1. //
  2. // Quarts de finale
  3. // Lazio/Catane (3-0)

La Lazio s'offre une demie

Vainqueur 3-0 de Catane (but de Radu et doublé de Hernanes), la Lazio se qualifie pour les demi-finales de la Coupe d'Italie, où elle affrontera le vainqueur du choc entre la Juventus et le Milan AC. La série d'invincibilité s'élève désormais à 13 matchs pour les Romains.

Modififié
2 10
Lazio - Catane 3-0
Buts : Radu 29', Hernanes 60' et 91'


La Lazio continue sur sa bonne lancée. Après la victoire en championnat face à Cagliari (2-1), samedi soir, le club romain enchaîne, avec une qualification pour les demi-finales de la Coupe d'Italie. Pour ce, la Lazio est venue à bout de l'une de ses bêtes noires, Catane, qui est justement la dernière équipe à avoir battu les Biancocelesti, le 4 novembre dernier. L'équipe de Vladimir Petković a donc pris sa revanche, motivée, cela dit, par la carotte représentée par la demi-finale à disputer contre le vainqueur du choc de demain soir entre la Juventus et le Milan AC. L'entraîneur bosnien avait pourtant fait tourner son effectif, histoire de faire reposer quelques cadres (Klose, Mauri, Marchetti, Konko), en cette période où l'on joue tous les trois jours. Mais l'équipe presque bis a fait le boulot, en obtenant une nette victoire 3-0, score logique au vu de la physionomie de la partie. Catane peut toutefois nourrir quelques regrets, notamment pour ce poteau frappé dans les premières minutes de jeu, qui aurait inévitablement changé le cours de la rencontre. Mais c'est bien la Lazio qui continue sa route, et qui accède à la demi-finale. Une première depuis la saison 2008/09, année où les Romains avaient remporté la compétition.

Le coup de casque de Radu

La Coupe d'Italie, c'est l'occasion de revoir Lorik Cana. La dernière fois que l'on avait aperçu l'Albanais, il avait inscrit un but contre son camp totalement improbable, lors du tour précédent. Mais c'est une autre seconde ligne, Cavanda, qui procure le premier frisson, après seulement deux minutes de jeu. Le Belge déborde et centre pour la tête de Hernanes, bien contrôlé par le portier de Catane, Frison. La Lazio semble avoir immédiatement l'intention de camper dans le camp sicilien, mais la formation de Maran va vite calmer les ardeurs romaines. Sur une attaque bien placée, Barrientos expédie un missile qui vient s'écraser sur le poteau de Bizarri. Les fantômes du 4-0 du 4 novembre dernier resurgissent pour la Lazio. Mais Petković, depuis son banc, harangue les siens.

Et cela fonctionne, puisque, jusqu'à la pause, Catane ne va plus mettre un pied dans la moitié de terrain romaine. De l'autre côté, Candreva sonne la charge avec une première frappe détournée en corner par Frison, puis un second coup de canon, dans la foulée, qui ne trouve pas le cadre. Domination, domination, mais peu d'occasions. Alors, que faut-il dans ces cas-là ? Un bon vieux coup de pied arrêté. Sur corner, Candreva dépose le ballon sur le crâne de Radu, qui ouvre le score et inscrit son deuxième but dans l'absolu avec le maillot bleu ciel. 1-0, la Lazio est plus sereine, et a l'occasion de doubler la mise par Floccari, dont la frappe à bout portant est magnifiquement repoussée par le portier catanese. 1-0 à la pause. Logique.

Bergessio rate, Hernanes non

En début de seconde période, Catane repart avec d'autres intentions. En même temps, sur ce genre de match à élimination directe, mieux vaut ne pas traîner. Et Catane ne traîne pas. Quatre petites minutes s'écoulent, et c'est déjà le tournant de la rencontre. Papu Gómez dépose Cana sur l'aile droite et offre un ballon parfait à Bergessio, l'ancien Stéphanois contrôle et envoie un cachou dirigé tout droit sous la barre. Bizarri se détend, et détourne juste ce qu'il faut au-dessus de ses cages. C'est la parade qui change tout. D'un potentiel score de 1-1, le match va basculer sur un double avantage pour les Laziali. À l'heure de jeu, Floccari prend ses responsabilités, pénètre dans la surface en puissance, et centre en retrait pour Hernanes, qui n'a plus qu'à la glisser au fond. À ce moment-là, les tifosi savent : leur équipe ne laissera plus filer ce match. Pourquoi ? Tout simplement parce que, lors des 22 dernières fois où le Prophète a marqué, la Lazio a toujours gagné. Et de 23. Une amulette.

À 2-0, Petković peut se permettre de faire tourner. Candreva cède sa place à Konko, qui n'est pas loin d'offrir une passe décisive à Floccari quelques minutes après son entrée en jeu. Les Biancocelesti se contentent de gérer tranquillement leur fin de match, face à une équipe de Catane très en dessous de ce à quoi elle nous avait habitués. Même le pied gauche de Ciccio Lodi semblait rouillé, ce soir. On pense que la dernière émotion du match va se matérialiser sur une reprise de volée du vieux Brocchi, entré en jeu en fin de rencontre, mais il reste encore du temps pour un troisième but. Il est à nouveau signé Hernanes, qui se présente seul face à Frison, le fait tomber avec une feinte, et dépose le ballon dans le but vide. 3-0, la messe est dite. La Lazio se qualifie pour les demi-finales, à disputer les 22 et 29 janvier, et enchaîne là un 13e match sans la moindre défaite toutes compétitions confondues. Un peu trop pour n'être qu'une simple coïncidence.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ah tiens les gens vont peut etre enfin comprendre que cette equipe vaut quelque chose.
LeChapelierFou Niveau : DHR
Cette équipe souffre d'un délit de sale gueule, il est là le problème !
Très bien terminé l'article :
"Un peu trop pour n'être qu'une simple coïncidence"
La Lazio remonte en performance depuis 2/3 ans. C'est une bonne lancée cette saison. Dommage que l'équipe soit aussi négligée.
Certes, il manque de l'argent comme les équipes du Nord pour faire des bons recrutement pour revenir comme à l'époque de la Dream Team de 2000 (simplement la meilleur équipe du monde jamais rassemblée). Des recrutements de jeunes (effectif un peu rouillé) et un remplacant pour le mythique Klose.
Il faut qu'on continue sur cette lancée et aller chercher la Juve, les battre en confrontation directe et attendre leur faux pas
Pourvu un stade plein tout le temps !!!

Allez FORZA LAZIO, non mollare mai !!!!!

Note : RADU a déjà marqué avec la Lazio : contre Maribor en Ligue Europa
bel empilage à l'époque en effet...cela étant, moi je pourrais pas encaisser que mon président viole l'intéret du club de cette manière et laisse une équipe exsangue.
maxlojuventino2 Niveau : DHR
la lazio de 2000 était fabuleuse, mais toutes les grosses équipes de Serie A l'étaient à cette époque...

et puis aussi incroyable pouvait être l'effectif de la Lazio en 2000, est ce qu'on peut vraiment dire qu'il dépassait celui du Milan de 2005? (Cafu, Stam, Nesta, Maldini, Pirlo, Gattuso, Ambrosini, Seedorf, Rui Costa, Kaka, Shevshenko, Crespo, Inzaghi...). Je suis supporter de la Juve, mais j'ai toujours trouvé ce Milan là ahurissant... et le niveau de jeu aussi était incroyable, si on omet les 6 minutes de folie de Liverpool(surclassé pendant tout le reste du match), Milan a fait un parcours parfait... D'autant que cette équipe s'est inscrite dans la durée contrairement à la Lazio, elle a dominé de 2003 à 2007, du moins en europe. (2 C1, 3 finales, 4 demies...).

Je préfère préciser à nouveau que je ne suis pas supporter du Milan, mais cette équipe m'avait bien fait rêver à l'époque... Quand on voit ce qu'elle est devenue, ça fait mal au coeur...
maxlojuventino2 Niveau : DHR
llfhar: je te trouve un peu dur avec l'effectif actuel de la Lazio, compte tenu du peu de moyens à disposition, je trouve que Lotito a fait un super boulot.

des mecs comme Klose, Hernanes, Mauri, Ederson, Ledesma, Gonzalez, Candreva, Marchetti sont quand même de sacrés joueurs... et puis les noms en défense ne sont pas très connus, mais le fait est que ça fonctionne très bien derrière aussi et que cette équipe est le meilleure défense de la League Europa et la deuxième meilleure de Serie A...
Puis quand on voit comment la Lazio a surclassé dans le jeu une équipe comme Tottenham(qui a beaucoup plus de moyens), on se dit que l'argent ne fait pas tout...
Message posté par maxlojuventino2
llfhar: je te trouve un peu dur avec l'effectif actuel de la Lazio, compte tenu du peu de moyens à disposition, je trouve que Lotito a fait un super boulot.

des mecs comme Klose, Hernanes, Mauri, Ederson, Ledesma, Gonzalez, Candreva, Marchetti sont quand même de sacrés joueurs... et puis les noms en défense ne sont pas très connus, mais le fait est que ça fonctionne très bien derrière aussi et que cette équipe est le meilleure défense de la League Europa et la deuxième meilleure de Serie A...
Puis quand on voit comment la Lazio a surclassé dans le jeu une équipe comme Tottenham(qui a beaucoup plus de moyens), on se dit que l'argent ne fait pas tout...


Ah ben je suis entièrement d'accord !
Pour préciser ce que je pense (et une grande partie des supporters de la Lazio (un peu partout dans le monde) :
La Lazio a été régulière (au global) sur les deux dernière saisons en finissant 5e puis 4e après une désastreuse 12e place la saison d'avant. Un projet commençait à se construire ce qui a notamment conquis Klose et l'a fait venir à Rome : un effectif relativement solide et bien huilé (graca a Edy Reja qui a fait ce qu'il peut avec ce qu'il a).
On a convaincu Klose qu'on peut faire la LDC, il est venu. Un grand Monsieur qui ne pense pas Dollars et salaires "Miro"bolants.
Après Hernanes représente la 2ème plus grosse opération de transfert de l'ère Lotito (après le petit con qu'est Zarate) et il a eu du mal à s'imposer sauf qu'aujourd'hui, avec Petkovic, en le plaçant en tant que Milieu et pas Milieu Offensif et en lui donnant plus de liberté (vu qu'on joue à 5 milieux) et qu'il peut décrocher, et au vu de ses capacités techniques importantes, il peut enfin donner de son mieux.
Mauri est un peu vieux maintenant et la régularité n'est pas toujours son point fort. Après il n'a pas toujours eu des rapports faciles avec les supporters.
Ederson : 2 matchs, 2 buts, 6 mois de blessures.
Gonzalez : bon mais c'est pas non plus la star du siècle : il est juste infatiguable et jamais blessé.
Candreva : très très bon et n'a jamais eu la chance de briller avant la Lazio : on attend encore beaucoup de lui.
Marchetti est redevenu ENORME : meilleur gardien italien aujourd'hui (Bye Bye Buffon).

L'avantage de la Lazio c'est la cohérence de l'équipe, la relation super entre les joueurs, surtout avec l'entraineur (n'avez qu'à voir l'accolade Petko/Hernanes après le but) le faible nombre de blessure EN COMPARAISON avec l'année dernière. Et les couilles : car elle en a : chercher la victoire à Sienne (coupe), Cagliari (Serie A) après être menée et aux dernières minutes : seul la Juve peut le faire d'où le statut sérieux de la Lazio cette année (et l'année dernière) : victoire contre catane après être mené 2-0 puis bim 3 buts en 10 minutes : dont une somptueuse frappe de Cana (si mes souvenirs sont bons).

Tout cela est bien , mais la Lazio a un président chef d'entreprise.
On ne lui enlève pas d'avoir sauvé l'équipe en 2004 : sinon on aurait été comme Naples à perdre notre nom, notre histoire (même si rachetées 1€ aux enchères) : les 113 ans de la Lazio (aujourd'hui d'ailleurs)ne valent pas 1€.
Ok il a réduit la dette de plus de 400 M€ d'euros à 90 M€ (à payer sur 30 ans).
Ok la masse salariale est contrôlée : la plus faible parmi les 6 clubs de tête (hors Fio car pas outsider cette année : même si j'aime bien cette équipe) : je parlerai alors du 6+1.
Mais cet homme a fais capoter le transfert de Honda pour une histoire d'échelonnement de paiement, a perdu Pandev car c'est un abruti et il se mèle des entrainement, mis à l'écart, etc... On perd Diakité partira libre cette année et qui vaudra un jour plus de 15 M€.

Lotito gère la Lazio comme une entreprise. Bon il n'a pas de directeur sportif digne de ce nom donc il doit s'immiscer dans tout mais bon.
Après c'est tout à son honneur, depuis 2 ans on est la seule équipe à faire du bénéfice (avec Catane il m semble) en Série A alors que les autres sont endettées et sous l'eau en terme de paie.

S'il recrute Lampard ça serait un coup de maître.

Concernant mon avis sur cette saison. Il ne faut pas craquer et continuer les bonnes séries et surtout gagner les confrontations directes. Après la Juve est mieux armée mais a montré des signes de faiblesses cette année.
Petkovic est la colle qui tient la Lazio ensemble pour l'instant et tant qu'il continue son bon boulot, ça craint rien. La deuxième place est fortement probable. Le titre plus difficle mais pas impossible. En 2000 il y'avait 8 points entre nous et la Juve à la mi-saison. Pourvu qu'on s'accroche. Surtout que derrière c'est solide mais irrégulier.
Mot clé : régularité de la période à venir et pas de perte de points face aux "petits" clubs.

Concernant le commentaire sur l'effectif du Milan : je suis entièrement d'accord. (Notons que Stam, Nesta, Crespo venaient de la Lazio.
mais je reprend un citation de Fergusson : le plus grand regret de ma carrière comme entraîneur ètait d'avoir perdu la Super Coupe d'Europe contre la Lazio, qui, à ce moment-là était la meilleure équipe du monde"

Joyeux anniversaire à la Lazio et vivement le titre (ou le triplé : soyons fous)

A+++
Message posté par maxlojuventino2
et puis les noms en défense ne sont pas très connus, mais le fait est que ça fonctionne très bien derrière aussi et que cette équipe est le meilleure défense de la League Europa et la deuxième meilleure de Serie A...
Puis quand on voit comment la Lazio a surclassé dans le jeu une équipe comme Tottenham(qui a beaucoup plus de moyens), on se dit que l'argent ne fait pas tout...


Oubli :
la défense trentenaire de la Lazio tient pour l'instant grace aux retours de 5 milieux de terrain (en relais). On jour à 4-1-4-1 ou plutot 5-5-1 (oui je sais ça en fait un de trop mais Ledesma est un Milieu défensif plus défensif qu'offensif.
Bon Ciani a l'air de s'intégrer et dommmmmmmaaaage pour Diakité : une question de sous : ces jeunes joueurs vénal(e)s !!!
Tottenham n'a tenu à Rome que grace a Hugo Lloris (je suis supporter de l'OL en l'occurence) et regrette qu'en 2005 ça n'avait pas marché pour Lloris à la Lazio (à cause de son père notamment)....

Forza Lazio
maxlojuventino2 Niveau : DHR
llfhar: si je pouvais je te mettrais un +1 tant ton com est bon, mais je ne peux pas...

Ensuite, entièrement d'accord avec toi, aujourd'hui Marchetti est certainement le meilleur gardien italien et pour moi le meilleur au monde. Il ne fait pas d'erreur et il sort des arrêts ahurissants. Le problème c'est que Prandelli ne semble pas trop le porter dans son coeur et que Buffon étant intouchable, il ne reste que des places de remplaçants en équipe d'Italie. Sirigu étant jeune et talentueux il semble lui aussi intouchable au poste de second. Quant à De Sanctis, qui est capable du meilleur comme du pire, il semble qu'il soit plus un homme vestiaire qu'autre chose ce qui en fait apparemment un intouchable...
Et puis Perin est en train de prouver qu'il est bien le futur grand gardien qu'on annonce, donc les chances de Marchetti d'aller au mondial me semblent bien minces, à mon grand regret.

Dernière chose, tu disais que seuls la Lazio et Catania faisaient es bénéfices en Serie A, je peux déjà te dire avec certitude que l'an dernier, Naples, Milan, la Fiorentina, Sienne et l'Udinese ont fait des bénéfices. et l'Udinese est l'équipe qui en fait le plus chaque année depuis une décennie...
C'est la tendance nouvelle en Serie A, les coûts sont fortement contrôlés et on vend avant d'acheter. la chance de la Serie A c'est que les recruteurs sont excellents même avec peu de moyens(quand on voit ce qu'a réalisé la Fiorentina au mercato c'est juste fabuleux!).
Quant à la Juventus, elle a beaucoup dépensé ces dernières années pour redevenir la machine de guerre qu'elle était auparavant, mais je pense que dès cette année, grâce au nouveau stade et a des dépenses plus limités(l'équipe étant quasiment complète), la Juve sera elle aussi bénéficiaire.
Re,

Ok pour l'analyse de Marchetti.
Je pense que c'est encore faisable pour le mondial : tout dépendra de ce que fait la Lazio (et Marchetti) cette saison !
Prandelli ne pourra pas faire la sourde oreille sous le pretexte qu'à 25 ans, Marchetti a merdé le mondial d'AdS en 2010 : il avait déjà ses problèmes à Cagliari, et voulait partir et puis à 25 ans un gardien (sauf Lloris lol) n'est pqas mûre !

Concernant les états financiers, je n'ai retrouvé dans mes archives que ce doc mais celui incluant 2012 est qqpart mais je ne le trouve pas.
Certes j'ai oublié Napoli mais les deux plus importants sont Lazio et Catane,
Après Naples est juste derrière : mais ne pas oublier que les recettes de Naples sont basées sur des renfouements annuels des comptes par les De Laurentis et que 2012 y'aura Lavezzi et 2013 y'aura Cavani (j'espère). A voir la solidité une fois que ces opérations seront passées.
NE PAS OUBLIER LES RECETTES de la CL car cette année c'est Bye Bye et l'année prochaine, ben c'est compromis.
C'est pas les 1,8 M euros de la coupe d'iTALIE qui vont renflouer les caisses.
L'état de lInter et de Milan est à pleurer.
Bon Palerme et Udinese je ne les compte pas trop : acheter des Américains du Sud pour les revendre c'est pas une solidité financière : c'est comme l'état qui vends des biens publiques : un jour y'en a plus et ben là j'attends de voir.
http://imageshack.us/photo/my-images/17 … 03191.jpg/
Après je peux faire une grande analyse complémentaire si besoin (c'est mon boulot) et à chaque 30 Juin j'épluche les comptes publiés par les clubs.

Concernant la Juve, c'est plausible (stade, équipe presque complète (attaquant?) mais à voir aussi ou ils vont en Champions.

Après tant que la Roma patauge en bas et que Naples ne nous emmerde pas,
je ne suis pas contre un Scudetto pour :
1 Lazio
2 Inter
ou 3 Juv...
tant que c'est pas la fausse équipe romaine ou les Napolitains.

Allez bonne soirée
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 10