peu la Calabre ?


    Kevin Pasdecalais ahaha
    O Alegria Do Povo m'a tuer..

    cest vrai ce que tu dis pour les langues, qui forgent les hommes, etc. Cioran disait justement la dessus qu'on habite pas un pays, mais une langue. Evidemment le bougre le disait mieux que moi hein...
    D'ailleurs, j'ai tjrs un peu de flou émotionnel quand je pense aux pauvres allemands qui sont obligés de penser en allemand...
    bref, sinon oui évidemment la Calabre, mes parents y sont nés, et y ont grandit, donc t'imagines bien que j'y suis allé je ne sais combien de fois, mm si ca fait quelques temps maintenant.
    JuanSchiaffino Niveau : National
    alala j'étais venu pour re-commenter sur le match et du coup j'ai oublié de le faire.. héhé

    Je voulais juste donner cette stat enfait: Bacca, 8 tirs, 5 buts. Depuis le début de la saison.

    @Georges, je pense que cest un peu normal que l'équipe ne soit pas encore totalement à l'aise d'un point de vue du jeu car il faut reconstruire toute "l'équipe" au niveau mentale, car deux saisons comme ca, ca laisse des traces. Pour moi ce match est tres encourageant.
    Paletta, s'il continue comme ca pourrait fixer la charnière centrale - ce qui ne serait pas rien.
    Devant, je trouve qu'on est bien. Je n'ai pas le mm énervement envers Niang, je le trouve bien, il est volontaire, il essaies, se donne, et parfois, ca marche. Et puis cest encore un gamin qui va forcement progresser, enfin, jesperes.
    Suso... voila. Que dire? Sur ce match il n'a pas été transcendant mais cest clairement le genre de mec que je veux titu à chaque match. Prends ca dans les dents, Mihajlovic, héhé.
    Bonaventura et Kucka au milieu ca me parait pas si mauvais et ca peut se completer. Il faut que Montolivo retrouve un vrai niveau par contre.

    Je vois quelques motifs "d'espoirs" cette saison, surtout grace à montella, enfait

    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Message posté par JuanSchiaffino
    Kevin Pasdecalais ahaha
    O Alegria Do Povo m'a tuer..

    cest vrai ce que tu dis pour les langues, qui forgent les hommes, etc. Cioran disait justement la dessus qu'on habite pas un pays, mais une langue. Evidemment le bougre le disait mieux que moi hein...
    D'ailleurs, j'ai tjrs un peu de flou émotionnel quand je pense aux pauvres allemands qui sont obligés de penser en allemand...
    bref, sinon oui évidemment la Calabre, mes parents y sont nés, et y ont grandit, donc t'imagines bien que j'y suis allé je ne sais combien de fois, mm si ca fait quelques temps maintenant.


    C'est rigolo, sur une petite phrase anodine, t'as joliment dévoilé ton attachement sur cette région.

    C'est ce que devrait faire tout bon supporter, plutôt que de rentrer dans des querelles terriblement inactuelles. Raconter ses racines, pour aider les autres à la comprendre.

    C'est à ça que sert le Football. A rassembler.

    Méticuleusement, les instances dirigeantes sont en train de faire du foot une machine à diviser (et visiblement ça plaît à beaucoup - victimes de l'époque.)

    Le foot n'est pas fait pour diviser. Il est fait pour rassembler.

    Ceux qui en doutent sont des gosses qui prennent le jeu trop au sérieux.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Message posté par O Alegria Do Povo
    C'est vrai que ça claque plus que Kevin Padecalais, mais il faut dire que si l'on n'écoute que la musique, les consonances italiennes sont tout simplement divines.
    C'est important la musicalité d'une langue.
    La langue forge les hommes autant que les hommes forgent la langue, et cet échange alchimique révèle bien souvent tout leur fabuleux pot-aux-roses.

    Tu connais un peu la Calabre ?


    En toute objectivité, puisque n'étant pas d'origine italienne et ne parlant même pas cette langue (malgré mes séjours réguliers de l'autre côté des Alpes depuis que je vis à Grenoble), l'italien est une langue magnifique, l'une des plus belles, des plus chantantes, des plus vivantes et surtout des plus mélodieuses au monde, sans aucun doute !
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Message posté par Arsanal
    Le sang-froid de Bacca c'est quelque chose. Un tueur le mec. Je le vois quasi jamais jouer donc peut-être que je me trompe mais j'ai comme l'impression qu'il lui faut pas 50 occasions pour planter


    En terme d'efficacité pure dans la surface, c'est-à-dire en ne jugeant que l'aspect réalisme / sang-froid devant le but, Carlos Bacca est tout simplement l'un des plus forts au monde (avec Icardi notamment) !
    Je trouve qu'il a vraiment ce côté buteur sud-américain à l'ancienne, un vrai goleador à la Batistuta, Crespo, Alberto Spencer, Asprilla, Zamorano, Hugo Sanchez, Kempes ou Falcao à son époque Atletico (même si évidemment, je ne mets pas Bacca au même niveau que mon idole Batigol - ce qui confinerait presque au crime de lèse-majesté - ou que ces autres illustres attaquants, en tout cas pas encore)... Pour franchir vraiment le cap le séparant des meilleurs AC mondiaux, faudrait qu'il s'impose comme le leader offensif incontestable de la sélection colombienne et qu'il fasse une saison pleine ramenant le Milan en Europe.
    Et dire que le Milan avait failli prendre Jackson Martinez à sa place...
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Message posté par Alain Proviste
    En terme d'efficacité pure dans la surface, c'est-à-dire en ne jugeant que l'aspect réalisme / sang-froid devant le but, Carlos Bacca est tout simplement l'un des plus forts au monde (avec Icardi notamment) !
    Je trouve qu'il a vraiment ce côté buteur sud-américain à l'ancienne, un vrai goleador à la Batistuta, Crespo, Alberto Spencer, Asprilla, Zamorano, Hugo Sanchez, Kempes ou Falcao à son époque Atletico (même si évidemment, je ne mets pas Bacca au même niveau que mon idole Batigol - ce qui confinerait presque au crime de lèse-majesté - ou que ces autres illustres attaquants, en tout cas pas encore)... Pour franchir vraiment le cap le séparant des meilleurs AC mondiaux, faudrait qu'il s'impose comme le leader offensif incontestable de la sélection colombienne et qu'il fasse une saison pleine ramenant le Milan en Europe.
    Et dire que le Milan avait failli prendre Jackson Martinez à sa place...


    En me relisant, j'ai l'impression de m'être un peu enflammé sur Bacca mais je rappelle que je ne parlais du joueur dans sa globalité, en le comparant à ses illustres aînés, mais bien de son côté tueur devant le but (et de ce point de vue-là, il n'a pas grand chose à leur envier).
    Sur cet aspect précis, y a un peu du Pippo Inzaghi en lui (pour revenir sur les grands buteur du Milan), bien que leurs profils techniques soient différents...
    A la base c'était Martinez et Biabiany, le hasard (changement d'avis et problème médical) a fait qu'on a fini avec Bacca et Bonaventura. Tant mieux!

    Bacca a un calme assez hallucinant à la finition. Un peu comme un Inzaghi qui va te finir une action perpere là où Niang glissera sur la passe de Calabria.
    Niang qui, je trouve, a quand même progressé. Il a moins la tête dans le guidon mais doit bosser à la finition, on dirait Robinho devant le but...
    Content de revoir Calabria qui a TOUJOURS été bon (pas de le cas de De Sciglio sauf quand il joue avec un maillot bleu). Il a un réel potentiel et une bonne attitude.
    Bonaventura va monter en régime et ça ça va faire plaisir.
    2e match sans prendre de but, c'est encourageant.
    Toujours pas rassurant collectivement mais il y a du mieux. Il faut s'en contenter pour l'instant.

    Sur un gros plan de profil, j'ai cru revoir Pippo. Son frangin à la même tête et la même gestuelle pour se coiffer. Impressionnant. (C'était l'anecdote Closer inutile désolé).
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Message posté par JuanSchiaffino
    alala j'étais venu pour re-commenter sur le match et du coup j'ai oublié de le faire.. héhé

    Je voulais juste donner cette stat enfait: Bacca, 8 tirs, 5 buts. Depuis le début de la saison.

    @Georges, je pense que cest un peu normal que l'équipe ne soit pas encore totalement à l'aise d'un point de vue du jeu car il faut reconstruire toute "l'équipe" au niveau mentale, car deux saisons comme ca, ca laisse des traces. Pour moi ce match est tres encourageant.
    Paletta, s'il continue comme ca pourrait fixer la charnière centrale - ce qui ne serait pas rien.
    Devant, je trouve qu'on est bien. Je n'ai pas le mm énervement envers Niang, je le trouve bien, il est volontaire, il essaies, se donne, et parfois, ca marche. Et puis cest encore un gamin qui va forcement progresser, enfin, jesperes.
    Suso... voila. Que dire? Sur ce match il n'a pas été transcendant mais cest clairement le genre de mec que je veux titu à chaque match. Prends ca dans les dents, Mihajlovic, héhé.
    Bonaventura et Kucka au milieu ca me parait pas si mauvais et ca peut se completer. Il faut que Montolivo retrouve un vrai niveau par contre.

    Je vois quelques motifs "d'espoirs" cette saison, surtout grace à montella, enfait


    Oui, on est d'accord, simplement, je trouve que que Montella bénéficie de plus de bienveillance et de patience que Miha en son temps.
    Et pour moi, même si très franchement je n'ai aucun doute quand à la réussite de Vincenzo, ça n'est pas (encore) mérité.
    Parce que jusque là, je trouve que Montella n'a pas fait plus que Miha: face aux grosses équipes, Milan s'en sort bien (car ces gros jouent forcément plus haut et du coup on a plus d'espace pour attaquer), mais galère toujours face aux petits, quand on joue de la pure attaque placée.

    Puis pour ce qui est du coaching, là aussi, Montella ne s'est pas fait désinguer après son mauvais coaching face à Udine, là où Miha s'était fait défoncer et classer d'office parmi les mauvais entraineurs pour avoir tenté de mettre Jack en 10 face au Genoa.

    Bref, c'est tant mieux, puisque je prône la patience envers le coach en vigueur quoiqu'il arrive (surtout dans un tel contexte), mais je suis étonné par la différence de traitement.

    Et on est d'accord sur Paletta. J'ai beau chercher dans tous les recoins de mon esprit, je n'arrive toujours pas à trouver une raison à son départ en prêt pour l'Atalanta l'année dernière.

    Concernant Niang, pour moi c'est comme d'habitude, il est volontaire, on sent qu'il a du ballon, du talent, mais il est con comme une bite, toujours le mauvais choix, toujours un manque de concentration au moment important, bref, j'aimerais vraiment qu'il arrive à progresser sur ce point car il pourrait devenir un bon joueur.

    Concernant le milieu, j'attends de voir ce que ça donnera face à une équipe recroquevillée de Série A (comme on en croisera souvent), mais effectivement, Kucka-Bonaventura c'est une évidence, et ce depuis un an.
    La question est effectivement le poste de 6. Pourrait-on tenter Sosa à ce poste ? Techniquement, mentalement, il ferait largement l'affaire, mais au niveau de la récupération et de l'impact physique, j'en suis moins sur.

    Et concernant Suso, moi aussi il me fait plaisir. Lui aussi a quelques petits défauts, notamment lors de la prise de décision et au moment d'utiliser son pied droit, mais il est clair que c'est autre chose que ce malotru d'Honda. Ca fait plaisir d'avoir un joueur de foot qui ose à ce poste.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Message posté par Alain Proviste
    En me relisant, j'ai l'impression de m'être un peu enflammé sur Bacca mais je rappelle que je ne parlais du joueur dans sa globalité, en le comparant à ses illustres aînés, mais bien de son côté tueur devant le but (et de ce point de vue-là, il n'a pas grand chose à leur envier).
    Sur cet aspect précis, y a un peu du Pippo Inzaghi en lui (pour revenir sur les grands buteur du Milan), bien que leurs profils techniques soient différents...


    Bah non, tu t'enflammes pas.
    Effectivement, tu cites des joueurs qu'on peut pas placer au même niveau que Bacca, mais franchement je me demande vraiment ce que le Bacca qu'on voit depuis maintenant 4 ans a à envier à Falcao, y compris le Falcao de la grande époque.
    C'est plutôt Falcao l'intrus de la liste, si tu veux mon avis.
    L'un et l'autre n'étant pas le genre de 9 qui décroche et crée, on doit donc les juger sur leur finition et leur intelligence dans les appels, et honnêtement je sais pas si on peut dire que Falcao était meilleur que Carlos.
    Parce que le Bacca, niveau finition, gestuelle et enchainements de 9, présence sur la défense, qualité d'appels etc, est juste excellent.
    Sur ces points là, je vois peu de joueurs en Europe qui peuvent rivaliser.
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Message posté par Inzagoal
    A la base c'était Martinez et Biabiany, le hasard (changement d'avis et problème médical) a fait qu'on a fini avec Bacca et Bonaventura. Tant mieux!

    Bacca a un calme assez hallucinant à la finition. Un peu comme un Inzaghi qui va te finir une action perpere là où Niang glissera sur la passe de Calabria.
    Niang qui, je trouve, a quand même progressé. Il a moins la tête dans le guidon mais doit bosser à la finition, on dirait Robinho devant le but...
    Content de revoir Calabria qui a TOUJOURS été bon (pas de le cas de De Sciglio sauf quand il joue avec un maillot bleu). Il a un réel potentiel et une bonne attitude.
    Bonaventura va monter en régime et ça ça va faire plaisir.
    2e match sans prendre de but, c'est encourageant.
    Toujours pas rassurant collectivement mais il y a du mieux. Il faut s'en contenter pour l'instant.

    Sur un gros plan de profil, j'ai cru revoir Pippo. Son frangin à la même tête et la même gestuelle pour se coiffer. Impressionnant. (C'était l'anecdote Closer inutile désolé).


    Juste une chose concernant le débat Calabria/De Sciglio; même si le second cité m'agace au plus haut point, et même si je crois plus en Calabria, il faut quand même pas oublier que De Sciglio, à ses débuts, était assez impressionnant. Il avait le même âge qu'a aujourd'hui Calabria, était titulaire indiscutable, était solide défensivement, sortait toujours le geste juste offensivement, était toujours aussi bon à droit, à gauche qu'en défense centrale, bref il avait pas volé son statut d'espoir.
    On connait la suite.

    Je souhaite pas la même chose à Calabria, et je pense sincèrement qu'une telle éventualité ne se produira pas, mais il ne faut pas oublier que tout peut aller très vite, et que tu peux très vite te retrouver du statut d'espoir mondial au statut de connard qui en branle pas une depuis 4 ans.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    2 27